A petits pas

3 tentatives minimum, pour finalement avancer
L’avez-vous remarqué ?

Les grands changements dans une vie commencent, en général, par des petites choses anodines auxquelles on ne prêterait pas un tel pouvoir.

Il est assez rare en fait de savoir exactement, quelles sont les conséquences réelles d’une petite décision prise en amont de son existence. Parfois ça marche juste ce qu’il faut, comme prévu. Parfois cela finit par bouleverser notre vie d’une manière incroyable. Mais de toute façon, le fait d’avoir fait un pas en avant est toujours bénéfique.

Donc, les plans grandioses établis dès le début sont très rarement suivis jusqu’au bout. Il est meilleur, je pense, de commencer modestement, en changeant une petite chose, une habitude, en tentant de se lancer dans une nouvelle direction, pas trop loin et de voir ce qu’il se produit.

Saviez-vous que c’est ainsi que Google est devenu Google, le géant que l’on connait ?

La réussite commence modestement

Les deux membres fondateurs du moteur de recherche américain, Larry Page et Sergei Brin, ne se sont jamais assis un matin à la cafétéria de Stanford, l’université où ils étudaient, en se disant : “Alors, on va créer un nouveau moteur de recherche, bien plus puissant que Yahoo (le leader à ce moment-là) et on va devenir milliardaires.”

D’ailleurs, si quelqu’un était venu les voir avec ce plan farfelu, ils lui auraient ri au nez, tout simplement. Non, tous les deux, ils étaient simplement des doctorants qui, dans leur thèse, essayaient d’améliorer la recherche de documents de la bibliothèque numérique de l’université. Et puis, de fil en aiguille, ils se sont rendus compte que leur système de classification de cette documentation – selon le nombre de liens – pourrait aussi fonctionner pour le web. C’est ainsi qu’ils lancèrent ensuite leur moteur de recherche, Google.

Bien que supérieur à tous les autres au niveau de la recherche, la fortune des deux fondateurs ne vint pas directement du moteur de recherche. Ce n’est que plus tard, en s’inspirant d’une autre entreprise, qu’ils introduisirent une nouvelle façon de faire de la pub sur Google, avec le système AdWords, clef de voûte de leur incroyable succès financier.

L’effet papillon

On ne s’en rend pas compte mais il n’y a pas que Google qui fonctionne comme cela. Il existe en fait de nombreuses entreprises qui avancent à petits pas, en tentant quelque chose de nouveau, pour voir où cela les amène. Elles prennent ainsi peu de risques et pour une progression potentielle énorme.

Ainsi, toutes proportions gardées, dans notre vie personnelle, c’est la même chose. :)

Une nouvelle petite habitude que l’on ose sur un mois par exemple, n’est pas trop difficile à implémenter. Cela peut nous conduire à de nouvelles découvertes, à réaliser que l’on pourrait se lancer dans de nouveaux changements, de nouveaux progrès. Et il en va ainsi de fil en aiguille.

Tous et toutes, nous avons des désirs secrets, des ambitions cachées que l’on n’ose révéler aux autres. Plutôt que de garder tout cela anonyme, pourquoi ne pas se lancer discrètement, sans grande fanfare, en travaillant sur une toute petite partie de cette idée secrète ?

Qui sait où elle va nous conduire ?

Le challenge d’une vie

Alors pour vous aider à vous lancer sur cette idée très personnelle, je vous propose de participer au challenge Cloudbraining.

Pourquoi ? Parce que Cloudbraining est le cadre idéal pour développer votre projet dans une atmosphère conviviale et de soutien, sans prendre de risques, tout en annulant les effets décourageants de la procrastination.

Ce challenge vous permet, par exemple, d’implémenter une nouvelle habitude, d’en quitter une mauvaise ou de lancer un projet et ce pendant 30 jours avec un suivi poussé de chacun des membres.

De plus, chaque jour, lorsque vous rejoignez la plateforme exclusivement dédiée aux membres, vous retrouvez plein de personnes motivées et arrivant de domaines complètement différents, prêtes à vous soutenir et à vous conseiller pour être certain que vous atteigniez votre but au bout des 30 jours.

Cloudbraining intègre maintenant aussi les dernières techniques de la psychologie positive de l’université de Pennsylvanie afin d’être certain que vous restiez motivé jusqu’à la fin du challenge. Vous voulez avancer en restant optimiste, pas en vous rongeant les ongles d’inquiétude.

Moi aussi, je m’investis personnellement auprès de vous. Par des conseils journaliers, par des conférences vidéos en direct pour répondre à vos questions, par des livres spécialisés écrits pour cela et par la possibilité pour vous d’avoir des “séances de travail” particulières, je me fais fort de vous aider dans votre avancée. :)

Une dernière opportunité avant l’été

Dans quelques jours j’ouvrirai les portes à tous et à ce moment-là, vous pourrez vous inscrire et participer au challenge Cloudbraining du mois de juin.

C’est peut-être pour vous le moyen idéal de vaincre la procrastination et de faire un dernier effort avec, en point de mire, les vacances d’été comme récompense.

Ça serait génial, non ?

Réussir son dernier projet avant que de se relaxer.

C’est possible. Et tout simple.

Charles Darwin, le célèbre naturaliste anglais connu pour sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle, ne croyait pas au génie. Pour, lui passion et action étaient ce qui finissait par différencier les hommes.

La passion vous l’avez. L’action vous pouvez la débuter et la développer pendant le challenge. Alors, inscrivez-vous à la newsletter de Cloudbraining qui vous indiquera, avant tout le monde, de l’ouverture des portes. Elles ne le seront que pendant 3 jours et je risque de les refermer avant, si toutes les places sont prises.

A vous d’oser. :)

(Photo : chronowizard)

L’avez-vous remarqué ?

Les grands changements dans une vie commencent, en général, par des petites choses anodines auxquelles on ne prêterait pas un tel pouvoir.

Il est assez rare en fait de savoir exactement, quelles sont les conséquences réelles d’une petite décision prise en amont de son existence. Parfois ça marche juste ce qu’il faut, comme prévu. Parfois cela finit par bouleverser notre vie d’une manière incroyable. Mais de toute façon, le fait d’avoir fait un pas en avant est toujours bénéfique.

Donc, les plans grandioses établis dès le début sont très rarement suivis jusqu’au bout ou même efficaces. Il est meilleur, je pense, de commencer modestement, en changeant une petite chose, une habitude, en tentant de se lancer dans une nouvelle direction, pas trop loin et de voir ce qu’il se produit.

Saviez-vous que c’est ainsi que Google est devenu Google, le géant que l’on connait ?

La réussite commence modestement

Les deux membres fondateurs du moteur de recherche américain, Larry Page et Sergei Brin, ne se sont jamais assis un matin à la cafétéria de Stanford, l’université où ils étudaient, en se disant : “Alors, on va créer un nouveau moteur de recherche, bien plus puissant que Yahoo (le leader à ce moment-là) et on va devenir milliardaires.”

D’ailleurs, si quelqu’un était venu les voir avec ce plan farfelu, ils lui auraient ri au nez, tout simplement. Non, tous les deux, ils étaient simplement des doctorants qui essayaient d’améliorer la recherche de documents de la bibliothèque numérique de Stanford. Et puis, de fil en aiguille, ils se sont rendus compte que leur système de classification de cette documentation – selon le nombre de liens – pourrait aussi fonctionner pour le web. C’est ainsi qu’ils lancèrent ensuite leur moteur de recherche, Google.

Bien que supérieur à tous les autres au niveau de la recherche, la fortune des deux fondateurs ne vient pas directement du moteur de recherche. Ce n’est que plus tard, en s’inspirant d’une autre entreprise, qu’ils introduisirent une nouvelle façon de faire de la pub sur Google, avec le système AdWords, clef de voûte de leur incroyable succès financier.

L’effet papillon

On ne s’en rend pas compte mais il n’y a pas que Google qui fonctionne comme cela. Il existe en fait de nombreuses entreprises qui avancent à petits pas, en tentant quelque chose de nouveau, pour voir où cela les amène. Elles prennent ainsi peu de risques et pour une progression potentielle énorme.

Ainsi, toutes proportions gardées, dans notre vie personnelle, c’est la même chose. :)

Une nouvelle petite habitude que l’on ose sur un mois par exemple, n’est pas trop difficile à implémenter. Cela peut nous conduire à de nouvelles découvertes, à réaliser que l’on pourrait se lancer dans de nouveaux changements, de nouveaux progrès. Et il en va ainsi de fil en aiguille.

Chacun d’entre nous, nous avons des désirs secrets, des envies cachées que l’on n’ose révéler aux autres. Plutôt que de garder tout cela anonyme, pourquoi ne pas se lancer discrètement, sans grande fanfare, en travaillant sur une toute petite partie de cette idée secrète ?

Qui sait où elle va nous conduire ?

Le challenge d’une vie

Alors pour vous aider à vous lancer sur cette idée très personnelle, je vous propose de participer au challenge Cloudbraining.

Pourquoi ? Parce que Cloudbraining est le cadre idéal pour développer votre projet dans une atmosphère conviviale et de soutien, sans prendre de risques.

Ce challenge vous permet, par exemple, d’implémenter une nouvelle habitude, d’en quitter une mauvaise ou de lancer un projet et ce pendant 30 jours avec un suivi au laser de chacun des membres.

De plus, chaque jour, lorsque vous rejoignez la plateforme exclusivement dédiée aux membres, vous retrouvez plein de personnes motivées et arrivant de domaines complètement différents, prêtes à vous soutenir et à vous conseiller pour être certain que vous atteigniez votre but au bout des 30 jours.

Cloudbraining intègre maintenant aussi les dernières techniques de la psychologie positive de l’université de Pennsylvanie afin d’être certain que vous restiez motivé jusqu’à la fin du challenge. Vous voulez avancer en restant optimiste, pas en vous rongeant les ongles d’inquiétude.

Moi aussi, je m’investis personnellement auprès de vous. Par des conseils journaliers, des conférences vidéos en direct pour répondre à vos questions, des livres spécialisés que j’ai écrit pour cela et la possibilité pour vous d’avoir des “séances de travail” particulières, je me fais fort de vous aider dans votre avancée. :)

Une dernière opportunité avant l’été

Dans quelques jours j’ouvrirai les portes à tous et à ce moment-là vous pourrez vous inscrire et participer au challenge Cloudbraining du mois de juin.

C’est peut-être pour vous le moyen idéal de faire un dernier effort avec, en point de mire, les vacances d’été comme récompense.

Ça serait génial, non ?

Réussir son dernier projet avant que de se relaxer.

C’est possible. Et tout simple.

Charles Darwin, le célèbre naturaliste anglais connu pour sa théorie de l’évolution par la sélection naturelle, ne croyait pas au génie. Pour, lui passion et action étaient ce qui finissait par différencier les hommes.

La passion vous l’avez. L’action vous pouvez la débuter et la développer pendant le challenge. Alors, inscrivez-vous à la newsletter de Cloudbraining qui vous indiquera, avant tout le monde, de l’ouverture des portes. Elles ne le seront que pendant 3 jours et je risque de les refermer avant, si toutes les places sont prises.

A vous d’oser. :)

(Photo : chronowizard)

Commentaires

6 commentaires pour “A petits pas”
  1. amine says:

    bonjour jean philippe,merci pour le poste ,une trés bonne philosophie de vie est d’avancer petit a petit dans la vie et ne pas friller les étapes,c’est ce que je fait atraver mon blog ,j’apprend tous les jours et c’est tellement agréable.
    a bientot

  2. Jean-Philippe says:

    Bravo Amine ! C’est exactement ce qu’il faut faire, tranquillement. De toute façon, normalement, on est en vie “dans la durée” donc, comme tu le dis, inutile de griller les étapes. 😉

  3. Virginie says:

    Bonjour Jean-Philippe.
    Tes messages sur la réouverture prochaine de Cloudbraining réveillent en moi un vieux rêve. Une envie-amie qui me tient depuis longtemps et qui ne prend pas corps pour des raisons aussi diverses que variées…
    Une seule petite envie face à tant de raisons de na pas la mettre en place, face à une propension à la procrastination-chronique…
    Mon envie-amie aurait bien besoin d’un peu de stimulation, elle se réveille au gré de tes messages et je crois qu’elle est bien tentée par ce magnifique projet.
    A bientôt alors…
    Virginie & son envie-amie

  4. Jean-Philippe says:

    Merci Virginie ! J’aime ton expression “envie-amie”, c’est très joli. :)

    Avec Cloudbraining, tu trouverais l’encadrement parfait pour te donner le petit coup de pouce ou le grand coup de pied aux fesses dont on a tous besoin un jour. Mais la décision t’appartient ! (Inscriptions la semaine prochaine, chut ! Ne le répète pas)

  5. Didier says:

    N’hésitez pas à réveiller vos envies-amies … et à faire ces 30 premiers pas en compagnie des cloudbrainers.

  6. abdelakrim says:

    un projet me traque depuis longtemps déjà. je n’arrive pas à le réaliser malgré mes motivations. pourtant tout est dans ma tête. je n’arrive pas à l’entamer

Commentez ce billet