L’Algérie et moi

S'envoler vers un avenir meilleur


Penché sur mon ordinateur, je regarde machinalement les commentaires sur mon blog.

Surpris, je me rends compte qu’il y en a des dizaines, en attente de modération, arrivés en quelques heures pendant la nuit, pour un seul de mes articles. Le problème ? Cet article, Le secret de la vraie communication, est vieux de deux ans.

Je ricane (oui, je sais ricaner) et je me dis, “encore des spammeurs !”

En regardant l’origine des messages, je constate qu’ils viennent tous d’Algérie. Je hausse lentement un sourcil (oui, je sais aussi hausser mes sourcils au ralenti) en me disant que c’est bizarre ça, des spammeurs algériens. Les pays de l’Est oui, mais pas l’Algérie.

Sans trop y prêter attention, je commence à survoler cette flopée de commentaires et là, je palis un peu (ça, je ne sais pas faire à la demande) en découvrant ce qu’ils disent.

Et je commence à rire aux éclats.

Deux sujets

L’Algérie est un pays que je connais très peu. Je ne savais pas que c’était le plus grand pays d’Afrique (il le deviendra à partir de juillet) et je ne savais pas non plus qu’il y existait un baccalauréat, héritier de celui que nous connaissons en France.

Et il se trouve que, les organisateurs du bac 2011 ont choisi d’utiliser une partie du texte de l’article que je citais plus haut comme un des deux sujets de l’épreuve de français.

Oui, vous avez bien lu. Mon blog dans les épreuves du bac en Algérie.

Là, mes sourcils ont commencé à danser tous seuls. Mon égo a tout de suite pris le dessus et une grosse vague de fierté m’a submergé. Je suis allé me regarder dans le miroir de la salle de bains pour bien vérifier que c’était bien moi qui avait lu ces lignes.

Pas de doute !

Ensuite, le coup de l’égo passé, j’ai mesuré tout le chemin parcouru pendant ces deux ans de blogging et je me suis dit que oui, ça valait vraiment le coup de se lancer dans cette aventure. :)

Les étudiants

En lisant les commentaires des étudiants algériens qui avaient choisi mon texte (200 000 ont passé l’épreuve semble-t-il) je me suis rendu compte de l’impact de mon article et ainsi de l’influence à long terme que l’on peut avoir sur les autres lorsque l’on crée quelque chose dans son domaine.

D’abord, la majorité m’a expliqué qu’ils comprenaient tout ce que je racontais. Cela me fait plaisir car j’essaie toujours d’être le plus clair possible dans ce que je dis. Je laisse l’obscur et l’incompréhensible aux philosophes qui font souffrir les Terminales.

Ensuite, l’impact du thème de l’article lui-même aura sûrement une influence dans les jours qui suivent l’épreuve. Non pas que tous et toutes vont devenir des modèles d’honnêteté dans leur communication (le sommes-nous, nous aussi ?) mais je suis certain qu’ils réfléchiront un tout petit peu plus avant de parler.

Enfin, l’aspect “compréhensible” ajouté au côté moins-ennuyeux-que-les-autres-sujets (je crois) fera sans doute que, beaucoup auront une note décente pour les aider à décrocher ce bac dont on se fait toute une montagne, alors qu’on ne devrait pas (voir plus bas).

Je ne vais pas vous citer tous les commentaires qui m’ont fait extrêmement plaisir (merci à vous !), que j’ai reçus par mail ou sur facebook mais, certains des étudiants, déjà lecteurs de mon blog, m’ont bien confirmé leur surprise de me retrouver dans leur épreuve de bac.

Et puis, quel chance je pense, de pouvoir communiquer, dès l’épreuve terminée, avec l’auteur du sujet pour lui poser des questions à partir de son smartphone ! Moi, quand j’ai passé mon bac, j’avais choisi un texte d’Ernest Renan sur les musées. J’aurais trouvé ça sympa de pouvoir ensuite envoyer un message à Ernest23 sur facebook pour lui poser des questions sur ses idées !

Le monde change. :)

Le comité de sélection des sujets

Et qu’est-ce qui leur a pris en Algérie d’aller chercher un texte dans un blog ? Je pensais plus que ces comités étaient “poussiéreux” et ne consultaient que de vieux livres d’auteurs classiques aux pages jaunies, dans des bibliothèques à l’odeur surannée.

Il y a donc forcément quelqu’un qui y consulte mon blog. Alors si, il ou elle, lit ces lignes, je tiens à le ou la remercier pour son courage et son audace. Cela ne doit pas être si facile de faire accepter un texte de blog comme sujet de baccalauréat et ainsi de faire évoluer les mentalités. Dans quelques années, cela sera normal mais pour l’instant, je trouve l’Algérie à l’avant-garde, dans ce domaine.

Les nouvelles technologies deviennent des outils de plus en plus indispensables pour l’éducation. Si nous voulons que les prochaines générations s’intéressent un tant soit peu à ce qu’on les oblige à apprendre à l’école, il faudrait au moins avoir l’intelligence d’utiliser leurs outils pour faciliter cet apprentissage.

Conclusion (comme dans une vraie rédac !)

Le bac c’est un peu comme dans la vie. Si on réussit quelque chose, tant mieux, on peut se féliciter en long, en large et en travers comme je viens de le faire sans grande pudeur au-dessus, et ensuite on repart. Si on rate, ce n’est pas grave, soit on recommence, soit on passe à autre chose.

De toute façon, avec le recul, le bac ça parait énorme avant de le passer mais, bien des années plus tard, cela ressemble plus à une anecdote qu’à autre chose.

C’est pour ça qu’une vie, cela se construit petit à petit, pierre à pierre, borne par borne. Tous les diplômes du monde ne vous apporterons pas le bonheur.

Non, le plus important, c’est de comprendre que, vous les étudiants, vous avez un potentiel formidable et que votre job dans la vie, c’est de trouver dans quels domaines vous allez exceller. Ils existent, je vous le garantis.

Si vous ne cherchez pas vraiment, vous allez vous ennuyer.

Si vous explorez vos immenses talents, avec ou sans bac, vous vous épanouirez. ;)

(Photo : omar lomaxe)

Commentaires

55 commentaires pour “L’Algérie et moi”
  1. amine says:

    merci pour ce post ,étant algerien d’origine et blogueur vivant dans le nord de la france sa me touche aussi et surtout que j’ai passer mon bac a alger en 1996.c’est vrai que internet est un éxelent moyens de partage et de diffusion de l’information .abientot.

  2. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Amine ! et bonne continuation pour ton blog. ;)

  3. Püppchen says:

    Quand l’un de mes amis a tweeté qu’il venait de voir le mot Twitter sur son sujet de bac, j’ai cru un instant qu’il ne passait pas vraiment son bac en Algérie, mais en fait si. Et cela m’a rappelé qu’il n y a pas si longtemps que ça, j’ai également passé le bac algérien, et que grâce à des profs désireux de nous pousser vers l’innovation et les nouvelles technologies, j’étais armée pour ça. Maintenant, je travaille d’ailleurs dans le web, alors merci à eux et merci à vous également !

  4. Salim says:

    Excellent ! Bravo encore et surtout bonne continuation.
    Big Bonjour d’Alger :)

  5. Bonjours à vous Jean-Philippe, je suis Algérien et j’ai passé mon BAC science cette année, j’ai eu donc votre texte dans un de mes sujets de Français, même si je ne l’ai pas choisie, car certains questions m’ont paru pleines d’ambiguïtés ( les questions, pas votre texte ! ) j’ai trouvé quand-même votre texte très intéressent et je peux vous dire que ça donne à réfléchir ! tout le monde sait parler, mais peu de personnes savent comment parler, à la façon que vous l’aviez décrite, avec sincérité !
    Je tien aussi à vous féliciter ! ce n’est pas tout les jours qu’on voit son article de blog dans un sujet de BAC, je vous invite aussi à jeter un petit coup d’oeil sur mon blog que j’ai mis en ligne il y’a quelques temps, Merci bien et à bientôt !

  6. amintheone says:

    salut, je suis tombé sur cette article grâce un lien sur facebook, je suis Algérien, j’ai passé mon bac en 2007 (en choisisait pas les sujets à partir de blog à cette époque) et je suis trés content de voir ce soudain changement de mentalité de la part de nos dirigeants. merci pour l’article et le blog :)

  7. amira says:

    a vrai dire je suis l’une des étudiante qui a passé son bac cette année on avait le choix entre votre texte et les texte de la guerre d’Algérie et la majorité on choisit le votre pour sa simplicité et son noble objectif en lisant votre texte je me suis dit ‘je crois qu’on va bien s’amuser’parceque j’avais trouver du plaisir à le lire et en rentrant à la maison j’ai chercher votre site et j’ai lu vos articles que je trouve vraiment surprenants ben merci à qui merci à l’épreuve du bac français

  8. boutheina says:

    je lisais vos articles depuis precque 2 ans et j ai lu l article le secret de la vrai communication ,et le jour du bac le choix de votre article m a surpris bien sur que c etait une bonne surprise je vous remercie du plus profond de mon coeur, merci vraiment merci

  9. Amel says:

    J’espère que cette magnifique et si surprenante situation apprendra à nos jeunes à mieux se servir du Net !! Culture, expression, découverte …

  10. sassa says:

    on sais pas quoi dire vraiment on vous adore Mr JEAN philippe

  11. cheguevara says:

    Merci pour le texte; il était très facile pour nous
    c’était le dessert du bac

  12. cheguevara says:

    Merci pour le texte ; il était très facile pour nous
    c’était le dessert du bac.

  13. amar says:

    plutot un des 2 sujets
    ben moi j’ai choisis le sujet ou on trouve un extrait de votre article car juste en bas du sujet on trouve une expression ecrite dont le sujet était sympa.Merci à vous et bonne continuation !

  14. nesma says:

    j’ai passé mon bac cette année et sans surprise j’ai choisis le texte sur la communication je tiens a vous félicité pour ce texte j’ai adoré et j’étais pas la seule presque tous mes amis l’ont choisi il était vraiment intéressant!!!

  15. asma says:

    bsr Mr Jean-Phillip,je tiens a vs féliciter pr ce merveilleux article ainsi ke pr l’autre celui de la communication ki a été vraiment très intéressant et ki a attiré l’attention de ts les bacheliers ss exceptions psk il a traiter 1 sujet important pr nous srtt k’on est sur le point d’aller a l’université ki veut dire 1 nouveau monde ou on marquera notre présence et notre existence par la vraie communication ki veut dire savoir parler et donner son point de vue tt en respectant l’avis des autres :) et g t très contente d’avoir traiter 1 sujet pareil ds mon examen de bac.et je tiens a vs dire ke dorénavant jvais suivre vos articles et je n’hésiterai pa a laisser des comms :)

  16. amine says:

    merci pour tes commentaires sur mon blogs j’éspére que sa seras pas la dérniére fois que tu le visite ,ton éxperience seras la bienvenue,je te félicite encore pour ton article qui a étè choisis pour les épreuves du bac,je suis fiére de voir de tels commentaires de la part de mes compatriotes vivants en algérie.
    je me permet jean philippe de laisser mes coordonées pour tous ces jeunnes algériens qui veulent me contacter:
    http://facebook.com/bessa.amine
    http://www.livre-positif.com.
    http://twitter.com/livrepositif

  17. fabrice says:

    Ha excellent! Cela me rappelle une prof de HK qui avait utilisé un de mes textes pour un sujet. Mais là le BAC, chapeau:-)

  18. tarafi anis says:

    bonjour Mr Jean-Philippe j’ai beaucoup aimé votre article sur la vraie communication et je le trouve super bien :D . bonne continuation

  19. Amibe_R Nard says:

    Oui, l’Algérie est un grand pays, et pas seulement par sa taille.

    Qu’un rectorat francophone ose un billet de blog en est déjà une sacrée preuve !

    Futurs bacheliers, futurs universitaires.
    Et ce n’est pas le seul pays africain à avoir des milliers d’universitaires. ;-)

    Pour ton texte, oui, il est bien écrit, avec plein de pistes de réflexion. (de rebonds ?)
    J’allais presque dire comme d’habitude.

    Sauf qu’il a deux ans. Et c’était déjà là dans tes mots. ;-)

    De même que le terme “scanneur”.
    Que de fils à nouer dans ce texte, ça part presque dans tous les sens, et hop ! tu réussis à canaliser le tout en douceur.

    Encore un texte très riche. ;-)

    Bravo quand même pour être au BAC de tout un pays !

    Bien Amicalement
    L’Amibe_R Nard

  20. amel says:

    Bonsoir Mr Jean-Philippe (ou bonjour tout dépend de l’heure qu’il est)je suis algérienne et j’ai passé mon bac cette année. Très désolant le fait que vous ne connaissez pas l’Algérie pourtant elle… elle vous connait,je tiens juste a vous communiquer un fait sincère: En lisant votre texte le jour du bac, je n’ai arrêté de sourire jusqu’à la fin (d’ailleurs ça a suscité des questions de la part de mon surveillant)tellement ce que vous disiez était vrai et facilement compréhensible et si proche de notre réelle vie quotidienne.Je suis sure que ça fait vraiment plaisir de savoir que son article a fait l’objet d’un sujet de bac, et je tiens a vous en féliciter.

  21. amel says:

    PS: Pour corriger: on a eu que deux sujets au choix au bac, donc votre texte était l’un des “DEUX” sujets de l’épreuve de français et non pas “TROIS”.

  22. Jean-Philippe says:

    Merci à tous pour vos commentaires très cools ! Chacun apporte un petit mot gentil et c’est très touchant pour moi. Bon vent à tous et j’espère que vous vous élèverez – comme ce goéland de la photo dans la baie d’Alger – vers un avenir épanouissant, ce dont vous êtes entièrement capables, je n’en ai vraiment aucun doute. :)

    PS : Merci Amel, je corrige. ;)

  23. kellou anis says:

    Mr jean philippe je tiens à vous remercier de votre ouvrage
    moi aussi j’ai passé mon bac cette année et j’ai adoré votre article
    merci beaucoup et continuez à écrire de si belles choses bon courage

    anis

  24. Inès says:

    Bonsoir
    Je découvre votre blog la veille du début de la correction du bac 2011
    J’aimerais vous poser une question qui figure dans le questionnaire du sujet de bac: vous êtes journaliste ou éducateur?
    Merci de me répondre le plus vite possible

  25. Grégory says:

    Une forme de consécration …

    Ce n’est pas forcément étonnant, vu la qualité de tes textes. Certes, tu n’es surement pas le seul à publier de jolis textes sur la toile, en ayant en plus une vraie portée, et en étant porteur d’autant de sujets de questionnement et d’introspection …

    Ëtre ainsi choisi est aussi une belle preuve d’ouverture, et de courage, de la part des organisateurs.

    Grand Corps Malade avait eu droit aux mêmes égards avec l’éducation nationale.

    Serais-tu le Grand Corps Malade du web francophone ?

    Personnellement, j’adore Grand Corps Malade …

  26. Rachida says:

    je tiens à vous dire merci monsieur Jean-Philippe car grasse à votre texte que j’ai bien compris et adoré je vais avoir une bonne note en français .D’autre part je pence que vous avez complètement raison on disant que: la vraie communication est fondée sur la sincérité .car je crois que la sincérité et l’honnête sont des principes de chaque vrai relation.

  27. nesyou says:

    merci J.p
    ps: un tit cc pour les algeriens en particuliers les kabyles

  28. mohamed says:

    slt
    J’aimerais te demander si tu es un journaliste ou bien un educateur?
    et merci de me repondre le plus vite possible

  29. madani says:

    En tant que membre correcteur au bac j’aimerais faire une seule remarque:le texte s’il a été à la portée du candidat malheureusement por certaines questions le concepteur du sujet est passé à côté du sujet ce qui va un plus tard décevoir certains élèves.Bon courage!

  30. nani says:

    BONSOIR
    N’inquiétons pas nos candidats s’il vous plait!
    Certes, le texte était très intéressant, certes les questions étaient assez déroutantes Toutefois, elhamdouleh, les consciences professionnelles(ou autres) existent encore chez nos chers correcteurs.
    Ainsi, nous avons émis et reçu confirmation des ajouts dans le corrigé officiel.
    Bref, journaliste et éducateur sont les deux réponses données à la question 1. Exprimer un point de vue et inciter les gens à communiquer entre eux sont les deux réponses données à la question 9.
    Cordialement votre…

  31. Jean-Philippe says:

    @nani Merci pour toutes ces précisions ! Ceci dit, il aurait été plus simple pour les organisateurs de me demander ces informations avant l’épreuve, non ? ;)

  32. nani says:

    Bonjour Jean-Philippe
    Effectivement! Pourtant, je connais personnellement les concepteurs des sujets qui sont des personnes très compétentes dans leur domaine. Ce qui m’étonne notamment. Je ne comprends pas ce qui s’est passé. Nous avons toujours l’habitude de proposer des textes inédits avec des références précises pour aider le candidat à trouver les bonnes réponses, les questions sont sensées être dénuées de toute ambiguité.
    Une erreur de parcours peut-être?
    Toutefois, nous avons pu remédier à cette erreur, espérant que c’est la dernière.
    Merci

  33. Jean-Philippe says:

    @nani En tout cas, tirez-leur un grand coup de chapeau de ma part, car ils ont osé innover. Ils ont eu beaucoup de cran de proposer le texte d’un blog mais, comme vous l’avez vu dans la réaction des élèves, je crois qu’ils ont gagné leur pari. :)

  34. nani says:

    Bonsoir
    Oui, c’est vrai que c’était audacieux de leur part. Mais, votre texte est tellement bien articulé et bien pensé que ça aurait été dommage de passer à côté.
    Je leur passerai votre message.
    En attendant, je vais lire vos textes sur “le vrai secret pour pouvoir se lever très tôt” et “comment vaincre la paresse”
    Merci de nous faire partager vos pensées.
    Nani

  35. Laure says:

    Félicitation à toi Jean-Philippe, c’est une belle chose pour toi et ça doit te faire chaud au coeur. Tu l’as mérité en tout cas.

  36. Salut Jean Philippe

    J’ai connu un peu l’Algérie , non pas en temps que pied noir comme la plupart mais parce que je l’ai visitée plusieurs fois dans les années 1988 à 1992, lorsque j’étais encore jeune et beau ;-)

    Les algériens m’ont beaucoup touchés à l’époque car c’était la première fois que je découvrais le sens du don, du respect et de l’altruisme à mon égard.

    De multiples gestes de jeunes comme d’anciens de l’époque m’avaient touchés. Comme partager avec moi un sandwich dans le train, une mère de famille qui sort son propre lit sur la terrasse pour m’y héberger pour que je sois plus confortablement installé sur la terrrasse (vu la température de Chlef en été), des jeunes qui vident leur compte épargne pour m’inviter au restaurant (Oran), des anciens qui voulaient me connaitre car je sentais une certaine nostalgie de l’époque des Français dans leur yeux etc…

    Bref j’ai trouvé ce peuple fier mais adorable et depuis combat toute forme de racisme anti arabe systématiquement. Car en France comme tu le sais , qu’est ce qu’on leur rend mal. Bon certes celui qui vit en France n’est plus le même peuple. Il est effectrivement, plus agressif, même si celui ci a probablement des raisons de l’être car rien n’arrive jamais sans raison.

    Pour en revenir au choix de ton article , j’ai noté que ses maîtres mots sont “dialogue et sincérité” et c’est certainement ce qui a retenu ce choix éclairé comme sujet.
    Car en effet je crains que ce peuple ne puisse donner libre cours au dialogue en toute sincérité étouffé dans l’oeuf qu’il est depuis fort longtemps par des problémes culturels et surtout politiques incessants qui l’empêche de pleinement s’exprimer.

    D’où le courage de ce choix du rédacteur des sujets . En tout cas félicitations. Tu remontes encore d’un cran dans mon estime ;-)

    Bien amicalement
    Jacky (du Maroc)

    • Merci beaucoup Jacky !

      J’apprécie aussi beaucoup ton témoignage sur l’Algérie que je ne connais donc pas. Le seul témoignage que j’en ai est celui de mon père qui y a combattu pendant la guerre d’indépendance et tu imagines que ce n’est pas très gai.

      Ma question va te paraitre bête mais y a-t-il de grosses différences entre le Maroc où tu vis et l’Algérie voisine ? :)

      • Bonjour Jean Phi

        Il y a une différence d’état d’esprit entre les 2 peuples, les Algériens étant plus fiers reprochant aux Marocains d’être trop serviles et de faire trop de courbettes au roi , les Marocains leur reprochant d’être fainéants et de rester planté le dos au mur toute la journée en attendant que le Mektoub fasse son oeuvre… Sans compter un sot conflit concernant une partie du désert occupé par le polisario jadis que chacun revendique (enfin d’aprés ce que j’ai compris).

        Sinon sur la forme les Algériens sont très accueillants et auraient dus être en avance par rapport au reste du Maghreb avec des premières élections libres si l’islamisme n’était pas venu profiter de la situation suite à des erreurs tactiques du FLN (parti au pouvoir depuis l’indépedance) qui espérait en profiter pour perdurer un peu plus. A ce titre ils ont parfaitement réussi aux dépends du peuple (même s’il me semble qu’ils ont changé de nom).

        Quand au marocains ils sont beaucoup plus ouverts au tourisme car en ont besoin pour vivre, contrarement aux algériens qui s’en foutent étant donné qu’ils ont des richesses minières mais qui ne profientnt pas malheureusement à tous. Ce serait donc (toujours à mon humble avis) un grand bien pour leur peuple qu’ils s’ouvrent au tourisme, surtout lorsqu’on a 1300 kms de côte sur la méditerrannée.

        Bien amicalement
        Jacky

        • Merci beaucoup Jacky pour ton point de vue !

          Surtout, je te remercie d’avoir pris le temps de me faire un “rapport” détaillé qui me permet de mieux comprendre les différences qui peuvent exister entre les deux pays.

          Par exemple, ma méconnaissance m’avait fait penser que les révolutions du printemps 2011 s’étendraient facilement à l’Algérie. :)

        • @Jacky pour être Algérien d’origine, j’ai rigolé de voir qu’un blanc (pardon :) nous avait aussi bien cerné, et surtout avait aussi bien cerné les différences entre des peuples qui pour les blancs (désolé :) ont toujours été kif-kif !

          @Jean-Philippe, le printemps Arabe en Algérie ??? Absolutely No Fucking Chance !!!
          Quand 10 pouilleux ont essayé de manifester à Alger, l’Etat leur à envoyé 100 flics anti-émeute, oui oui les tarés équipés pour la guerre et qui adorent le bâton et les lacrymos. Non sérieux, pour nous il n’y aura aucun printemps et aucune autre saison. Par contre, je tiens à préciser que le dernier président à fait pas mal pour son peuple et certaines choses ont beaucoup changé.
          Je me permets de mettre en lien l’article que j’ai écrit à mon retour de vacances cette année. Je précise que je suis du côté Est, Constantine. Je le précise car il y a parfois beaucoup de différences entre Constantinois, Algérois (Capital, centre) et Oranais (Ouest/frontière Marocaine)

          http://semeunacte.com/modele-algerien

          Merci JP (et Jacky :)

          • Je m’étonnais que tu n’aies pas encore réagi à notre conversation ! :D

            Merci beaucoup donc à toi aussi pour cet éclairage différent mais tout aussi intéressant. Oui, je fais partis des blancs “kif-kif” et pourtant, je devrais le savoir car mon expérience asiatique est là pour me le rappeler… Un Japonais n’a rien à voir avec un Coréen et encore moins avec un Chinois. Et puis, il n’y a qu’à regarder en Europe…

            C’est moi qui te remercie pour le lien vers ton article. Ça permet d’avoir une meilleure idée de ce qui se passe là-bas. :)

  37. Attends y’a vraiment que moi qui pense à porter plainte en premier lieu…
    Ils n’auraient jamais osé faire paraître un article de n’importe quel auteur poussiéreux sans s’assurer d’avoir l’accord des ayants-droits.
    Ici, non c’est pas pareil. Toi tu es blogueur, tu écris des trucs qui de toute façon sont visibles par tous et gratuits alors pourquoi s’encombrer d’un email de courtoisie ?!
    Sur le fond, j’aurais été aussi heureux que toi et je te félicite pour la prouesse mais sur la forme, ils méritent des baffes dans les dents !!!

    • Bien vu, Mohamed ! Je n’y avais même pas pensé.

      C’est vrai que moi, en tant que blogueur, je vois les choses d’un oeil différent mais il est vrai qu’il aurait été sympa de recevoir un mail de leur part, plutôt que de l’apprendre par les étudiants qui te demandent la réponse après l’épreuve. ;)

  38. alilou says:

    faut-il féter l’anniversaire? sujet de bac2013 pour les filueres des sciences

  39. Nani says:

    Bonsoir
    Effectivement, vous nous inspirez beaucoup! Encore une fois, j’ai la surprise “bonne, bien sûr” de découvrir l’un de vos textes comme support dans un sujet de bac en Algérie.
    Malheureusement, le même problème se pose encore une fois!!!
    question 1: l’auteur est-il – journaliste? Romancier? historien?
    recopiez la bonne réponse.
    question 2: l’auteur est-il pour ou contre la célébration des anniversaires?
    Le texte date de juillet 2010. je pense que le sujet a été élaboré à la même époque que celui sur la communication. Et donc des réctifications n’ont pas été possibles puisque les sujets sont gardés dans une “banque”. Toutefois, nous arriverons à éviter des injustices envers nos chers enfants.
    J’en profite pour vous remercier de toutes ces réflexions et surtout ces recommandations quant à la possibilité de “NOUS” changer.
    Merci

    • Merci beaucoup Nani pour vos compliments ! Eh bien, 2 fois en trois ans dans le bac algérien ? C’est une performance que je mettrais en belle place dans mon CV… En attendant, continuez votre formidable travail afin que les plus jeunes comprennent qu’ils peuvent, parce qu’ils “sont”. :)

      (Et n’allez pas me faire un nouveau sujet de bac avec cette dernière phrase ! ;) )

  40. Nani says:

    Bonsoir
    pas de quoi Jean Philippe.
    Il faut savoir qu’en Algérie, le français est enseigné comme langue étrangère, alors qu’il a été pendant de longues années une langue seconde,enseignée au même titre que l’arabe. A cette époque, que je regrette, les Algériens étaient de bons bilingues.
    Aujourd’hui, les choses ont changé, et le français a perdu sa place d’antan. Heureusement, nous continuons à l’enseigner! et ce depuis la 3ème année primaire (équivalente au CE2). La langue française est considérée comme un outil de communication qui fait que l’intérêt est axé sur la vulgarisation scinetifique afin de permettre à tous une compréhension globale de thèmes différents et variés.
    Ainsi, dans votre blog, il est intéressant d’y puiser des ressources qui correspondent aux attentes du système éducatif algérien en langue française.
    Cordialement votre…

  41. Nani says:

    Désolée, je viens juste de voir votre dernier message!
    Merci pour tout
    Bonne continuation

  42. Dahmani says:

    Bonjour,
    J’ai découvert une interview que vous avez donnée à Olivier et ça m’a beaucoup impressionné .
    Comment faire pour avoir un blog comme le votre?
    Merci

    • Merci pour le compliment Dahmani ! Pour le blog, il faut se lancer, même de façon modeste, et continuer pas à pas, sans pousser trop fort ou trop vite. ;)

Commentez ce billet