Lettre aux futurs bacheliers ou pas

Votre avenir est brillant, promis !


Alors ça y est, vous l’avez réussi. Bravo !

Alors ça y est, vous l’avez raté. Bravo !

Avoir le bac est une grosse affaire chez nous. C’est quelque chose que l’on fait miroiter au fil des années scolaires. Et plus on s’approche du verdict final et plus on a le trac. Plus on a peur. Plus on se demande ce que deviendra notre vie si on échoue. On se dit que notre vie sera sans doute “foutue” sans lui.

En fait, les plus chanceux sont peut-être ceux qui passent à côté. :)
Read more..

Le grand saut

by on June 27, 2011
in Des histoires

Une forme lumineuse et magique

Shunya est sous l’eau.

C’est tout bleu. C’est silencieux. C’est beau.

Il resterait bien comme ça, au fond de la piscine pendant longtemps, très longtemps.

Soudain, sur sa gauche, dans un geyser de bulles, un petit garçon coiffé d’un bonnet blanc, tout comme le sien, apparait. Comme tombé du ciel. C’est Akinori, l’un des meilleurs copains de Shunya. Il vient se poser au fond de la piscine, à côté de lui. Les yeux grands ouverts, ils se regardent. Puis Akinori fait un geste ouvert de la main, pour lui demander ce qui se passe.
Read more..

Como el viento (3)

Aller plus haut

(Comment acheter cette histoire complète ? Voyez plus bas. Ceci est la troisième partie d’une nouvelle qui a commencé ici)

Oui, comment résister ?

J’ai avancé ma main mais, au dernier moment, mon père l’a attrapée silencieusement, m’écrasant les doigts dans sa grande main, avant que je ne commette l’irréparable.

Un jour, plus tard, cette même montre tombe en panne, due aux traitements de choc que je lui faisais subir et je viens donc la récupérer chez notre joailler, après réparation. Monsieur Hubert met un genou à terre, attache la montre à mon poignet et place à nouveau son crâne immaculé juste au niveau de mes yeux. La tentation est grande mais le souvenir de mes doigts écrasés par la main paternelle m’empêche d’agir.

Read more..

L’Algérie et moi

S'envoler vers un avenir meilleur


Penché sur mon ordinateur, je regarde machinalement les commentaires sur mon blog.

Surpris, je me rends compte qu’il y en a des dizaines, en attente de modération, arrivés en quelques heures pendant la nuit, pour un seul de mes articles. Le problème ? Cet article, Le secret de la vraie communication, est vieux de deux ans.

Je ricane (oui, je sais ricaner) et je me dis, “encore des spammeurs !”

En regardant l’origine des messages, je constate qu’ils viennent tous d’Algérie. Je hausse lentement un sourcil (oui, je sais aussi hausser mes sourcils au ralenti) en me disant que c’est bizarre ça, des spammeurs algériens. Les pays de l’Est oui, mais pas l’Algérie.

Sans trop y prêter attention, je commence à survoler cette flopée de commentaires et là, je palis un peu (ça, je ne sais pas faire à la demande) en découvrant ce qu’ils disent.

Et je commence à rire aux éclats.

Read more..

La maîtrise du rebond-bond-bond

J'ai rebondi !

Se lancer dans un nouveau projet n’est pas difficile.

Non, il suffit juste de se lancer. Pas besoin de plan ou de brainstorming, il faut juste foncer et ajuster le tir en avançant. J’ai raison ?

Bon(d), je recommence.

Se lancer dans un nouveau projet n’est pas difficile.

Il suffit de bien réfléchir à son but, d’établir un plan précis avec une date butoir et puis, doucement, en assurant bien ses arrières, se lancer avec précaution.

J’ai encore raison, là ?

Ainsi, en utilisant une stratégie ou l’autre, on pourrait réussir ?

Alors pourquoi y a-t-il tant d’échecs ?

Read more..

Next Page »