Les femmes sans peur : Caroline Aubert

J’ajoute aujourd’hui une nouvelle catégorie à Révolution personnelle : Les femmes sans peur ! (Inspiré par ma série du même nom.) Pourquoi ? J’explique tout en bas de page et aussi, comment vous aussi, vous pouvez participer. :)

En attendant, je laisse la place à la première femme sans peur, Caroline Aubert. :)

————

article-caroline2

Aujourd’hui, j’ai la joie d’être invitée sur le blog de Jean-Philippe Touzeau. C’est un honneur et un véritable cadeau pour moi ! Pourquoi me direz-vous ? Et bien parce que Jean-Philippe écrit sur les femmes et sur leur courage. D’ailleurs, son article “Les femmes sont elles courageuses ?” a véritablement fait trembler mon petit cœur !…
Read more..

Table numéro 12 (suiiiite)

C'est à vous d'écrire votre histoire, pas aux autres.

Cet article est la cinquième partie d’une histoire qui a commencé ici.

La dame se lève.

La jeune fille et toi, vous faites de même, encore ébahis par ce à quoi vous venez d’assister. Tu te demandes presque si tu n’as pas rêvé et tu vérifies que l’écureuil est bien réel la-haut, sur sa branche.

Vous mettez vos barquettes, ces barquettes qui maintenant te “brûlent” un peu les doigts, dans des sacs et vous marchez lentement vers la sortie du parc.

Le soleil est encore chaud mais la petite brise est toujours présente, rafraichissante.

Une fois arrivée au bord de la route, la dame s’arrête et se tourne vers vous. “J’ai eu beaucoup de plaisir à déjeuner aujourd’hui.” Elle te regarde. “Et merci à vous de m’avoir fait découvrir de nouvelles petites friandises.”
Read more..

Table numéro 12 (suiiite)

Une noisette oubliée ? Par qui ?

Cet article est la quatrième partie d’une histoire qui a commencé ici.

Là, c’est la jeune fille et toi qui éclatez de rire.

L’écureuil ? Responsable de notre liberté ? La dame, elle est vraiment drôle !

“Vous dites qu’on vous a bien fait rire tout à l’heure mais maintenant, c’est vous qui nous rendez la pareille !”, tu lui dit un brin railleur.
“Sans vouloir vous offenser,” poursuit la jeune fille, riant toujours, “vous êtes depuis trop longtemps en dehors de la société. Vous ne savez plus du tout ce qui s’y passe. Et puis je vous vois venir avec vos idées écolos. Paix sur terre et longue vie aux animaux. On veut tous ça vous savez, mais il y a une réalité à vivre, là-bas dans ce grand restaurant.”

“Mais alors, pourquoi vous n’y êtes pas restée ?” demande doucement la dame.
Read more..

Table numéro 12 (suiite)

Le couteau et la fourchette sont-ils faits pour s'entendre ?

Cet article est la troisième partie d’une histoire qui a commencé ici.

Tu te retournes, surpris par cette voix légère et tu découvres une jeune femme, sensiblement de ton âge, qui se tient là debout, elle aussi les bras chargés de barquettes odorantes.

Tu bondis sur tes pieds.

Parce qu’elle est belle et que le décor du parc en arrière-plan la fait ressembler à une actrice de film, tes genoux refusent de se plier lorsque tu tentes de te rasseoir. Tu es vraiment impressionné et quand tu es impressionné, tu ne sais plus parler.
Read more..

Comment quitter son travail et être libre (3)

Ils ont bien nettoyé le parquet. On doit pouvoir bien glisser dessus.

(Cette 3ème partie est un peu longue. Soyez sûr ou sûre d’avoir un peu de temps devant vous et une bonne tasse de café ou de thé. 😉 )

Poser des questions, tester son marché pendant quelques semaines ou quelques mois, c’est nécessaire nous l’avons vu dans la 2ème partie de cet article, mais lorsque vous voulez passer à l’action, que faire? Tout dépend de votre flexibilité au travail et du produit ou du service que vous voulez offrir à votre clientèle. Mais ce moment où, du test vous passer vraiment à l’action, reste un moment fascinant pour tout homme. Soudain vous apportez réellement votre contribution à l’humanité. Vous êtes fier de vous et vous avez raison. La mise en oeuvre est un moment magique!
Read more..

Next Page »