Comment gagner 100 euros en lisant

by on June 25, 2013
in Des histoires

Speedy glisse...

Que s’est-il passé ?…

Nul ne le sait exactement mais on pense que Speedy est le coupable.

Il a eu beau nier en secouant vigoureusement ses deux antennes face au déluge de phéromones accusatrices qui lui sont tombées dessus, on pense bien que c’est lui. Face à cet assaut, le petit Euxina Circumdata, un véritable escargot de luxe, a tenté de se réfugier dans sa longue coquille torsadée. Il a même fermé la porte derrière lui. En effet, les Euxinas sont l’une des rares espèces de gastéropodes à posséder une porte qu’ils peuvent verrouiller derrière eux à double-tour.

Vraiment, une espèce de luxe.

N’empêche, Speedy a quand même été reconnu coupable.
Read more..

50 nuances de volupté

(Je recommande aux âmes trop sensibles de s’abstenir de lire. Ou alors, ne venez pas ensuite vous plaindre dans les commentaires.)

Mes lectrices sont sensuelles.

J’insiste.

Les lectrices de ce blog sont très sensuelles. (Et j’en suis fier !)

La preuve ?

Si vous êtes abonnée à ma newsletter, vous avez dû recevoir, il y a environ deux semaines un appel de ma part demandant uniquement aux lectrices de vérifier qu’une scène intime de La femme sans peur (bientôt sur kindle !), correspondait aux vrais ressentis d’une femme. Pas à ceux d’un homme (moi) qui essaie de décrire ce que ressentirait sa partenaire.

Et là, j’ai été servi. :)
Read more..

Le pouvoir inquiétant d’une habitude

by on October 1, 2012
in Changer les règles

 

Albi s’éveille à peine.

Comme d’habitude, je marche dans ses rues vides profitant du petit matin calme où il n’y a encore pratiquement aucune circulation. Je me dis souvent que ça me change de Tokyo ou de Los Angeles.

Pourtant ce matin, je sens bien que quelque chose est différent en moi.

Je rentre dans le hall de l’hôtel.

Le veilleur de nuit me salue. Il me connait bien, Il est habitué à me voir débarquer assez tôt pour venir travailler.

Je prends un thé, English Breakfast, en me disant que oui, il y a quelque chose de différent en moi. Je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

Je m’installe à ma table habituelle, prenant soin de tourner le dos à la télé muette qui, en continu, nous distille ses bandeaux de news où tous les malheurs du monde sont renouvelés quotidiennement.

J’ouvre mon ordinateur portable et je le connecte sur la wifi de l’hôtel.

Mes pages apparaissent et, soudain, je comprends.
Read more..