Le secret (en or) du bonheur

by on February 6, 2012
in Solutions simples

Qui a oublié les allumettes ?

“Je veux être heureux !”

“Je veux être heureux !”

“Je veux être heureux !”

Ce à quoi vous venez d’assister juste là, en trois petites phrases identiques, c’est la méthode Coué pour être… malheureux. :)

Vous ne me croyez pas ? Alors, essayez-là et envoyez-moi un mail pour me dire où vous en êtes. (N’attendez pas 50 ans non plus, sinon c’est de la triche…)

Si le pétard mouillé de la méthode Coué ne fonctionne pas, que peut-on bien faire pour être heureux ? Quelle est la flamme qui nous donnera le bonheur ?

Évidemment j’ai un secret… (Sinon, pourquoi j’aurais commencé cet article ?)
Read more..

Comment réussir sur le net

by on November 1, 2010
in Changer les règles

Glisser vers le succès, par ses acquis...

Cet article est le dixième de la série Les génies que nous sommes, qui a commencé ici.

Un jeune entrepreneur est assis dans son appartement face à son ordinateur. Il est un petit peu nerveux. Finalement, il appuie sur la touche “envoi” sur son clavier.

Tout ce qu’il mis comme énergie dans son travail depuis des mois pour créer cette formation en ligne, se décide maintenant. Il n’y a plus de retour en arrière.

Va-t-il avoir des clients ?

Après quelques minutes assez tendues, un premier achat est comptabilisé sur son écran. Le voilà un peu rassuré. Un moment plus tard un deuxième, suivi immédiatement après d’un troisième s’affichent. Son œil s’allume.

Trois autres suivent. Là un sourire se dessine sur son visage. Dans les minutes et les heures qui suivent, les achats affluent.

Olivier Roland n’en revient pas. Il a réussi. Depuis son petit appartement de Lille, il vient de générer un chiffre d’affaires d’environ 14 000 euro.

Comme ça.

Juste avec un ordinateur.
Read more..

Une blague nippone

by on February 22, 2010
in Ma vie en sashimi

Voilà à quoi nous ressemblions, juste après la chute de Marion Rolland. ;)

Cet article est un peu plus long que d’habitude. Prévoyez au moins un verre de saké et une paire de skis.

Samedi dernier, en passant dans un magasin d’électronique japonais, je me suis arrêté devant un grand téléviseur où passait une rediffusion des Jeux Olympiques de Vancouver. J’avoue avoir été frappé par la qualité de l’image de l’immense écran plat. Avec la haute définition, les détails étaient absolument splendides et j’avoue avoir été fasciné par le spectacle de ces skieuses qui apparaissaient avec des contours si nets.

Bien campé sur mes jambes, les bras croisés, admirant le spectacle, j’ai peu après senti une présence autour de moi. J’ai jeté un rapide coup d’œil et je me suis rendu compte qu’un petit groupe de retraité japonais m’encerclait, fascinés qu’ils étaient eux aussi par la clarté de cette image.

C’est à ce moment-là que j’aurais dû m’éclipser.
Read more..