Vivre ses rêves ?

Sunrise

(J’accueille avec plaisir Nicolas Pène du blog éponyme, qui est le rédacteur de cet article)

Entre rêve et réalité

Pour commencer, j’aimerais vous poser une petite question toute simple :

N’avez-vous jamais eu envie de vivre vos rêves ?

Sous un air bien innocent, cette question est beaucoup plus sérieuse et importante qu’il n’y parait. Car nous parlons de passions, d’accomplissement, d’une vie telles que nous l’imaginons dans nos rêves les plus profonds.

Nous sommes tous aspirés par notre quotidien : boulot, ménage, soirées foot ou séries T.V., factures à régler, prochain canapé à acheter…

Toutes ces petites choses du quotidien nous absorbent au point d’en oublier l’essentiel : Nos rêves.

Cela dit, c’est tout à fait compréhensible, comment trouver le temps et l’énergie nécessaire à la réalisation de nos désirs les plus profonds ?

8 heures de labeur journalier, sans compter les trajets, le repas du midi, etc…

Et une fois rentré, entre la pause télé, le repas du soir et tutti quanti, comment faire ?

C’est vrai, comment réserver du temps à notre accomplissement personnel avec tant de choses à gérer au jour le jour ?

C’est bien joli ces histoires de rêves, mais le quotidien est là et bien présent pour nous occuper.

Vous êtes-vous reconnu sur le profil ci-dessous ? Si tel est le cas, alors votre journée est probablement proche du mien, ceci à une activité près : La réalisation de ses rêves.

Une activité extrêmement chronophage, mais tellement enrichissante. Une activité qui occupe une bonne partie de mon temps libre, qui me fait grandir chaque jour et surtout qui me donne un but précis dès le réveil.

Bien que nos vies soient différentes, le temps reste le même pour tous, par conséquent, comment mettre en place une telle activité dans nos vies tellement remplies ?

Pas de panique, nous allons voir tout cela ensemble 😉

Un plan d’attaque

Pour commencer, il nous faut un plan d’attaque. Laissons pour l’instant le facteur temps de côté et concentrons-nous sur nos rêves et plus important encore : leur réalisation. Vous le verrez par la suite, le problème du “facteur temps” se résoudra de lui-même.

Comme vous vous en doutez, la première et plus importante question à se poser est : « Quels sont vos rêves ? »

Si jamais vous rencontrez quelques difficultés à répondre (ce qui est tout à fait normal), voici quelques questions complémentaires qui pourront vous mettre sur la voix :

  • Qu’aimeriez-vous faire ?
  • Que souhaiteriez-vous accomplir… aujourd’hui, demain, dans 10 ans ?
  • Qu’est-ce qui vous passionne ?
  • Quels lieux aimeriez-vous visiter ?
  • Où et comment aimeriez-vous vivre ?

Ce questionnaire vous permettra de vous recentrer sur les choses vraiment importantes. Écrivez sur papier l’ensemble de vos réponses puis laissez mariner le tout une petite journée et revenez sur votre liste dès le lendemain (oui, car tout bon plat nécessite un bon temps de cuisson).

Après une bonne nuit de sommeil, le recul nous permettra d’identifier plus facilement les points importants des simples lubies écrites sur notre liste.

Ainsi, sélectionnez les 3,4 points les plus importants de votre liste (ou moins si possible), ceux représentant au mieux vos rêves. Attention, je n’ai pas dit les points les plus réalisables mais bien ceux qui représentent au mieux la vie dont vous rêvez.

Le nombre de points est également très important, 4 rêves représente une limite maximale (1 ou 2, un idéal), au delà de ce ratio vous n’aurez probablement pas le temps de tout faire. Hors, si vous vous dispersez trop, il y a de très grandes chances pour que vous laissiez tout tomber au bout de quelques semaines.

Laisser tomber une activité quelconque n’est pas très grave en soi, mais ici nous parlons de nos rêves, nos aspirations, notre passeport vers la liberté. Il est donc important de limiter les choix pour mieux s’y tenir.

Objectifs et échéances

Établissons maintenant nos plans de réussite.

Pour chacun des 3,4 rêves figurants sur votre liste, établissez un plan étape par étape. Pour ce, définissez clairement et très succinctement vos objectifs à atteindre :

  • dans 5 ans
  • dans 1 an
  • dans 6 mois
  • dans 1 mois
  • dans 1 semaine

Une fois ces échéances définies, passons au plus important : « la première action à réaliser ».

Définissez clairement et très concrètement cette “première action”, le point de départ à votre aventure.

Ça y est, vous l’avez ?

Bien, dès demain, vous devrez vous faire un devoir de réaliser cette première action.

Il est très important d’attaquer au plus tôt la mise en pratique de vos rêves. Sans ça, vous risquez de voir celui-ci s’envoler au loin dans l’immense et austère salle des grands regrets.

Le premier pas est toujours le plus difficile à faire, mais une fois franchi, vous vous rendrez-vite compte que ce n’était pas aussi dur qu’il n’y paraissait.

Avancez vers vos objectifs étape par étape, brique par brique. Ainsi, vous éviterez les pertes de motivation ainsi que le vertige en regardant la montagne de choses à accomplir avant de réaliser vos rêves.

Rome ne s’est pas faite en un jour, donc pas de panique, vos rêves se réaliserons, j’en suis convaincu. C’est juste une question de temps et de patience, rien de plus. En outre, la route que vous êtes sur le point de prendre vous apportera énormément de choses, probablement plus que l’arrivée.

Le facteur temps

Tout à l’heure, nous étions confrontés à un grand frein vers la réalisation de nos rêves : Le facteur temps.

La définition de nos objectifs à permis de rendre nos rêves plus tangibles et concrets. Maintenant, pour enfin passer à l’action, ces objectifs doivent devenir de véritables loisirs.

Octroyez du temps à la réalisation de vos rêves comme vous l’auriez fait pour une n’importe quelle activité. Simplifiez et réduisez au maximum vos activités secondaires pour accorder une vrai place à ce qui est réellement important.

Vos rêves doivent devenir des loisirs. Des loisirs agréables, motivants, mais surtout qui tendent vers une amélioration tangible de votre qualité de vie. Si vous gardez tout cela en mémoire, ils deviendront des activités chronophages et passionnantes qui prendrons le pas sur vos activités secondaires telles : regarder la télé ou surfer sans but sur le net.

Croyez-moi, on devient vite accrocs à ce type d’activités et les richesses qu’elles nous procurent sont inestimables. Pour exemple, il ne se passe plus un jour sans que je pense ou travaille sur mes rêves dont l’un d’eux est la recherche de mon indépendance professionnelle, c’est-à-dire devenir maître de ma destinée et pouvoir enfin décider des directions dans lesquelles je souhaite aller. Dans cette quête, chaque difficulté, chaque nouveau challenge, m’apporte de nouvelles choses, élargit ma vision du monde et contribue à ma propre révolution personnelle.

C’est un cercle vertueux qui, à chacun de mes pas me donne envie d’aller encore plus loin. Certes, l’objectif final est encore loin, mais la motivation est bien là et mes convictions se renforcent jours après jours.

Osez vivre vos rêves, tentez votre chances, même si l’aventure est longue, vous ne le regretterez pas, je peux vous l’assurer. 😉

Nicolas Pène est l’auteur d’un célèbre blog de développement personnel au travers duquel il traite diverses disciplines du développement personnel telles que l’efficacité, la simplicité ou bien l’accomplissement de soi. Si vous avez aimé cet article, extrait de son blog vous apprécierez également :

Je n’ai pas le temps…
Micro-siestes ou comment se détendre au travail ?
Essayer c’est échouer !

(Photo : RichardO)

Commentaires

34 commentaires pour “Vivre ses rêves ?”
  1. Aurelien says:

    Merci pour cet article qui reprend les bases du développement personnel et de la gestion de projet, à savoir se fixer des objectifs (sur papier) et définir un plan d’action pour atteindre ces objectifs.

    On est nombreux à chercher des moyens de développer sa vie, de gagner plus d’argent, de vivre des expériences passionantes, nul doute que certains d’entre nous réussiront dans leur quête.

  2. Jean-Philippe says:

    Merci Aurélien pour ton commentaire ! C’était bien le but de Nicolas : donner des clés à tous ceux et toutes celles qui veulent avancer. :)

  3. Courbe la vie et modele-là selon tes desirs. En fait je crois que si on ne fait pas attention, un jour on se met a diminuer ses reves (non seulement quantitativement mais aussi qualitativement) jusqu’au jour où on s’apercoit que le reve qu’on entretient (ou plutot celui pour lequel on travaille et que l’on pourra se permettre avec le dit travail) c’est de partir deux semaines ENTIERES en tunisie. (je parle d’experience)
    Sincerement je ne sais pas tres bien ce qui provoque cette “adaptation” de nos reves a notre quotidien mais je sais que c’est quelque chose qui ne se fait pas en un jour. Alors pourquoi croit-on que justement doit-on devenir riche, ou avoir du succes ou whatever en un jour ? Je cherche encore
    Cependant pendant que je cherche encore ces reponses, je dois dire que je suis content de lire ce genre de texte qui donne des manieres de provoquer le changement et pas seulement de l’attendre.
    Dans le style je conseille vivement le livre de Paul McKenna : 7 jours pour changer de vie. Le titre est racolleur je le concois mais c’est un grand bouquin pour ceux qui veulent se mettre en mouvement.

    Merci a l’auteur pour cet article, merci a l’editeur? pour nous le presenter.

    Mohamed Semeunacte

  4. Jean-Philippe says:

    Merci Mohamed ! Je te sais “en recherche”, tu es d’ailleurs très riche en trouvailles sur ton blog que j’apprécie beaucoup. 😉

  5. Crilo says:

    Info en +,
    # 20091217 Quelques conseils pour concrétiser vos objectifs :
    http://www.simpleslide.com/2009/12/17/quelques-conseils-pour-concretiser-vos-objectifs/

    # 20090625 Série “un mental de champion” : 1 – La détermination des objectifs :
    http://www.simpleslide.com/2009/06/25/serie-un-mental-de-champion-1-la-determination-des-objectifs/

    :) Connaissant M.Fenice, ENCORE BRAVO !!!

  6. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Crilo de la part de Fenice/Nicolas et de la mienne ! Un complément d’information est toujours utile pour aller plus loin dans sa démarche. 😉

  7. Jean-Philippe says:

    Très belle vidéo Crilo ! Merci pour le lien. 😉

    (Qui en est le narrateur ?)

  8. rahimdjj says:

    J’adore!article bien écrit et très motivant!Merci sensei et Jean-Phillipe :)

  9. Alban says:

    Merci Nicolas et Jean-Philippe pour cet article !
    C’est clair qu’on devient vite accroc au fait de suivre ses rêves. Même si on est dans une situation qui ne nous convient pas complètement, à partir du moment où on agit vers un but, on gagne une bonne énergie et on est heureux d’avancer. Ça a été mon expérience en tout cas.
    Quand j’étais employé, je savais que ce n’était pas ce que je voulais faire de ma vie, mais savoir que j’agissais pour ouvrir une nouvelle voie me rendait déjà heureux et motivé.

  10. Jean-Philippe says:

    @rahimdjj Merci pour le compliment. Sensei Fenice doit apprécier. 😉

    @Crilo Merci beaucoup pour la précision !

    @Alban C’est sympa de partager ton expérience. Voilà un exemple de plus à ajouter aux histoires de ceux et celles qui veulent vivre leurs rêves. :)

  11. Nadia says:

    Hello

    Pour ma part, j’écris et je dessine ce que je souhaite réaliser et de temps en temps on fait des collages avec mon conjoint nous collons notre “chef d’oeuvre” sur le frigo au bureau pour nous rappeler nos rêves.

    opinion perso il est important d’avoir notre “coach” qui est tjrs là pour nous écouter, croire en nous, quelqun de fiable, esprit ouvert, capable d’absorber nos craintes,nos doutes, il ou elle sert de piqure de rappel également.

    bonne chance dans la réalisation de vos rêves.

  12. Jean-Philippe says:

    Merci Nadia ! Ce sont deux points judicieux que tu ajoutes : d’abord avoir une expression visuelle ou au moins écrite de ses buts et ensuite avoir quelqu’un pour nous soutenir professionnellement lorsque l’on a des doutes. 😉

  13. Fenice says:

    Merci à tous pour tous vos commentaires ainsi qu’à l’auteur de cet excellent blog pour m’avoir donné l’opportunité d’écrire sur ses terres :)

    Bon courage à tous dans la réalisation de vos rêves, je ne doute pas que vous atteindrez tous vos buts 😉

  14. Didier says:

    Merci à tous !

    Un peu d’air frais fait du bien …

  15. Crilo says:

    En écoute (50 minutes) : « Réussir sa vie…
    Vivre ses rêves plutôt que rêver sa vie ! » -> http://bit.ly/a6ipKF

  16. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Crilo ! Toujours sur le pont, je vois… 😉

  17. Merci Crilo pour tes superbes trouvailles.

    Ce reportage est vraiment intéressant, tu regardes souvent cette émission ?

  18. marie says:

    vivre ses reves !!!!!tout à fait d’accord et toute de suite si je pouvais et ce mais qui est toujours dans ma tete!!!gggrrr quand j’étais petite je dessinais souvent la meme chose une maison avec 2 fenetres et 1 porte,il y avait aussi un jardin deux parents et trois enfants et je voulais absolument avoir ça pour moi!! et maintenant je l’ai!!c’est ma plus grande réussite et fierté (tres instable étant gamine!) biensur maintenant j’aimerais voyager , perdre 15kg (bon10kg), etre plus acidue à ce que je dis et fais mais….mais il est encore là celà!!!gggrrr ..faut il que j’attende car ce n’est pas le moment ou je n’ai pas le déclic???? beaucoup de questions sur moi meme !!! c’est compliquer et reconquérir sa vie est ce le bon livre pour mes questions??? ça me tente!!!merci pour tous ces articles qui me recentre!!vous etes formidable!!

  19. Jean-Philippe says:

    Merci marie pour tous ces commentaires enthousiastes ! Je suis certain que Nicolas appréciera également. 😉

    Oui, Reconquérir sa vie peut être un bon début pour vous, en temps que “rampe de lancement” !

  20. Philippe says:

    Ahh, réaliser ses rêves…

    Tout un programme n’est-ce pas? :)

    En tous cas, merci pour le rappel des étapes. C’est clair que si on n’a pas une démarche un peu structurée ça restera juste à l’état de rêves… et avec le temps, de regrets.

    Pour moi, je crois que le plus difficile est de faire la première étape. Une fois qu’on s’est lancé, on a déjà mis un pied dans la machine et c’est plus facile. Par contre la première étape, qui est vraiment orientée vers ce but, n’est pas forcément la plus facile à trouver (on peut parfois trouver des 1ères étapes qui ne sont pas autant dirigées vers le but cherché qu’on le croit).

    L’avantage, malgré tout c’est qu’il y a déjà une mise en action. :)

    J’utilise la méthode du retro-planning. Je ne sais pas si vous connaissez. En tous cas ça me sert bien des fois.

    Bonne réalisation des rêves à tout le monde :)

  21. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Philippe pour ton commentaire !

    Le rétro-planning, ça consiste à remonter les étapes en sens inverse ? Une sorte de reverse-engineering ? Je le propose souvent sur Cloudbraining et c’est vrai que c’est très utile. 😉

  22. Philippe says:

    Oui c’est ça. :)

    On part de la fin et on voit de quoi on aurait besoin pour pouvoir faire l’étape en question: ça nous donne l’étape précedente. Et ainsi de suite jusqu’à la première.
    J’en donne une explication un peu plus illustrée et détaillée dans un article ( http://apprendresursoi-et-avancer.com/definir-plan-daction-clair-realiste-ou-commencer/ ).

    Mais bon évidemment, si tu le proposes déjà sur Cloudbraining, les gens doivent surement déjà connaître 😉

  23. Jean-Philippe says:

    Pas tout le monde Philippe ! et puis ça ne correspond pas à la façon de penser de tous et toutes. C’est un outil supplémentaire dans son arsenal. Merci pour le lien. 😉

  24. Philippe says:

    De rien 😉

    C’est vrai qu’on a chacun sa sensibilité et que chaque outil ne va pas nous parler de la même façon à tous(tes)

  25. Super article, vous avez raison ! C’est malheureux…trop de gens pensent que vivre des rêves est impossible. Si plus de monde avait le courage de réaliser leurs rêves, le monde serait beaucoup plus mieux pour tout (au moins plus heureux !)

  26. Azercharty says:

    Il y a tout de même des rêves qui ne doivent pas êtres vécus comme se faire crasher un avion ou tout autre chose absurde qui pourrait nuire aux rêves des autres

  27. Illusions says:

    Bonjour,

    Pour compléter le sujet, je vous conseille de vous rendre sur le site http://www.laloux.org/l-homme-et-ses-illusions/

    Merci.

Commentez ce billet