Croisade pour sa passion

Touchez pas à ma passion !

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Virginie, du blog éponyme, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Devenir qui l’on veut vraiment être“.

“Je veux être pompier !” lance Baptiste, 8 ans, à sa famille.
“Mais tu voulais être policier le mois dernier,” lui répond son père, un peu surpris.
“Et il voudra sans doute être docteur ou footballeur dans 6 mois,” ajoute sa mère en riant.

Ce que les parents de Baptiste oublient un peu, c’est que, lorsqu’ils avaient son âge, ils avaient ces mêmes tendances à changer de carrière selon les évènements qui entouraient leur jeune vie.

Si je me rappelle bien, la première profession à laquelle j’ai songé très sérieusement à consacrer toute mon existence, a été celle de croisé. Vous savez, au Moyen-Âge, ces fous qui partaient en Croisade pour “sauver” Jérusalem ?
Read more..

Justice expéditive

by on November 29, 2010
in Des histoires

Notre vie est aussi large que notre champ de vision

Cet article constitue ma participation à cette rencontre amicale, “À la croisée des blogs” qui est un évènement inter-blog dédié au développement personnel. Il est publié mensuellement et chaque nouvelle édition traite d’un thème original. Ce mois-ci, c’est Fabrice, du blog ProLire, qui en est l’organisateur et qui nous a proposé de plancher sur “Sortir de sa zone de confort“.

Les gardes me tiennent fermement.

Je ne me débats plus.

Je suis résigné. J’ai perdu la bataille.

Ils sont de toute façon trop forts pour moi.

Je suis donc condamné à la peine suprême.

Ma vie heureuse et que je chérissais tant va ainsi se terminer.

Elle va s’éteindre comme la flammèche d’une vulgaire bougie que l’on souffle d’un coup, comme ça, en passant, sans y prêter attention.
Read more..

La tyrannie du jour Z

Prête à vous envoler ? Allez-y, n'hésitez pas, c'est le jour I !

Le projet est prêt.

Enfin, presque.

Il y a deux, trois petites choses que vous voudriez arranger. Pas grand chose mais juste de quoi rendre ce que vous préparez “bien” meilleur.

Alors vous repoussez la date limite que vous vous êtes fixé.

Un peu.

Et puis, il y a encore quelque chose qui vous chiffonne, là, quelque chose qui n’est pas parfait. Il va falloir encore reculer la sortie, le début, la première, le commencement, le jour J.
Read more..

Paulo Coelho décide de partir

Les rails de la vie. Vie personnelle à gauche, vie professionnelle à droite. Le tout, c'est que les deux restent bien parallèles. ;)

Chacun, à notre niveau, nous progressons dans notre révolution personnelle et, régulièrement, nous rencontrons tous et toutes des problèmes. Il n’y a pas d’exceptions à la règle.

Si quelqu’un me contactait en me disant, “Ça y est, j’en ai terminé, j’ai fini ma révoperso !”, j’aurais quand même des soupçons. Quand on avance dans la vie en cherchant à s’améliorer, on doit savoir que cela ne se termine jamais. Il n’y a de ligne d’arrivée où après avoir reçu un maillot jaune, on peut se reposer sur ses lauriers.

Petit à petit, au fil du temps, on avance. On s’offre de petits challenges. On change une habitude par mois. Ou alors, on part loin, pour mieux se découvrir. Mais le jour où l’on s’arrête, c’est fini, on est mort.
Read more..

Vous vous sentez coupable ? Sentez encore !

Sentez, sentez bien la fleur. Il n'y a rien que de la liberté là-dedans.

[Mon nouvel ebook Réveil ultra matinal sortira jeudi ! Pour fêter ça, j’offrirai un coupon de réduction de 5 euro sur son achat, à tous les abonnés de ma newsletter. Ils recevront également demain un extrait exclusif du guide. Peut-être que c’est le bon moment pour vous aussi vous abonner ? C’est en haut et à droite de cette page. Merci !]

Dans ma dernière newsletter, je vous confiais mon petit feeling de culpabilité parce que j’avais pris du retard à vous l’envoyer. Immédiatement, dans ma tête, a commencé à s’engager un monologue où les mots “pas sérieux”, “pas fiable”, “pas digne de confiance” revenait souvent. C’est ainsi que généralement commence la spirale de la culpabilité. :)
Read more..

« Previous PageNext Page »