Les cerisiers du Japon

by on March 18, 2011
in Ma vie en sashimi

La vie qui renait

Depuis quelques jours, quand je sors de chez moi le matin, je peux apercevoir, sur une colline toute proche, un magnifique cerisier en fleur.

Je m’arrête, je l’observe et j’apprécie la beauté des ses petites fleurs au blanc éclatant ourlé de rose.

Je regarde autour de moi.

Tout est calme, le soleil brille, le ciel est d’un bleu pur, un “aozora” comme je les aime ici en hiver.

Et pendant une seconde, j’oublie.

La vie est belle. L’air est pur. Je frissonne un peu car il ne fait pas chaud.
Read more..

Stupeur et tremblements au Japon

by on March 14, 2011
in Ma vie en sashimi

Aéroport de Sendai

Franchement, je n’aurais jamais cru qu’un jour je reprendrais le titre d’un livre d’Amélie Nothomb pour un de mes articles. Je suis plutôt du style “relax”, du genre “apprécier les petits moments de la vie”, de la confrérie des personnes dont le leitmotiv est “aller vers ses passions”.

Mais maintenant, la situation est différente.
Read more..

Les 9 étoiles du désert (29)

by on March 12, 2011
in Des histoires

Les âmes du désert sont parfois sombres.

Épisode précédent | Début de l’histoire

L’homme au poignard s’arrêta devant les deux jeunes femmes.

Tin et Takamat, n’avait aucune moyen de s’échapper. Elles étaient bloquées contre le mur, dans un coin de la pièce où il y avait un banc, sans défense face à leur agresseur.

Tout cela s’était passé tellement vite que les deux jeunes femmes avait pensé que leur fin était vraiment arrivée. Mais non, l’homme au taguelmoust sombre restait immobile devant elles, les fixant de son regard dur, respirant lourdement.

Soudain, il approcha le poignard du visage de Tin. Takamat tenta de s’interposer mais l’agresseur la repoussa sans problème de son autre main. Il approcha doucement la lame de sa joue.

Tin osait à peine respirer.
Read more..

Joyeux Moël ! (Oui, c’est le 24 mars)

by on March 10, 2011
in Solutions simples

Il fait moins le malin, là...

Je veux vous faire un cadeau.

Oui, je me sens comme le père-noël en ce moment. Après tout, pourquoi on devrait offrir des cadeaux principalement le 24 décembre ? Pourquoi on devrait courir pour acheter le bouquet parfait uniquement pour la St Valentin, le 14 février ?

Si vous me lisez régulièrement, vous savez que je n’aime pas beaucoup ces dates fixes où l’on se “doit” d’offrir quelque chose, sous peine de passer pour quelqu’un d’impoli. J’appelle ça la tyrannie du marketing et des commerces, dont le plus récent exemple est celui d’Halloween.

Alors voilà, pour lutter contre ça, j’ai décidé de fêter Noël, le 24 mars. :)
Read more..

Une étrange école – Nouveau trimestre (8)

Les souvenirs des bords de plage sont les plus forts

Épisode précédent | Début de l’histoire

Les élèves sortent par petits groupes de la classe.

Presque à regret.

Quelque chose a changé. Bien sûr, pas pour tous, pas encore. Mais déjà, un certain nombre dont Louis et Élodie, ont compris. Le monde n’est pas ce qu’il parait être. Derrière les façades, les sourires, les visages neutres ou tristes, il y a beaucoup plus de choses qu’il n’y parait à première vue.

Certains élèves commencent à ressentir qu’il ne faut pas se fier à ces apparences mais bien écouter, sentir les subtilités de la voix, le détail des gestes, la direction des yeux. Tout ça constitue un ensemble qui aide à mieux comprendre l’autre, à l’apprécier, à l’aider.

Et puis surtout, il ne faut pas juger.

Read more..

Next Page »