Paulo Coelho décide de partir

Les rails de la vie. Vie personnelle à gauche, vie professionnelle à droite. Le tout, c'est que les deux restent bien parallèles. ;)

Chacun, à notre niveau, nous progressons dans notre révolution personnelle et, régulièrement, nous rencontrons tous et toutes des problèmes. Il n’y a pas d’exceptions à la règle.

Si quelqu’un me contactait en me disant, “Ça y est, j’en ai terminé, j’ai fini ma révoperso !”, j’aurais quand même des soupçons. Quand on avance dans la vie en cherchant à s’améliorer, on doit savoir que cela ne se termine jamais. Il n’y a de ligne d’arrivée où après avoir reçu un maillot jaune, on peut se reposer sur ses lauriers.

Petit à petit, au fil du temps, on avance. On s’offre de petits challenges. On change une habitude par mois. Ou alors, on part loin, pour mieux se découvrir. Mais le jour où l’on s’arrête, c’est fini, on est mort.
Read more..

Le passé devant soi

Avez-vous déjà couru dans un champ de blé ? C'est quelque chose d'unique ! Attention au fermier quand même...

Emporté par le tourbillon de notre vie qui se déroule à vitesse grand V, nous prenons peu de temps pour nous questionner sur ce que nous faisons, sur nos actions, sur nos objectifs. Pourtant, nous le savons tous et toutes, nous y gagnerions à nous poser pendant une matinée ou une après-midi et tranquillement analyser nos buts – si nous en possédons – ou alors en créer.

Nous pourrions aussi, à ce moment-là, réfléchir sur notre passé pour éviter de faire les mêmes erreurs dans le futur. Ce dernier exercice est d’ailleurs plus difficile à réaliser qu’il n’y parait. Combien de fois avons-nous fait les mêmes bêtises, encore et encore ? Combien de fois avons nous choisi le même genre de job qui ne nous convient pas, le même type de relation qui se termine mal, les mêmes circonstances qui vont nous faire retomber dans les mêmes problèmes ?

Serions-nous si peu perspicaces ?
Read more..

Comme un air de scannitude

Tout change, tout tourne, c'est le rythme de la vie.

Il y a quelques semaines, je publiais un article sur les scanneurs, ces personnes, dont je fais partie, qui ont beaucoup de mal à se concentrer sur un seul grand objectif. Elles ont besoin de différents buts pour rester motivées et cela n’est pas bien vu du tout dans notre société actuelle.

Vos réactions sur ce sujet dans les commentaires m’ont beaucoup impressionné et depuis il y a même eu quelques prises de conscience. Cela me fait penser que j’ai touché à quelque chose d’important et j’ai envie de “creuser” plus le sujet. Alors, comment vous aider face à une scannitude nouvellement découverte et aussi, comment m’aider moi-même ? Ma solution est tout simplement de développer un nouveau projet d’ebook. C’est, je pense la meilleure façon de vous apporter de bonnes infos à travers mes recherches et aussi toutes mes conversations avec vous.

Si vous pensez ne pas être un scanneur, vous avez le droit d’arrêter votre lecture ici, je vous fais un mot d’excuse. Mais sans doute que vous y gagneriez à lire plus, car vous allez peut-être changer d’avis. Pour tous les autres, pour tous ceux et toutes celles qui se sentent concernés, j’ai besoin de votre aide. 🙂
Read more..

Un bol de riz, pour changer

Le prix du changement est là : c'est comme manger un bol de riz blanc. Chaque grain de riz que vous avaler renforce votre nouvelle habitude. :)

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un événement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci c’est docG, du blog En pleine conscience, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur Est-il possible de vraiment changer ?

Imaginez cette situation : vous êtes en plein milieu de votre repas, seul ou en famille et soudain je fais irruption dans votre cuisine ou dans votre salle à manger. Sans tambours ni trompettes, je vous annonce alors la bonne nouvelle en vous lançant un défi, à savoir qu’à partir d’aujourd’hui vous ne pourrez plus manger de pain pour le déjeuner et pour le dîner. La miche croustillante habituelle sera dorénavant remplacée par du riz. Et pas du basmati parfumé ! Non, du riz blanc de base comme on en trouve partout ici, en Extrême-Orient. Vous laissant pantois, la fourchette encore en bouche, je repars comme je suis revenu, en coup de vent, laissant derrière moi un gros sac de riz, soit vos besoins pour un mois.

Oublions un instant l’irréalité de cette situation. Pourriez-vous tenir le coup ?
Read more..

Réfléchissez bien avant de prendre un escalator

Tout la haut, se trouve mon but. Il suffit de se laisser porter, les yeux fixés sur le point d'arrivée.

Comme dans le monde entier, au Japon, il y a des escalators partout. Il y en a de très longs, des courts, des rapides, des lents, des beaux, des bruyants et bien sûr, beaucoup de monde dessus. Il y a quelques jours, alors que j’étais dans une célèbre chaîne de magasins, Takashimaya, j’ai fait les 10 étages à partir du sous-sol en les utilisant. C’est long.

Alors, on a le temps de penser. En regardant mes pieds posés sur ces marches d’acier qui montaient inexorablement vers l’étage supérieur, je me suis dit que finalement, la vie, c’était comme circuler sur des escalators.
Read more..

« Previous PageNext Page »