Le vrai secret pour pouvoir se lever très tôt

Par le 6 November 2009
dans Changer les règles

Un lit, majestueux, qui fait peur! Pourtant nous pouvons l'apprivoiser. :)

Après avoir écrit mon article sur mes petites habitudes, j’ai reçu beaucoup de questions concernant celle de se lever tous les matins avant 5h00. Plutôt que de répondre à chacun et chacune individuellement j’ai préféré le faire en une seule fois. Ceci représente donc mon expérience. Il y a bien sûr d’autre façons d’arriver au même résultat.

La préparation

Comme je l’ai déjà dit, j’ai commencé à me lever tôt le matin en 2003. Je devrais plutôt dire “nous” car ma compagne, Takako, était également d’accord pour tenter l’expérience sur un mois. En fait, je peux même vous donner la date précise où nous avons débuté. C’était au matin du 1er janvier 2003. A l’époque nous vivions à Los Angeles en Californie et je pense que le fait de vivre là-bas a aussi facilité notre challenge.

Quelque soit la chose que vous changiez, l’environnement est très important. Vous allez devoir vous concentrer sur cette petite habitude toute fraîche et donc vous ne voulez pas perdre de l’énergie avec les problèmes liés à votre cadre. Si vous désirez moins regarder la télé, vous n’allez pas installer des écrans plats dans chaque pièce de votre appartement ou de votre maison. Si vous voulez perdre quelques kilos vous n’allez pas garder un frigo plein de glaces et des placards bourrés de friandises et autres sucreries.

Ceci dit, personne ne vit dans un environnement parfait. Par exemple, votre compagnon, compagne, époux, épouse, petit-ami, petite-amie n’a peut-être pas envie de se lever tôt. Allez-vous renoncer? Bien sûr que non! mais vous aller lui parler de votre challenge, lui expliquer les raisons pour lesquelles vous vous lancez et lui demander son soutien. Par exemple, il ou elle ne devra pas s’accrocher à votre cou lorsque vous tenterez de sortir du lit bien chaud, sinon vous allez directement à l’échec. 😉

Le plus important

Mais, pour réussir à bondir le matin dès que le réveil sonne, il n’y a qu’un seul et vrai “secret”. Ce n’est même pas un secret mais trop souvent on oublie de le placer en premier, avant toutes les astuces techniques.

Pour être sûr de vous lever tôt le matin, il vous faut une motivation. Une vraie motivation.

C’est tout simple mais c’est primordial. Je pourrais même arrêter mon article ici. Si vous n’avez pas une réelle motivation, ça sera très difficile. Au bout de quelques jours vous serez lassé et vous ne comprendrez pas pourquoi vous devriez vous lever alors qu’il est si bon de rester dans son lit douillet, surtout en hiver. Je le sais, avant 2003, j’avais déjà essayé de me lever tôt, mais sans succès.

L’être humain est très simple. Il agit pour une raison. Tous nos gestes et actions ne sont pas aléatoires mais sont le résultat de choses que nous désirons, positives ou non, conscientes ou pas. S’il suffisait de se parler “en adulte” pour changer une habitude, il n’y aurait plus de fumeurs dans le monde.

Donc il vous faut une motivation. Quelque chose qui vous fasse vraiment bondir du lit les premiers jours, quelque chose qui vous fasse rêver (éveillé, je précise). Une nouvelle habitude est assez difficile à installer, donc si votre motivation n’est pas forte vous allez vite chuter. Tous les autres éléments techniques que vous allez mettre autour ne seront là que pour renforcer votre challenge. Avec Takako, nous avions de nouveaux projets et nous étions impatients de les attaquer. Se lever tôt pendant les premiers jours ne fut pas difficile.

La pratique

Je savais par expérience que la motivation à elle seule, au bout d’un moment, ne suffit plus. C’est à ce moment là que les autres petites astuces viennent à votre secours quand vous risquez de flancher.

L’idéal pour moi fut de créer une routine. Une série d’actions simples où je n’avais pas besoin de réfléchir.

A l’époque, j’ai procédé ainsi. J’ai placé le réveil matin à une distance respectable. C’est à dire, que je ne pouvais pas l’arrêter sans avoir à me lever. Une fois debout, encore endormi, je prenais immédiatement la direction de la cuisine pour préparer le petit-déjeuner. J’allumais tout de suite toutes les lampes pour mettre un maximum de lumière dans la pièce. Et pas question de retourner dans la chambre!

Une fois que j’avais commencé à préparer les bols et les couverts, j’allais enfin aux toilettes. Pourquoi? Parce que, dans notre appartement, les toilettes étaient contiguës à la chambre. Impossible d’aller faire son pipi matinal sans passer par la chambre et son atmosphère endormie: un vrai piège! Chaque détail a ainsi son importance. Si chez vous, les toilettes sont à l’autre bout de l’appartement, vous pouvez y aller dès votre lever. La marche vous réveillera sans doute. Ensuite c’est gagné. Pour la journée. Le lendemain est une nouvelle bataille.

Encore une fois: la routine aide à éviter de se poser trop de questions. Car la motivation n’est là tout au début que pour donner le coup de fouet nécessaire qui permet d’ancrer cette routine. La preuve? Mon projet de l’époque n’a jamais abouti mais j’ai continué à me lever à 5h00. Le mécanisme était installé, c’était devenu automatique. :)

Même en vacances, il faut continuer. Surtout la première année. Il faut vraiment planter avec un marteau cette habitude dans votre ADN pour que ça devienne naturel. Car un jour, et il y a toujours un jour, pour une raison indépendante de votre volonté vous ne vous lèverez pas à l’heure habituelle. Si vous avez déjà des mois de pratique, cela ne posera pas de problème le lendemain. Si vous en êtes à 2 semaines seulement…

L’ajustement

A l’époque, je ne me étais pas embarrassé de trop de détails techniques ou physiologiques car je pense vraiment qu’à un moment, il faut y aller. Point. Sinon on recherche trop, on lit les différentes techniques, les différentes subtilités et on en finit pas. En plus, ça nous donne des excuses faciles si on ne réussit pas. Ceci dit, je suis certain qu’il y a des choses qui peuvent renforcer le succès, par exemple le fait de bien connaître son rythme circadien, comme expliqué par Fenice sur son blog. Je vais sérieusement étudier ça. 😉

En 2005, Steve Pavlina a écrit un article (en anglais) devenu très populaire concernant ce sujet. A ce moment là, j’ai un peu changé ma stratégie. J’ai gardé l’heure du réveil fixe à 5h00 mais je me suis couché seulement lorsque je me sentais fatigué. Un bon point qu’il résout et qui me posait problème, c’est que parfois je n’avais pas sommeil à 22h00, ni même à 23h00. Alors je tournais et me retournais dans mon lit en culpabilisant sur le fait que j’aurai dû être en train de dormir, ce qui bien sûr ne m’aidait pas à rejoindre le monde de Morphée! Steve recommande d’aller se coucher seulement lorsque vous commencez à vous endormir. Vous savez, quand vos yeux commencent à se fermer et qu’on doit faire un effort pour rester éveillé. Maintenant que j’ai trouvé mon rythme, généralement je pique du nez entre 22h30 et 23h00. Parfois c’est bien plus tôt ou bien plus tard.

Finalement, un autre élément qui m’a beaucoup aidé, c’est la gym. Comme pendant mon mois d’essai, je n’étais pas sûr de pouvoir tenir le matin avec toutes ces nouvelles heures à occuper, je me suis dit qu’il serait meilleur d’aller faire du sport, au moins ça me tiendrait éveillé! C’est aussi de cette époque que date mon habitude d’aller à la piscine. Aux US, beaucoup de clubs de gym sont ouverts 24 heures sur 24, donc c’était pratique. Mais vous pouvez aussi marcher ou courir. Selon votre environnement et vos goûts, à vous de trouver le meilleur moyen de bouger.

Ici au Japon, les clubs de gym n’ouvrent qu’à 9h30 et j’ai dû modifier ma routine matinale. J’avoue que je préférais l’époque californienne, car un peu de sport le matin me donnait de l’énergie. Vous me direz qu’ici je peux toujours courir dehors. C’est vrai et j’y songe sérieusement. Je n’ai pas couru depuis des années mais, ça pourrait être l’occasion d’un nouveau challenge… peut-être pour le 1er janvier 2010? 😉

Il y a d’autres volontaires?

Mise à jour : Mon guide Réveil ultra matinal est maintenant disponible !

(Photo: modomatic)

Commentaires

209 commentaires pour “Le vrai secret pour pouvoir se lever très tôt”
  1. Jean-Philippe says:

    Ah, Romain ! Je suis désolé que Réveil ultra matinal n’ait pu vous apporter des idées que vous ne connaissiez déjà. Mais je sais qu’un ebook sur un thème donné n’est pas pour tout le monde. C’est pour cela que j’offre une garantie de remboursement sur 60 jours si mon guide ne convient pas. :)

    Maintenant, j’ai cherché votre nom dans la liste des acheteurs pour vous rembourser et je ne l’ai pas trouvé. Soyez gentil de me contacter par l’email qui est sur votre reçu afin que je puisse le faire. D’accord ?

    Et puis, on dirait que vous bougonnez un peu. Pourtant ce n’est pas grave, car avec vos connaissances sur le sommeil et le réveil, vous devez bien dormir, non ? 😉

  2. Nadia says:

    j’ai vu la vidéo hier soir, et j’ai lu l’intro ce matin, je vais en faire mon livre de chevet pour les semaines à venir :)

  3. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Nadia ! C’est très gentil de ta part. J’espère que ce guide tu finiras par le lire et le relire (présomptueux ?) très tôt le matin en le prenant sur ta table de chevet. 😉

  4. Philippe says:

    Bonjour à tous !
    Petit témoignage suplémentaire à l’article si vous le permettez?
    il y a plus d’un an que je me léve naturellement tous les matins. Au départ, cela c’est déclencher par une contrariété et quand j’y est vu tous les bénéfices
    de se léver tôt. ouah! quel régale.
    J’avance à grand pas dans tous mes projets, je ne suis plus stéssé…
    Cela me convient parfaitement.
    Je vous conseil vivement de vous y mettre.
    Bien sur, au départ c’est pas facile pour la compagne qui à un sommeil léger comme la mienne! du chamboulement qui ça occasionne. Mais trés vite, votre enthousiasme prendra le dessus, et vos journées pleines et enrichissante.
    le soir je dors comme un bébé à 10h00 aprés tout un rituel, levé 7h00 frais comme un gardon. Aprés mon rituel du PIPI,DU CAFE,De la mise ne place en même temps de l’ordi, de mon agenda et du projet en court,je m’amuse, travail organise, pense, fume ma clope,me proméne dans le jardin , ….
    je profite du calme matinal, pour faire le point de situation: je me pose les bonnes questions:: ou vais, qui suisje, qu’asperge, concombre!
    Je pourrais en parler pendant des heures !
    Merci à ce forum de m’avoir permis de me défouler par écrit.
    désolé pour les fautes d’orthographe, y’en à surement beaucoup,
    Soyez indulgent,à 46 ans je ne suis qu’un pauvre autodidacte!

    je dois vous laisser, il est 7 h et c’est l’heure de préparer le pti dej à ma petite famille. A Bientôt!
    Merci Jean Philippe pour ton article

  5. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Philippe pour ce beau témoignage ! Ce n’est pas souvent de la part des lève-tôt car, bien sûr, ils n’ont pas à se plaindre de leur situation, c’est même plutôt le contraire comme vous l’expliquez si bien. J’espère que cela encouragera d’autres à franchir le pas avec l’aide – ou pas – de mon guide du Réveil ultra matinal. Bon, maintenant je vous laisse aller faire ces petits-déjeuners. 😉

  6. christian says:

    très intéressant, mais j’applique une méthode un peu différente !
    En effet le soir je vais me coucher dès que le sommeil apparait) vers 22h, et je pratique la sieste si possible le midi (1/2h) avant je lis, regarde un bon film, discute avec des amis (en principe je me couche plus tard). Le principe dormir en moyenne 5h par nuit, surtout ne pas couper une tranche de sommeil qui dure entre 80 et 110 minutes suivant les personnes, je me réveille le matin sans réveil et je me lève tous les matins vers 3h.
    Là aussi j’ai mes habitudes, déjeuner léger (un fruit et un café léger) et je me mets immédiatement sur mon ordinateur.Consultation de mon agenda, voir vite fait les nouvelles et mes emails, y répondre (principalement en automatique)cela me prend au maximum 1h. Ensuite j’apprends de nouvelles choses (entre 1h et 2h) et j’essaie de les appliquer le plus rapidement possible, puis je m’occupe un peu de mes sites (j’ai commencé à déléguer le plus possible, je ne suis pas compétent dans tous les domaines) et j’ai bien l’intention de voyager un peu plus que maintenant d’où mon souhait de tout mettre en pilotage automatique.
    Vers 10h je sens que je suis un peu moins concentré donc je vais faire du sport
    pendant 1h30 en salle, je ne sens pas la fatigue et je reviens en pleine forme.
    Ce qui me laisse l’après midi de disponible pour faire pleins de choses !

  7. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Christian de nous détailler le programme d’une journée ! Cela peut donner des idées à d’autres. 5 heures de sommeil, je trouve que c’est peu – en référence aux études scientifiques qui préconisent un minimum de 6 heures – mais ça dépend de la nature de chacun. En plus couplé avec une bonne sieste, ce n’est plus un problème, c’est presque une sinécure. :)

  8. christian says:

    Petite réflexion supplémentaire purement mathématique
    En dormant 8h par jour, donc je dors 1/3 de ma journée ?
    Soit à 60 ans j’aurai dormi pendant 20 ans !
    En dormant disons 6h par jour, donc je dors 1/4 de ma journée ?
    Soit à 60 ans, j’aurai dormi pendant 15 ans !
    Ce qui fait que j’ai gagné 5 ans minimum sans dormir (en réalité un peu plus)
    Et à 90 ans (si j’y arrive) 8h de sommeil donne 30 ans à dormir
    6h de sommeil donne 22,5 ans
    Je crois que je vais essayer de gagner encore un peu de temps
    en évitant les repas interminables, la télévision minable,
    les discussions inutiles, en fait j’aurai du commencer plus tôt
    à faire ce que me plait, mais promis je vais me rattraper :
    voir mes amis, lire, écouter de la musique, voyager, faire du sport
    écrire, enfin vivre pleinement

  9. Jean-Philippe says:

    CQFD. 😉

  10. kinthia says:

    Merci pour ce billet que j’ai lu avec beaucoup d’attention. Ca me fait beaucoup réfléchir… je suis au chômage depuis 1 an, je suis rentrée dans un cercle vicieux où je sentais que je me “dégradais” toute seule, me levant tard et rentrant en tous points dans le stéréotype de la “chômeuse qui se lève tard et qui fiche rien de ses journées”. Bonjour le moral … et l’image que j’avais de moi-même.
    Depuis, j’ai retrouvé un contrat, et j’ai compris l’utilité de se lever tôt.
    Ne dit-on pas “l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt!”
    J’ai même l’impression qu’en se levant plus tôt j’ai l’impression de passer plus de temps à vivre .Et, ça fait tellement de bien …

  11. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup kinthia de partager votre expérience ! J’aime beaucoup votre conclusion, cette idée qu’en se levant plus tôt, on passe plus de temps à vivre. C’est très vrai, déjà d’un point de vue purement mathématiques mais aussi dans les choses que l’on peut faire pendant cette tranche matinale. :)

  12. Nathalie says:

    Bonjour et bravo !
    En Provence on dit “La matinade fa la jornade”. Pas la peine de traduire. Tout est dit !
    Perso, j’ai mis en application ce réveil matinal il y a 8 mois (suite à un déménagement), j’ai retrouvé dans votre billet les rituels (!)(à l’exception de celui du réveil : je programme mentalement l’heure voulue la veile au soir)
    Je n’échangerai pour rien au monde ce moment avec une grasse matinée : cette solitude temporaire est une parenthèse nécessaire à l’entrée dans les journées trop denses et rapides.

    PS : je viens d’arriver sur votre blog suite à l’article paru dans le dernier n° d’Archimag que j’ai adoré.
    Nathalie.

  13. Jean-Philippe says:

    Nathalie, je ne savais pas qu’en Provence on se levait tôt… Non ! Je plaisante, d’accord ? 😉

    Je suis bien d’accord avec vous sur le fait de ne pas échanger ce réveil solitaire et calme contre une grasse matinée. Merci beaucoup pour les compliments. :)

  14. josé says:

    Le truc que je comprends pas c’est si je rentre de soirée à 2h du matin est ce que je dois me lever à 5h?

    Comment compresse t on le sommeil?

  15. Jean-Philippe says:

    Cela dépend José. Si tu te lèves tous les matins à 5h00 et que cela corresponde à ton cycle du sommeil, oui tu n’auras pas de problème sur une ou deux nuits où tu te couches tard.

    Par contre, si c’est exceptionnel pour toi de te lever à 5h00 et que ce jour-là tu veuilles le faire, après ta soirée – festive ? – ce sera beaucoup plus difficile. Dans mon guide, Réveil ultra matinal, j’explique tout cela en détail. Mais, je ne te rendrais pas service en te disant que l’on peut compresser le sommeil. 😉

  16. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Crilo ! A noter pour ceux qui veulent regarder la vidéo, elle dure à peu près 1h00… ne vous endormez pas. 😉

  17. NO ËLLA says:

    J’ai lu vos commentaires sur le vrai secret pour se lever tôt .j’aimerais que ça fonctionne pour moi aussi comme mes journées seraient bien remplies .j’ai déja essayer mais j’ai du me reveiller a coup de caféine tout l’avant midi et l’après midi incapable de résister il a fallut que je dorme .y a t’il un autre secret pour s’endormir tout de suite en ce couchant .merci

  18. Jean-Philippe says:

    Merci pour votre commentaire Noëlla ! Je ne connais pas les détails de votre journée mais plus vous dormez l’après-midi, plus il vous sera difficile de vous endormir rapidement le soir. Ceci dit, ça dépend aussi de chacun. Si vous pouviez faire un peu de sport – même de la marche – cela aiderait votre corps à se fatiguer physiquement. :)

  19. Crilo says:

    @NO ËLLA >
    Cinq règles pour bien dormir via doctissimo.fr
    1 – Respectez votre sommeil

    2 – Trouvez la bonne température
    … Dans votre chambre, baissez également la température à 19°C. Et dormez avec les pieds au chaud ! Des scientifiques viennent en effet de démontrer que réchauffer ses extrémités favorise la vasodilatation des petites vaisseaux, ce qui favorise l’endormissement …
    3 – DÎNEZ LÉGER
    … Proscrivez la viande rouge, les plats épicés, l’alcool, le café et le thé. Préférez des crudités …
    4 – Aménagez votre nid

    5 – Ne vous “prenez pas la tête”

    -> http://bit.ly/ciqAQm

    http://www.futonbretagne.fr/boutique/pages.php?pageid=16
    -> http://bit.ly/bk8yLJ

    :) Bien dormir : les secrets de la chambre idéale
    -> http://dai.ly/c6j3O2

  20. Crilo says:

    +
    Conseils pour bien dormir ! -> http://dai.ly/bvohkF
    +
    Les clés d’une vie saine : bien dormir -> http://dai.ly/bFpCD3 +++

  21. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Crilo pour tous ces liens ! Voilà qui va bien aider Noëlla. 😉

  22. Joel says:

    Bonjour,

    J’ai commencé le sommeil polyphasique et, il en faut une motivation pour arriver à se lever à 4h30 en ayant dormi 3h.

    Je vous raconte tout cela sur mon blog http://www.blog-invest.com/le-defi/sommeil-polyphasique

    L’expérience n’est pas finie, elle vient à peine de commencer (sixième jour aujourd’hui) mais le fait d’en parler devient une motivation supplémentaire pour me lever.

    PS: J’aime bien ce blog, il s’attache à des petits détails qui font toute la différence.

  23. Il faut connaitre la durée de ses cycles et dormir un nombre entier de cycles..

  24. Jean-Philippe says:

    @Joël Merci beaucoup pour les compliments ! et surtout bonne chance pour cette expérience étonnante que doit être le sommeil polyphasique. Il faudra que je tente ça un jour. 😉

    @Chasseur Oui tout à fait ! Les cycles sont une part importante de la solution, selon mon expérience, surtout pour le réveil. :)

  25. Crilo says:

    Chronobiologie: Apprivoiser son horloge interne pour être en forme

    Le cerveau abrite une horloge qui permet au corps de vivre en harmonie avec les rythmes de la planète Terre. Sommeil, anesthésie, cancer, effets des médicaments, LES RECHERCHES METTENT TOUJOURS PLUS EN ÉVIDENCE L’IMPORTANCE D’ÊTRE A L’HEURE POUR ETRE EN BONNE SANTE.

    -> http://www.tsr.ch/emissions/36-9/932450-chronobiologie-apprivoiser-son-horloge-interne-pour-etre-en-forme.html

  26. Yann says:

    Article intéressant qui va – j’espère – m’aider à mieux me discipliner au niveau de mon sommeil : à mon compte depuis février 2010, j’ai énormément de mal à me lever “à l’heure” car j’ai quasiment aucune pression externe (patron, horaires imposés…). Etant plutôt couche-tard et gros dormeur par nature, je me suis déphasé de plus en plus au cours des mois précédents – un cercle vicieux – pour finir par me coucher vers 8H du matin et me lever vers 17H… De quoi devenir complètement asocial lol, vivement les bonnes résolutions pour 2011 !

  27. Sab says:

    Méthode à utiliser au plus vite donc…c’est vrai que nous manquons terriblement de temps.
    Voici donc une bonne solution!

  28. Guy says:

    Bonsoir, Jean-Philippe,

    Je découvre ton blog. Bravo !

    Je suis à la fois d’accord et pas d’accord avec ce que tu écris là :
    « Pour être sûr de vous lever tôt le matin, il vous faut une motivation. Une vraie motivation. »

    Je t’explique mon cas personnel.

    Je me lève tôt, très tôt (entre 3 h et 4 h du matin). Je n’ai pas besoin d’un réveille-matin, j’ai confié cette tâche à mon cerveau et il n’a jamais failli.

    Aujourd’hui, pour moi, c’est une habitude. Je l’ai prise lorsque j’étais étudiant… il y a fort longtemps !

    Comme je devais travailler pour me payer mes études, je me suis trouvé devant l’alternative suivante : ou me lever très tôt ou me coucher très tard.

    Comme je suis un peu scientifique, j’ai décidé de tester. Pendant un an, je me suis couché à 3 h du matin et, l’année suivante, je me suis levé à 3 h du matin.

    Au bout de deux ans, j’ai examiné la situation, en particulier à l’aide de mes résultats. Comme indubitablement c’était le fait de me lever tôt qui l’emportait, j’ai décidé que, à partir de cet instant, je me lèverai tôt le matin.

    Et ça fait très très longtemps.

    Je n’y trouve que des avantages : pas de bruit (sauf lorsque ma chatte vient me rejoindre en poussant un petit miaulement pour me dire qu’elle est présente, mais comme aucune porte n’est fermée elle ne réveille pas ma femme), un cerveau tout frais et disposé à répondre à tout ce que je lui demande, une plage de travail d’une ampleur considérable (à 8 h, quand tous les « travailleuses-travailleurs », pour parler comme Arlette, arrivent au travail – sauf ceux qui ont des horaires décalés – j’ai déjà 4 h 30 de boulot à plein régime derrière moi, les 30 minutes restantes étant occupées par des tâches diverses du style vider le lave-vaisselle, préparer les petits-déjeuners, faire une séance d’au moins 15 mn de phosphénisme et manger).

    Et je connais beaucoup de personnes qui ne comprennent pas comment je fais mais qui doivent s’incliner devant ma productivité (j’écris et je m’occupe de mes sites) !

    Je n’ai pas encore lu ton ebook sur l’art du réveil ultra-matinal mais je pense que je vais le faire. Pour l’instant, j’ai téléchargé celui que tu as rédigé pour savoir si je suis un petit poisson qui pourrait bloquer le port de Marseille !

    Sur ce, je te souhaite, comme à tous les lecteurs de ton blog, de passer une bonne soirée.

    Guy

  29. fraZck says:

    @Crilo, merci pour le lien

    @Guy, sans indiscrétion, tu te couches à quelle heure ? Et quand tu te couches plus tard qu’à l’habitude, comment ça se passe pour toi après ?

  30. Jean-Philippe says:

    @Crilo Merci encore pour tous ces liens ! Tu es en train de devenir le co-auteur de cet article. 😉

    @Yann Alors cette résolution, ça se passe bien ? :)

    @Sab Merci pour ton commentaire et tes compliments !

    @Guy Merci beaucoup pour ton témoignage très intéressant ! Dans mon ebook, je parle d’une expérience que j’ai tentée de me lever à 3h30 du matin. Je détaille les résultats dans le guide mais ils sont assez impressionnants et rejoignent ce que tu dis. Ceci dit, encore une fois, j’avais une motivation. 😉

    Je pense que toi aussi tu en as toujours eu une, celle sans aucun doute d’écrire, d’étudier les marches boursiers qui te passionnent, etc. Mais tout à fait d’accord avec toi sur l’efficacité d’un réveil matinal !

    @fraZck Exactement ! J’allais poser la même question à Guy. :)

  31. Crilo says:

    BONUS :)…

    -> Narcolepsie : le grand sommeil > mms://http://bit.ly/dJFaml
    -> Le sommeil de l’enfant > mms://http://bit.ly/fQliEn

  32. Crilo says:

    Bonus² :p …

    -> Des objets pour mieux dormir ? > http://bit.ly/fzMYEX
    -> Bien dormir : réveillé en pleine nuit ? > http://bit.ly/dWd2e9
    -> Bien dormir… mais sans médicaments > http://bit.ly/glFBHZ
    -> Bien dormir : une heure pour trouver le sommeil ? > http://bit.ly/fkOH9i
    -> Derrière les troubles du sommeil, une maladie ? > http://bit.ly/f0SGWU
    -> Quand la nuit tourne aux cauchemars > http://bit.ly/eu3okA
    -> ### Horloge biologique : métronome du corps > http://bit.ly/fonDJT
    -> Des jambes qui ne dorment jamais, un vrai syndrome > http://bit.ly/haF8r8
    -> Des rythmes différents à 3 ou à 16 ans ? > http://bit.ly/dFenqy
    -> L’insomnie est-elle psychologique ? > http://bit.ly/dVYZZN
    -> Insomnies : réveils et fatigue > http://bit.ly/fYEjvh

    (OH LIT !!)
    -> L’art de (bien) pratiquer… la sieste > http://bit.ly/eePNyY

  33. Guy says:

    Bonjour,

    Je vais répondre à la fois à fraZck et à Jean-Philippe.

    Je me couche généralement entre 21 h 30 et 22 h car j’ai le gros avantage d’avoir éliminé la télévision de mon univers, sauf de temps à autre.

    Lorsque je me couche tard (cas il y a peu avec les réveillons, d’autant plus que nous en avons eu deux de suite pour Noël… et le dernier pour mon anniversaire puisque je suis né un 9 janvier !), j’attends tranquillement que mon organisme décide qu’il doit se réveiller.

    Je crois que c’est indispensable : être à l’écoute de son corps permet d’éviter un maximum d’erreurs qui peuvent être très préjudiciables à son équilibre. Je suis fatigué et j’ai tendance à m’endormir ? Je vais me coucher. Je suis réveillé ? Je me lève et, à l’admiration de tous ceux qui écoutent ce que dit ma femme, je suis opérationnel dès que j’ai les pieds par terre, alors que beaucoup se traînent !

    Autres éléments : je fais une petite sieste (courte, 1/4 d’heure) après mon repas de midi, je mange léger le soir, je ne prends jamais de café (le matin, mon petit déjeuner en ce moment c’est deux tranches de jambon, une tasse de Rooibos, sorte de thé sud-africain que m’a fait découvrir un ami qui fut responsable de l’association France-Afrique du Sud, j’y ajoute des protéines car je me refais un petit régime) et, soit le matin en me levant (gros avantage, au passage, pour qui veut faire fondre sa graisse, mais pour moi pas en ce moment), soit dans l’après-midi vers 16h30, je me fais au minimum 30 mn de gym soigneusement choisie, j’ai suffisamment traîné mes savates dans bon nombre de gymnases pour savoir ce qui me convient. J’alterne mouvements avec haltères (j’en ai trouvé des très chouettes limités à 24 kg mais pour ce que je veux faire c’est suffisant), avec élastiques (j’ai trouvé un site américain qui en vend qui me conviennent parfaitement, ça s’appelle des bodylastics) et avec rien du tout mais suspension à une barre fixe (abdominaux à fond la caisse).

    J’ai toujours prétendu qu’il fallait une compensation physique au travail intellectuel et je me porte très bien en suivant à la lettre cette affimation.

  34. Jean-Philippe says:

    @Crilo Hats off my man!! (< -- c'est un compliment, hein !) 😀 @Guy C'est fascinant tout ce que tu nous expliques sur ta vie quotidienne ! Être à écoute de son corps... On a envie de se frapper le front et de se dire "Bon sang, mais c'est bien sur !" Malheureusement, la plupart d'entre nous ont oublié cela depuis longtemps. Entre une vie trop trépidante et un stress quasi constant, on serait bien en mal d’écouter son corps, qui pourtant continue à nous parler, à nous supplier presque. Mais nous, trop souvent, nous étouffons cette voix en la noyant dans un déluge de télé, de sucres, d'alcools et autres plaisirs artificiels qui n'arrangent rien. Oui Guy, il suffit d’écouter son corps et, je crois que c'est bien là l'ultime réponse à qui veut se réveiller tôt le matin. :)

    PS : Là je te bats, j'ai connu le Rooibos en 2003 lorsque je vivais aux États-Unis et j'en bois toujours avec grand plaisir. 😉

  35. Stéphanie says:

    Merci Jean-Philippe de partager le fruit de ton expérience dans ton e-book.
    J’aimerais compléter avec la mienne si tu le veux bien :)

    Me lever n’est pas un soucis si l’heure du réveil coïncide avec la fin d’un cycle.
    Mon majeur problème provient de mon heure d’endormissement et de la qualité de mon sommeil.

    Le coup du bain en soirée est une bonne idée (c’est une des rares choses que j’ai apprise malheureusement, je ne pensais pas en savoir tant sur le sujet…).
    J’ai pris un petit carnet pour essayer de mieux repérer mes cycles en journée et j’y note aussi ce qui me réveille la nuit (envie d’uriner => je bois davantage en journée).

    Tu parles du rôle du conjoint pour le lever, mais il faut aussi l’impliquer dans le coucher : trop de fois celui qui partage ma couche a souhaité bouquiner au lit alors que je voulais dormir, et même en baissant la luminosité c’était trop. Ou bien il entame une discussion au moment où je file me glisser dans les draps, à 2 minutes de m’endormir, m’obligeant à parler et à réactiver certaines fonction alors déjà en sommeil :)

    Autre point : je suis une adepte de la sieste de 15/20 minutes, je me suis toujours réveillée naturellement à la fin de ce genre de sieste que j’ai l’habitude de faire couchée sur le dos.
    J’ai remarqué que le soir si je m’endors sur le dos je vais vraiment me réveiller après les 20 minutes et avoir du mal à trouver le sommeil. Je n’ai pas ce problème et fait un cycle complet lorsque je m’endors en chien de fusil.

  36. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Stéphanie pour tous les petits détails que tu ajoutes, liés à ton expérience. Je suis certain qu’ils seront utiles à un grand nombre parmi nous !

    Tu soulèves beaucoup de points intéressants et c’est vrai que dans la prochaine édition du guide, j’ajouterai des éléments concernant le coucher et la relation avec son partenaire et les positions pour dormir.

    A propos, tu habites à Kamiooka ? On est voisins alors !

  37. Crilo says:

    France5.fr > Allo Docteurs > Horaires décalés : retrouvez le sommeil !
    http://www.france5.fr/allo-docteurs/index-fr.php?page=emissions&id_article=898

  38. Stéphanie says:

    @Jean-Philippe > Et oui, nippone pendant encore 5 mois :)
    Tu es dans quel coin ?

    Je rajouterai une dernière astuce : on peut avoir du mal à s’endormir car on garde en tête des choses à ne pas oublier pour le lendemain, en les notant on se libère l’esprit…

  39. Jean-Philippe says:

    @Crilo Merci encore pour cette info !

    @Stéphanie Excellent pour se libérer l’esprit tu as raison. 😉 (Je te contacte directement.)

  40. Julien says:

    Quel plaisir à Lire :) !
    Je tente ça dès demain matin :)

  41. Lystig says:

    je fais comme Stéphanie (je le relève, fais les choses ou les note sur un papier sur ma table de nuit), sinon, je suis adepte du lever matinal : c’est un réel plaisir de petit déjeuner dans la calme : le temps s’étire plus letnement

  42. amal says:

    moi j’ai toujours du mal à me reveiller tot, car je me couche tard, genre à 1h ou à 2h du matin,après 3 ans du boulot, et un cycle vicieux, je veux changer de job, car mon job actuel ne me correspond pas, et donc pas de motivation pour se reveiller le matin, le soir c’est surtout pour surfer sur net et regarder des films car trop fatiguée et donc je parviens pas à postuler et à chercher un nouveau job. Alors après reflexion, je me dis,à quoi sert de rester eveillée et tenter de déstresser en regardant des trucs rigolos, le meilleur repos c’est DORMIR, j’ai commencé à partir d’auj, ceci dit hier je me suis couchée à 21h30, auj je me ss réveillée à 5h20 en forme. J’ai postulé, coup de chance, j’ai meme été convoquée pour un entretien mais j’ai pas pu répondre présente car l horaire ne me convenait pas et le job est déjà pris, mais tout de meme, c’est un sacré coup de pouce. j’espère bien continuer dans ce sens.

  43. DAVIDB says:

    Bonjour à tous ,

    J’ai l’habitude maintenant depuis 5 mois de me lever à 5h tous les matins et d’ enchainer par un petit déjeuné ou d’aller courir dès l’aube.

    Mais ce matin je me réveille étrangement un peu fatigué, j’ai une envie de rester sous la couette au chaud je me dis ok va pour 20 min de sieste ! 20 min après je suis encore mal réveillé je prolonge encore 20 min et de 20 min supplémentaire ! .

    Résultat j’ai dormi 1h en trop. Je me demande d’où vient cette soudaine envie de prolonger mon sommeil, moi qui bondit de mon lit comme un tigre tous les matins.

    D’après moi ce serait le chauffage qui doit être le problème.. Avez-vous déjà connu celà ?

    Amicalement

    :)

    DAVIDB

Commentez ce billet