7 secondes pour changer votre vie

by on September 8, 2011
in Solutions simples

Votre vie vous attend, la-bas

Vous allez être présenté.

Vous allez avoir un entretien professionnel auquel vous tenez.

Vous allez rencontrer pour la première fois votre nouveau patron, les parents de votre copain/copine, une personne importante pour votre futur.

Êtes-vous prêt ?

Avez-vous quelques angoisses dans le ventre ou de petites sueurs froides ? Vos mains sont-elles moites ? Avez-vous peur de bafouiller ?

Tout cela risque de faire chuter l’opinion que les autres auront de vous. Et pour toujours.

C’est surprenant mais tous et toutes, nous jugeons une personne dans, à peu près, les sept premières secondes* de notre première rencontre, en faisant tout un tas de suppositions qui sont ensuite très difficile à changer.

Pourtant, il y a un moyen de s’assurer un jugement favorable durant ces quelques secondes. 😉
Read more..

Ebook – Reconquérir sa vie

Cliquez !
Je vais faire très simple parce que tout a été dit et redit. :)

Reconquérir sa vie, mon nouveau guide (en différents packs) est disponible dès maintenant et vous pouvez l’acquérir en cliquant sur la couverture du livre ci-dessus.

Si vous désirez vraiment changer votre vie, partir dans une nouvelle direction, devenir un scanneur un peu plus posé, ce guide est pour vous.
Read more..

Croisade pour sa passion

Touchez pas à ma passion !

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Virginie, du blog éponyme, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Devenir qui l’on veut vraiment être“.

“Je veux être pompier !” lance Baptiste, 8 ans, à sa famille.
“Mais tu voulais être policier le mois dernier,” lui répond son père, un peu surpris.
“Et il voudra sans doute être docteur ou footballeur dans 6 mois,” ajoute sa mère en riant.

Ce que les parents de Baptiste oublient un peu, c’est que, lorsqu’ils avaient son âge, ils avaient ces mêmes tendances à changer de carrière selon les évènements qui entouraient leur jeune vie.

Si je me rappelle bien, la première profession à laquelle j’ai songé très sérieusement à consacrer toute mon existence, a été celle de croisé. Vous savez, au Moyen-Âge, ces fous qui partaient en Croisade pour “sauver” Jérusalem ?
Read more..

Une tasse de thé

Où est votre vie ? Dans le sachet ou en dehors ?

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Mona Lisa, du blog Le bonheur pour les nuls, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Changer de perspective“.

On sonne.

C’est Adèle. Chaque mercredi, en fin d’après-midi, elle vient rejoindre Virginie dans son petit appartement du XVe et ensemble, autour d’un thé et de quelques biscuits, elles refont le monde, parlent de leur vie quotidienne, de leurs soucis, de leurs amours.

Chaque semaine, Adèle achète les biscuits ou parfois des madeleines et Virginie prépare le thé. Ça fait combien d’années qu’elles ont cette rencontre hebdomadaire ? Virginie ne sait plus mais cela dure bien depuis au moins 5 ans maintenant.
Read more..

Justice expéditive

by on November 29, 2010
in Des histoires

Notre vie est aussi large que notre champ de vision

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Fabrice, du blog ProLire, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Sortir de sa zone de confort“.

Les gardes me tiennent fermement.

Je ne me débats plus.

Je suis résigné. J’ai perdu la bataille.

Ils sont de toute façon trop forts pour moi.

Je suis donc condamné à la peine suprême.

Ma vie heureuse et que je chérissais tant va ainsi se terminer.

Elle va s’éteindre comme la flammèche d’une vulgaire bougie que l’on souffle d’un coup, comme ça, en passant, sans y prêter attention.
Read more..

« Previous PageNext Page »