Confession d’un accro du développement personnel

Peace mon frère !

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Félix Boussa, du blog Apprendre à manipuler, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Les dangers du développement personnel“.

Vous vivez.

Vous vivez même plutôt bien le train-train quotidien. Le métro-boulot-ordi-dodo.

Vous avez une vie assez stable. Ça pourrait être mieux mais vous n’êtes pas à plaindre. Soudain un imbécile, les yeux illuminés, brandit devant vous un sachet en prononçant la formule magique “DP !”. C’est tout juste s’il ne bave pas un peu.

Soyez méfiant. Cet homme (ou cette femme) est votre ennemi. Il n’a plus sa raison. Si vous l’écoutez un peu trop longtemps, vous allez commencer vous aussi à rêver, à penser à des projets irréalisables, à croire qu’il y a une autre vie possible. Vous allez glisser sur une pente savonneuse. Vous allez tomber en enfer.

Avant, il y avait le LSD*. Maintenant il y a le DP**.

Avertissement

Alors je suis là, pour vous aider.

Non, soyons clairs, il n’y a pas d’autre vie possible. Celle dans laquelle vous êtes prisonnier ou prisonnière maintenant est la seule qui existe et qui existera. Vous ne pouvez pas modifier la donne de votre ADN, vous le savez bien. Alors, changer de caractère ! Changer ses habitudes ! Être plus organisé ! Avec une dose de DP ?

Ne croyez pas les quelques paroles lancées comme ça un soir autour d’un verre, du style “Avant, moi ça n’allait pas, mais depuis que j’ai rencontré le DP, ma vie a changé”. Elles sont fausses. Ce ne sont que des balivernes. De la poudre aux yeux.

Il ou elle essaie de vous manipuler afin de vous faire consommer votre première dose de DP.

Vous avez affaire à une sorte de secte. Une secte très dangereuse parce que pas du tout organisée et donc impossible à contrôler. Elle a de nombreuses ramifications car ne croyez pas que les accros du DP soient juste des illuminés qui méditent autour d’un feu de camp en chantant “Peace and Love”.

Non, c’est pire.

Ils s’infiltrent dans tous les domaines. Dans toutes les couches de la société.

Comment je sais tout ça ? Tout simplement parce qu’un jour un type m’a invité à lire un livre dont j’ai oublié le titre et à partir de là, je suis tombé dedans, comme tout bon drogué.

Le tunnel sans fin

J’aimerais vous dire que je suis en rémission, que ça va mieux, mais non, une fois qu’on a gouté au DP, soit on est accro pour la vie, soit on fait sans cesse des rechutes.

C’est une vraie addiction.

Écartez les enfants et les personnes un peu sensibles car les effets du DP sont extrêmement dangereux, je ne le répèterai jamais assez.

Prenez mon cas. Je vous donne juste un exemple concret. Lorsque j’ai commencé à me shooter au DP, soudain j’ai commencé à vouloir me lever très tôt le matin ! Vous voyez les effets ? Hallucinant, non ? De quoi se détruire la santé !

Et puis, surtout, j’ai commencé à avoir des visions. En couleurs. Avec des fleurs. Je m’imaginais flottant, tranquille, calme, sans trop de stress, en train de gagner ma vie en faisant de choses qui me plaisaient. Vraiment, j’étais en plein delirium tremens. Il aurait fallu m’interner !

Mais à l’époque, personne ne connaissait les ravages que pouvait faire le DP. Alors j’ai plongé. Et j’ai commencé à me shooter une fois par semaine. La conséquence ? J’ai commencé à sourire. J’ai donc augmenté la dose. Et j’ai commencé à avoir plein d’idées.

Finalement, j’en suis venu à prendre une dose tous les jours. La plongée totale. J’ai rompu avec mon cercle social qui essayait de me retenir, qui me disait d’arrêter de délirer, d’arrêter de sourire, sans raison.

Par le net, j’ai pu me joindre aux autres accros et j’ai commencé à construire des châteaux en Espagne.

Les grands dangers

Ceci est un avertissement pour que cela ne vous arrive pas. Après avoir fini cet article, s’il vous plait, ne le retwittez pas, ne le faites pas passer à vos amis, ne le mettez pas dans vos bookmarks. Videz votre cache et redémarrez votre ordinateur. Autrement vous seriez tenté.

Car si vous ne prenez pas ces précautions de base, vous allez consommer du DP et :

Vous risquez de changer

Vous risquez de vous réveiller tôt le matin

Vous risquez de prendre soin de votre santé

Vous risquez de vivre longtemps

Vous risquez d’investir dans votre avenir

Vous risquez de lire plus

Vous risquez d’assainir vos finances

Vous risquez d’apprendre une nouvelle langue

Vous risquez d’être créatif et de vous perdre dans votre flow

Vous risquez d’être plus humble

Vous risquez de planter des graines qui vont vous faire grandir

Vous risquez d’être efficace

Vous risquez de commencer à gagner de l’argent en faisant quelque chose qui vous plaise

Vous risquez de changer de travail

Vous risquez de lancer votre entreprise

Vous risquez le bien-être financier

Vos risquez d’être différent

Vous risquez de voyager

Vous risquez de vivre, quoi…

Mais, j’ai bien dit “risquez”, c’est quelque chose qui vous arrivera uniquement si vous plongez dans le DP. Heureusement vous avez encore le choix de ne pas le faire.

Soins intensifs

Moi ? En ce moment ça va mieux. J’ai suivi un traitement anti-DP. Je suis en période de rémission. Je sais que ça ne va pas durer mais enfin, en ce moment, je profite enfin de la vie, sans filtre DP.

Le matin, je ne me lève plus. Ça fait du bien.

J’ai retrouvé mes bonnes habitudes d’avant et je passe mes journées à trainasser, à ne pas savoir quoi faire, à me plaindre, à critiquer, à jalouser, à envier, à ronchonner, à me désespérer, à déprimer, à dépérir, à rester seul, à pleurer, à regarder mon existence me passer sur le côté.

Elle est pas belle la vie sans DP ?

*LSD : Lucy in the Sky with Diamonds
**DP : Développement Personnel

(Photo : mclcbooks)

Commentaires

46 commentaires pour “Confession d’un accro du développement personnel”
  1. J’ai beau prendre un comprimé de DP chaque matin je ne suis pas encore totalement contaminé. Je n’ai pas changé de travail et mes finances sont encore bien naze 😉
    Super le paragraphe des risques. Merci Jean-Philippe.

  2. Elie says:

    Je dois avouer que j’ai du mal à comprendre le sens du texte. Les mots employés me font peur…

  3. Charles says:

    Superbe article !

    Tu as raison, le DP est dangereux, on pourrait avoir la vie de nos rêves avec quelques efforts.

    Merci pour le lien :)

  4. AMie says:

    @ Yann : “prendre un comprimé de DP chaque matin” ? A mon avis, c’est trop routinier pour que ça fonctionne. 😉
    @ Elie : “…à trainasser, à ne pas savoir quoi faire, à me plaindre, à …, à regarder mon existence me passer sur le côté”. Effectivement, les mots employés font peur. 😉
    @ Charles : “on pourrait avoir la vie de nos rêves avec quelques efforts” et même sans effort. 😉
    Vive le DP et son héraut : Jean-Philippe ! 😉

  5. Jean-Philippe says:

    @Yann Ou alors il va falloir doubler les doses pour un traitement de choc. 😉

    @Elie Tu as eu peur de quoi exactement ?

    @Charles Bonne continuation à Londres. 😉

    @AMie Merci pour le compliment ! 😀

  6. Argancel says:

    Excellent Jean-Philippe !
    Je n’en attendais pas moins de toi. Je sens que je vais raconter à tout le monde que je suis un dealer (de DP 😉 )

  7. Ouh, là ! Ça fait peur ! Et dire que je commencer à m’intéresser au sujet… Finalement, je vais peut-être continuer à me morfondre dans mon coin, c’est peut-être plus prudent ! :)

  8. Que je commençais. Désolé pour la faute !

  9. Ah ah excellent !

    Et merci pour le lien 😉

  10. bilal says:

    ton texte a était choisi comme le sujet de mon bac

    BAC ALGERIE 2011 FRANCAIS 😉

  11. Nes says:

    Hey salut bon je n’ai pas lu votre article , je sais meme pas de quoi ça parle , mais je suis allè sur le net et j’ai tappè votre nom la cause ! Bin A notre exam de français on a eu votre texte ” du 24 aout 2009 ” et on ns a poser une question sur l’auteur , alors etes vous un journaliste ou bien un educateur : o_O lol je sais c’est bizzar comme question je sais , moi perso j’ai mis journaliste , alors ai je eu raison !! Merci de bien vouloir repondre =)

  12. Nes says:

    Hey salut bon je n’ai pas lu votre article , je sais meme pas de quoi ça parle , mais je suis allè sur le net et j’ai tappè votre nom la cause ! Bin A notre exam de français on a eu votre texte ” du 24 aout 2009 ” et on ns a poser une question sur l’auteur , alors etes vous un journaliste ou bien un educateur : o_O lol je sais c’est bizzar comme question je sais , moi perso j’ai mis journaliste , alors ai je eu raison !?

  13. Et encore une petite leçon de créativité, bien vu Jean-Philippe 😉

    Depuis que je suis tombé dans la marmite du DP il y a 7 ans j’ai quitté mon boulot, vécu deux ans en Australie, appris deux langues et développé un business sur Internet (j’écris ces lignes depuis Bogota en Colombie).

    Non vraiment, le DP, je vous déconseille 😉

  14. nana fafo says:

    et bien ça m’encourage à ne plus perdre de vue qu’il est important que je nourrisse régulièrement mon cerveau. Merci pour ce partage. Ah oui tous les soirs je note mes LVO, j’ai un peu du mal sur certains “why” (par exemple : vendredi j’étais contente parce que c’était un week-end de 3 jours -> why ? “parce que ça me permettre de faire plein de choses dont j’ai envie ” mais ça, ce n’est pas un pourquoi c’est arrivé mais un pourquoi je suis contente et surtout ça traduit les conséquences et non pas l’origine, mais bon l’origine du vendredi annonçant 3 jours ça reste le calendrier) bien sur c’est un exemple mais c’est pour demander si en fait il faut juste réfléchir à un pourquoi ou dans la démarche le pourquoi c’est arrivé peut se trouver. merci de votre aide

  15. myriam paradis says:

    wowwwwwwwwwww !!! peut pas être plus vrai….oui j’ai glissé solide…mais toute les vérités que j’ai trouvé pendant ma descente on fait que ma remontée m’a rammené vers la vraie moi qui va continuer de carburer au DP ..J’y ai toujours cru à ce monde depuis que j’ai 4 ans…et enfin je l’ai trouvé…quand on retrouve son coeur d’enfant on ne peut que carburer au DP ….ET C’EST ÇA LA VIE !!!

  16. Jean-Philippe says:

    Merci à tous pour vos commentaires ! Bon, il se trouve que les réponses sont un peu mélangées là.

    Ceci est du au fait qu’un de mes articles se soit retrouvé parmi les sujets du bac en Algérie. Alors pour ma réponse aux questions des candidats, voyez la page de l’article original.

    Pour la LVO (La vie Optimiste), le “pourquoi” est tout simplement de se dire pourquoi un évènement est positif pour soi. Il se peut que cela inclue pourquoi c’est arrivé mais pas obligatoirement. 😉

    Enfin pour les shootés du DP, bienvenue au club. 😀

  17. Damien says:

    Excellent article Jean-Philippe.
    Merci pour cette démystification du DP. J’ai longtemps pensé que le DP était un kraken ou un poison, mais c’est en fait une drogue. J’ai commencé il y a 2 ans, je ne peux plus m’en passer. Pire je commence à ressentir les effets…
    Je viens de taper “cure de désintoxication de DP” ou “anti-développement personnel” dans Google…et bien il n’y a rien, si ce n’est une nouvelle liste de dealers de DP. Par où est l’entrée du club des drogués du DP anonymes?

  18. Elie says:

    @ Jean-Philippe : Ce qui me fait peur, c’est le fait de comparer le développement personnel à une drogue, de se dire que c’est un danger.
    Donc j’ai du mal à comprendre le message.

  19. Jean-Philippe says:

    @Elie Je comprends maintenant mais bon, c’est du deuxième degré, de l’humour. De toute façon, ces mots-là ne doivent pas te faire peur. Tu dois les maitriser, comprendre leur signification et savoir les utiliser. 😉

  20. Cedric says:

    Excellent!

    Moi aussi j’ai fait une rechute malgré ma présence dans différents groupes de DP anonyme!
    Merci pour le lien :)

    Cédric

  21. Elie says:

    @Jean-Philippe Ainsi expliqué, je comprends mieux la signification de ces mots. Merci Jean-Philippe.

  22. DocG says:

    Heureusement que certains d’entre nous méditent! Et arrivent donc à se détacher même du DP.
    Asseyez-vous en silence, fermez les yeux et essayez de voir le DP comme des nuages qui défilent dans le ciel….
    😉
    Merci pour le lien
    docG

  23. fabrice says:

    Excellent ce petit article!
    Merci pour la citation!

  24. Christine says:

    Vraiment excellent! Développement personnel et humour, c’est le meilleur chemin à mon avis, vers l’accomplissement personnel;

    Bien Amicalement,
    Christine

  25. Romain says:

    C’est quoi le dp svp ? je comprends pas trop la mdr ! Moi tout ce que je sais c’est que j’ai arrêté de fumer donc si je prends du dp, je pourrais m’arrêter voila … Merci de répondre :)

  26. Grégory says:

    Jean-Philippe, ta poésie et ta créativité m’étonnent régulièrement, j’ose que cela durera (très) longtemps !

    Si, après ça, certains refusent encore de voir les bons cotés du développement personnel, c’est à n’y plus rien comprendre …

    PS: merci pour le lien :-) !

  27. Jean-Philippe says:

    Merci à tous et toutes pour vos commentaires… et pour certains d’avoir pris encore une bonne dose de DP. Pas comme Jean-Claude B., lui c’est le contraire qu’il veut.

  28. Philippe says:

    je suis drogué!je l’avoue!

    Au départ on a rien à perdre, les mots, les textes sont gentils,ce monde est merveilleux! On se préte au jeu!
    Puis on se rend compte trés rapidement des effets, que notre vie change, que tout nous réussit!
    Il faudrait être fou de ne pas en vouloir plus!
    ça fait deux ans maintenant, j’en ai fumé des mots et des rencontres!
    Des fois ça fait rien! on tombe sur les mêmes mots, on a l’impression de ne rien apprendre! Mais souvent je tombe sur des texte comme le tien que me fond planer!
    Je milite pour l’égaliser le DP et à j’irais même à dire de comsommer sans modération si pratique des conseils!
    Excellente journée à tous !

  29. Jean-Philippe says:

    Ah, merci beaucoup Philippe ! Bienvenue au club. 😉

  30. Philippe says:

    Bien vu la tournure du texte Jean-Philippe 😉

    En même temps c’est vrai, pourquoi on voudrait aller mieux? pourquoi on faire des trucs qui risque de nous rendre heureux? On est tellement mieux sans, hein? 😉

    Moi c’est pareil, j’ai croqué et j’ai été accro. J’en suis même à en enseigner des outils. C’est pour dire…

    Merci pour l’article.
    :)

  31. Philippe says:

    Quelle question?! 😉
    Tu veux goûter? 😀 😉

  32. Anthony says:

    Excellent article, merci beaucoup.

  33. Prendre du DP ou conduire, il faut choisir !

  34. Super sympa l’article avec une bonne dose d’humour :)

  35. Cécile says:

    Ouf… Cela me rassure ! Je vis une addiction progressive au DP qui commence à me faire flipper alors franchement, cette lecture me soulage :-)
    Un grand merci pour ce bon moment !

  36. Cécile,

    Je te conseille cette lecture pour décrocher, l’article s’intitule “drogué au développement personnel, soyez acteur de votre changement” :
    http://jesuiscequejeveuxetre.com/drogue-au-developpement-personnel-soyez-acteur-de-votre-changement/

    Bonne chance et bonne désintoxication au développement personnel !

  37. Julien says:

    Salut Jean-Philippe! Très intéressant et inspirant la manière dont tu as rédigé cet article…
    Il me plait beaucoup. Comment va ton retour à la vie sans DP? 😉

  38. Amerloc says:

    Aticle complet, merci pour le partage.
    C’est le paradoxe du maton qui est libre, mais qui passe toute sa vie en prision.
    Le prisonnier sortira aprés sa peine, pas son gardien ou aprés sa carriere …

    • Merci beaucoup Amerloc ! L’image est excellente, je n’y avais jamais pensé… elle est de toi ? Vraiment, tu as l’esprit affûté. 😉

  39. Depuis que je suis tombé dans la marmite du DP il y a 3 ans j’ai quitté mon boulot, vécu deux ans en Thaïlande !

Commentez ce billet