A propos

J'ai des livres aussi ! Cliquez sur ma photo.

-En court-

Révolution personnelle a pour but de vous aider à modifier par petites touches votre vie de tous les jours ou alors, carrément, à redéfinir votre existence. Je partage avec vous mon expérience afin que, vous aussi, vous changiez votre vie pour la rendre plus agréable.

Comment? En questionnant les conventions et en les changeant. En profitant le plus possible des activités que vous aimez tout en réduisant (ou même en éliminant complètement) les tâches ennuyeuses.

Efficacité? Oui, mais surtout plaisir de vivre. :)

(Les mises à jour sont en bas de page.)

-En long-

(Prenez un sandwich car c’est un peu long)

J’ai décidé de faire ma révolution personnelle. Ça m’a pris un matin, comme ça, tout simplement. Soudain j’ai senti que beaucoup de choses que je trouvais normales n’allaient plus. Une attitude qui ne me convenait pas. Des habitudes dont j’ai eu envie de me débarrasser. Le désir de changer ma mentalité. Je ne voulais plus accepter des conventions qui jusque là, m’avaient paru normales. C’était un ras le bol en quelque sorte. Ma vie n’était pas mal et c’est ce ‘pas mal’ que j’ai voulu changer.

En fait, cela a pris bien plus de temps. Disons que ce matin là a été la culmination de tout un tas de petites lassitudes qui ont conduit à ce ras-le-bol.

L’influence de l’entourage

J’habite au Japon, à Yokohama, juste à côté de Tokyo et c’était le lieu parfait pour commencer cette révolution. Si vous ne connaissez pas le Japon, sachez que dans cette petite zone géographique où je vis, se serrent plus de 35 millions de personnes. C’est comme si la moitié de la population française s’entassait en Île-de-France. Face à cette promiscuité, il n’y a que deux solutions.

La première est de l’accepter et de devenir un mouton, qui va de son mini appartement à son travail dans des trains bondés, pour travailler dans des bureaux où la notion d’espace personnel n’existe pas. Vos loisirs sont juste là pour vous faire oublier combien votre vie est monotone. Ce n’est pas un hasard si les consoles portables de jeux vidéos les plus populaires sont nippones. La Wii, la DS ou la Playstation permettent aux japonais de se couper de ce qui les oppresse, de se plonger dans un monde de fantaisie.

Et la deuxième solution alors? C’est celle que j’ai choisie. C’est de questionner le système, de filtrer tout ce qu’on me propose et de me forger ma propre philosophie de vie. Le Japon là encore m’a aidé, car même si la culture nippone dans les grandes villes est stressée et consommatrice, il existe un autre monde dès que vous sortez des zones urbaines. Alors je me suis tourné vers le Japon traditionnel et la simplicité de sa culture ‘zen’.

La renaissance

A 200 km au nord de Tokyo, se situe la petite ville de Nikko. C’est là qu’est enterré Ieyasu Tokugawa, le fameux shogun, celui qui a unifié le Japon. Nikko, c’est un havre de paix, niché tout la haut dans la montagne, sur les berges d’un lac magnifique. Nous y allons souvent car la beauté des lieux, la pureté de l’air et le calme de la forêt environnante nous relaxe. Les ‘onsen’ (ces bains chauds de sources d’eaux volcaniques) dénouent les points douloureux de mon corps et de mon esprit. C’est là que petit à petit s’est forgée cette idée de révolution personnelle.

Alors là-bas, dans le calme et la sérénité, devant une tasse de thé vert, j’ai commencé à prendre des notes. Comment j’allais changer ma vie, comment j’allais faire ma révolution personnelle. Depuis, j’ai écrit des brouillons plusieurs fois déchirés dont j’ai gardé l’essentiel. Le résultat de toutes ces réflexions forme ce blog où je partage avec vous mon aventure. Si vous y trouvez un jour quelque chose qui vous aide, envoyez-moi un mail et je saurai ainsi que mes efforts auront étés utiles.

Le choix de la simplicité

En redessinant ma vie, j’ai donc voulu aller à l’essentiel. Cette vie c’est quoi? Très simplement, pour moi, ça se divise en deux: le côté personnel et le côté professionnel. Les deux se mélangent et forment un tout qui intègre ce que je suis, je fais, je deviens. Ce bel outil, il a besoin de direction pour avancer. C’est bien beau de vouloir faire table rase pour redessiner les choses encore faut-il que je sache où aller. Voici donc mes buts:

  • Créer une vie simplifiée, financièrement confortable et indépendante. Avec ma compagne accueillir un bébé et former une famille équilibrée.
  • Aider les autres à s’améliorer en partageant mon expérience. Créer mes revenus à travers mes activités internet.

La voilà ma révolution personnelle en deux points et quatre phrases. C’est simple et clair. Je vais maintenant travailler sur ces deux buts, porté par un enthousiasme tout neuf. Si vous avez déjà vécu ses moments intenses où tout est possible, où de nouvelles portes s’ouvrent, vous comprenez mon emballement.

Ensemble, on avance mieux

Et votre révolution personnelle, comment vous la voyez? En vous donnant mon exemple j’espère vous encourager à changer, à bouger et à faire tomber des certitudes. Remettez en question ce que vous pensez être bon pour vous. Est-ce que vous ne vous limitez pas? N’y a-t-il pas un feu en vous qui ne demande qu’à être nourri pour grandir? Surtout, ne l’étouffez pas. Vous priveriez le monde de votre talent.

Une révolution personnelle, ce n’est pas seulement redessiner sa vie d’un grand coup de pinceau. C’est aussi faire des croquis qui petit à petit vont remodeler votre vie quotidienne. Ça peut commencer par un petit changement d’habitude qui nuit à votre santé ou à votre efficacité. Car c’est également pas à pas qu’on redéfinit sa vie. J’ai fait le premier, tout là-haut, sur les bords d’un lac apaisant, entouré par la forêt verte et rassurante de Nikko. Et vous?

Jean-Philippe Touzeau
Juillet 2009

facebook | twitter | email : jp[at]revoperso.com

-Mises à jour-

Janvier 2010
Juillet 2010
Janvier 2011
Aout 2011
Janvier 2012
Janvier 2013
Juillet 2013
Janvier 2014