Pourquoi doit-on travailler ?… (Pour rien.)

Promenade dans une forêt de bambous

J’espère que votre rentrée s’est bien déroulée et que vous avez trouvé votre rythme de croisière. Et si vous ne l’avez pas encore… ce n’est pas grave, il y a quelques ajustements (parfois difficiles) à faire et après cela ira mieux. 😉

La prochaine formation Cloudbraining (CB20) commence ce lundi 15 septembre.

Pardon ?!

“Quoi ? Mais on ne m’a même pas prévenu-e ! Il n’y a pas eu d’annonces, je suis complètement pris-e par surprise !” êtes-vous en train de vous dire.

C’est vrai, je n’ai fait aucune pub, aucune communication autour de CB20. Franchement, je n’ai pas eu le temps. Et quand je dis cela, ça ne veut pas dire que je suis dé-bor-dé de travail d’accord ? Car dans mon agenda “hyper-serré”, il y a mon bébé, l’écriture du volume 5 de La femme sans peur et les siestes. Vous voyez, il ne reste plus beaucoup de place pour le reste. 😉
Read more..

Le pouvoir inquiétant d’une habitude

by on October 1, 2012
in Changer les règles

 

Albi s’éveille à peine.

Comme d’habitude, je marche dans ses rues vides profitant du petit matin calme où il n’y a encore pratiquement aucune circulation. Je me dis souvent que ça me change de Tokyo ou de Los Angeles.

Pourtant ce matin, je sens bien que quelque chose est différent en moi.

Je rentre dans le hall de l’hôtel.

Le veilleur de nuit me salue. Il me connait bien, Il est habitué à me voir débarquer assez tôt pour venir travailler.

Je prends un thé, English Breakfast, en me disant que oui, il y a quelque chose de différent en moi. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

Je m’installe à ma table habituelle, prenant soin de tourner le dos à la télé muette qui, en continu, nous distille ses bandeaux de news où tous les malheurs du monde sont renouvelés quotidiennement.

J’ouvre mon ordinateur portable et je le connecte sur la wifi de l’hôtel.

Mes pages apparaissent et, soudain, je comprends.
Read more..

Comment faire un nouveau départ dans la vie ? (Suite et fin)

(Merci de lire la première partie de cet article ici.)

Lorsque je parlais, dans l’article précédent, de “naturel qui revient au galop”, je pesais vraiment mes mots.

Dans la vie, il y a les choses que l’on fait consciemment, par exemple, placer le dossier “finances” à un endroit spécifique dans le bureau, histoire de le retrouver à la fin du mois pour faire la mise à jour.

Et puis, il y a ce que l’on fait inconsciemment. Respirer. Fermer la porte de chez soi et marcher dans la rue. Conduire sa voiture.

Ou même, faire des additions simples (pdf). Si, si. 😉

Le chiffre intéressant, à ce moment-là, est de savoir, quel est le pourcentage d’actions conscientes que nous effectuons dans une journée, par rapport à celles, inconscientes, qui n’ont pas besoin de notre pleine attention.

Vous avez une idée ?
Read more..

Comment faire un nouveau départ dans la vie ?

 

Vous nous n’en avez pas rêvé, vous ?

De partir sur de nouvelles bases, de vous relancer en effaçant votre ardoise de vie, de remettre les compteurs à zéro et de tout recommencer ?

Un peu comme le héros de ma nouvelle Como el viento qui part en abandonnant tout derrière lui ?

On y a tous et toutes pensé.

Peut-être plus “tous” que “toutes” mais néanmoins cette idée, on l’a caressée plusieurs fois, surtout quand ça n’allait pas professionnellement, financièrement ou “familialement”.

On s’est dit que ce serait facile de tout redémarrer et que nos soucis disparaitraient.

Read more..

Comment devenir un surhomme ?

Allez, on avance !
La réponse est très simple : surpassez-vous. :)

Voilà, c’est tout. Normalement là, j’ai fini mon article et je peux retourner sur Youtube.

Mais bon, ma conscience (qui est un peu moins malléable que celle de Robert Périer, le personnage détesté de ma série Les testamentés), me dit que je devrais en faire un peu plus.

J’éteins à regret Youtube.

Et puis c’est vrai, que vous êtes extraordinaires ! Je le claironne sur mon compte twitter et j’ai déjà développé cette idée dans mon livre Êtes-vous une sardine ? (sur Kindle – 0,89c ou sur pdf – gratuit).

Quand je dis que vous êtes extraordinaire, je le pense sincèrement.

Quand je dis, surpassez-vous, je ne le pense pas vraiment.

Je copie.
Read more..

Next Page »