Avec Les trois extases, vous allez apprendre à jouir

by on April 23, 2015
in Des histoires

les_trois_extases_jean_philippe_touzeau

Bon sang, avec un titre pareil, vous vous attendez à tout !

Éloignez les enfants ! On va parler d’amour, de sexe, de jouissance et de fromage. Oui, le fromage est inclus dans Les trois extases.

Mais c’est quoi cette histoire d’extases ? Qu’est que cela vient faire sur un blog de développement personnel ?

Première extase raison : c’est mon blog et je fais ce que je veux dessus. :)

Deuxième raison : j’écris des histoires et j’ai envie de les partager.

Troisième raison : chacun se doit de vivre ses extases.

Je vous explique tout maintenant. 😉
Read more..

La femme sans peur (22)

by on October 20, 2012
in Des histoires

Cet article est la suite de la saga de Trinity Silverman, commencée ici.

Trinity voit le visage de Nick Burr pâlir avant qu’il ne se mette à courir pour échapper à la jeune femme.

Mais voilà, celle-ci est en tenue légère et pratique la course à pied.

Nick Burr lui, est en costume serré et ne connait les marques de sport que par les pubs vues à la télé.

N’empêche, le trader star retrouve une deuxième jeunesse en prenant ses jambes à son cou, poursuivi par une lionne aux instincts de tueuse.

Ils retraversent à toute vitesse le casino, les caméras de surveillance s’intéressant soudain à ces deux fusées qui se faufilent entre les machines à sous.

Pourtant, lorsqu’elle arrive à la grande entrée, Trinity s’arrête et regarde autour d’elle, à peine essoufflée.

Sa proie a disparu.
Read more..

La femme sans peur (21)

by on October 16, 2012
in Des histoires

Vous ne le savez sans doute pas mais, pour noël, je compte sortir en version kindle et papier, le volume 1 des aventures complètes de Trinity et de Speedy. Je suis en ce moment en pleine relecture et, je cherche la bonne couverture.

Pouvez-vous m’aider ? Avez-vous des idées ? Êtes-vous photographe ? Graphiste ? Si oui, n’hésitez pas à me contacter (jp AT revoperso.com) ou à laisser un commentaire ci-dessous. Si un cliché vu sur le net vous inspire, indiquez aussi le lien. Merci !

Cet article est la suite de la saga de Trinity Silverman, commencée ici.

Le reste de la journée est tranquille.

Trinity, dans sa chambre, continue à travailler sur sa présentation pour les grands patrons de MetaForex. L’après-midi est lui plus agité puisque, les yeux rivés sur son ordinateur portable, elle doit se battre contre le cours des devises qui monte et qui descend comme des montagnes russes.

Heureusement que ma modélisation du marché est fiable, se dit-elle. Sinon, j’aurais perdu beaucoup d’argent aujourd’hui.

Ceci dit, elle finit par remarquer qu’il y a quelque chose qui la gêne. Quelque chose qui s’est immiscé dans son esprit et qui ne veut plus la lâcher. Quelque chose qu’elle a refusé de voir jusqu’à maintenant.
Read more..

La femme sans peur (20)

by on October 8, 2012
in Des histoires


Cet article est la suite de la saga de Trinity Silverman, commencée ici.

C’est Christina qui rompt le silence pendant que l’ascenseur monte au 5ème étage.

“On dirait que vous avez rencontré le diable…”

Le mouvement de tête de Trinity est vif.

“Non, le diable c’est moi.”

Chrisitina est surprise par le ton froid. Elle  ne comprend toujours rien mais se signe quand même. Trinity n’ajoute rien. Le “ding” retentit et les deux jeunes femmes se dirigent vers la chambre de la chef de projet de MetaForex.

Avant d’entrer, elle s’arrête et fixe Christina.
Read more..

La femme sans peur (19)

by on October 4, 2012
in Des histoires

 

Cet article est la suite de la saga de Trinity Silverman, commencée ici.

Le lobby commence à se remplir.

Les réceptionnistes s’agitent.

Les valises à roulettes glissent sur le marbre lustré de l’hôtel. Les clients matinaux, surtout des businessmen, se dépêchent de régler leur note.

Time is money.

Trinity elle, entre par la petite porte, sur le côté, afin de se faire la plus discrète possible. Elle passe derrière un groupe d’hommes d’affaires japonais, debouts en cercle, conversant à mi-voix. Leur calme apparent contraste avec la frénésie déployée par leurs collègues américains.

Les vrais touristes eux, n’apparaitront que plus tard, les traits tirés, les mines plus ou moins réjouies, avides de rentabiliser leur court séjour à Las Vegas.
Read more..

Next Page »