Ebook – Êtes-vous une sardine ?

Un joli poisson !

Depuis que j’ai commencé cette belle aventure qu’est ce blog avec tous les formidables contacts qui s’en sont suivis, je me suis dit qu’il fallait que j’explique comment j’en étais arrivé à cette idée de faire sa révolution personnelle.

Alors, aujourd’hui j’ai le plaisir de vous offrir “Êtes-vous une sardine ?”, un ebook où je parle de mon propre parcours qui m’a permis de forger ma vision.  Vous y trouverez, entre autres, la réponse à ces questions :

  • Qu’est-ce que c’est exactement que la révolution personnelle?
  • Qui peut la faire?
  • Sur quels principes ?
  • Comment continuer dans le temps cette révolution ?

En une cinquantaine de pages, cet ebook vous donnera de nombreuses informations qui vous aideront à vous lancer et à changer certains aspects de votre vie. Il vous permettra de créer, à votre façon, votre propre révolution personnelle. Vous pouvez vraiment le faire. C’est tout à fait possible !

TÉLÉCHARGEZ – “Êtes-vous une sardine ?” – ICI

(format pdf. Vous devez avoir le logiciel gratuit Adobe Reader pour ouvrir le fichier)

Après l’avoir lu, je vous demanderai 2 petites choses :

  1. Dites-moi si vous avez aimé et quelles sont vos questions. Faites-le dans les commentaires ci-dessous ou en m’écrivant directement.
  2. Partagez “Êtes-vous une sardine ?” tout autour de vous. Je suis certain que vous connaissez des personnes à qui cet ebook pourrait être utile. Merci d’avance !

Je répondrai aux questions qui reviendront le plus souvent à travers la newsletter révolutionnaire. Si vous n’êtes pas abonné, c’est gratuit et c’est en haut à droite de cette page.

Et puis, surtout, tenez-moi au courant de votre propre révolution personnelle, modeste ou ambitieuse. Il n’y a pas de petits succès. Quoi que vous fassiez pour vous améliorer, cela mérite tout notre respect. :)

Commentaires

200 commentaires pour “Ebook – Êtes-vous une sardine ?”
  1. Chouch' says:

    Bonjour et merci pour cet e-book. c’est très intéressant et m’a apporté le sourire!
    En ce moment, j’essaie de changer et je cherche tout un tas d’informations là dessus.
    Je suis cependant toujours un peu léthargique, n’arrivant pas à me décoller de ma procrastination…

    Je compte relire l’e-book et le faire circuler, car je pense qu’il est plein de bon sens!

    Merci!

  2. Jean-Philippe says:

    @Jean-Marc Merci beaucoup et bonne continuation, lentement mais sûrement !

    @Michèle Quel esprit optimiste ! Ceux ou celles qui vous consulteront auront bien de la chance. 😉

    @Chouch’ Merci pour votre aide et vous effectuez en ce moment un bon premier pas vers le changement. Je vous souhaite beaucoup de succès !

  3. Yuca965 says:

    Jean-Philippe, vous me faites penser Bernard Werber, un auteur sciences-fiction qui mélange de la philosophie à ses livres, si jamais vous ne l’avez pas lu, foncez l’achetez ;), pour ma part, je commencerais pas la trilogie des fourmis, mais chacun son goûts.
    Dans un de ses livres, il imagine une utopie où tout le monde peut développer ses talents particuliers.

    en tout cas, je pense que cet E-Book sera un coup de pouce pour de nombreuses personnes ^^.

  4. Laurette says:

    Je voudrais juste dire MERCI !

  5. Jean-Philippe says:

    @Yuca965 Oui, j’adore Bernard Werber et bien sûr j’ai lu la trilogie des fourmis ! Ceci dit j’ai encore beaucoup de retard car il a de nombreux autres œuvres. 😉

    @Laurette Et moi je vous dis merci d’avoir pris le temps de télécharger mon ebook, de l’avoir lu et d’être revenue écrire ce commentaire. :)

  6. boutdenature says:

    Très intéressant cet Ebook, il apporte de nombreuses pistes intéressantes qui vont nous aider pour nos prochains changements.
    Je vais transmettre le lien et essayer d’arrêter de regarder systématiquement la télévision “presque” tous les soirs 😉

  7. LaForêt says:

    Bonjour,

    Je fais partie de ces 2% de français qui n’ont pas (pour ma part : qui n’ont plus) la télévision. Si si ça existe !!! Pour avoir été une adolescente de la télé (au grand dam de ma mère d’ailleurs !), je connais le pouvoir de cet appareil et de ses offres quasiment infinies.

    Aparté : Ses plus grands adeptes l’appellent avec respect et conviction “une fenêtre sur le monde”. Euh, et bien, permettez … cette appellation très flatteuse recouvre malheureusement une réalité bien dégradée ! Car, comme toute fenêtre, elle n’offre qu’un angle de vue limité, et parce qu’il s’agit d’un monde choisi par des “autorités” de pensée.

    Mais revenons au sujet principal : comment se passer d’un usage chronique de télévision ?

    Je recommanderai bien la méthode radicale : sortez la télévision de chez vous (soit vous la jetez, soit vous la donnez à des proches, soit vous la remisez à la cave d’un parent habitant à l’autre bout du pays) et apprenez durant les 3 mois qui vont suivre à réinventer la façon de gérer vos soirées et vos journées off :-) Pourquoi 3 mois ? parce que j’ai constaté que c’était le temps de sevrage dont j’avais eu besoin pour ne plus ressentir aucune compulsion à vouloir allumer cette foutue machine :-)))

    Mais alors, je ne pourrai plus me tenir au courant de tout ce que la télé m’apprenait ? Bien sur que si … Puisque vous êtes en train de lire ce commentaire, vous savez comme moi que le net vous donne accès à des milliards d’informations, de réflexions, de débats, de sujets d’étude, de voyages, de jeux, … et j’en passe.

    Bon mais alors, si c’est pour retrouver via mon ordinateur, sur un écran nettement plus petit et bien souvent de nettement moins bonne qualité, les mêmes choses que sur ma télévision actuelle, pourquoi me séparer d’elle ?

    Tout simplement pour devenir “spect-acteur” et non plus simplement spectateur :-))

    Et qu’en est-il des films, spectacles, concerts, … que j’adore regarder sur le petit écran ?

    Très simple : finalement, ne jetez par votre télévision mais apportez-la au premier magasin d’électro-ménager disposant d’un “atelier sav”. Vous leur demandez de souder l’antenne télé associée au tuner de votre appareil : il deviendra incapable de capter les chaînes de télévision (bien entendu, abstenez-vous d’associer pas à votre télévision ainsi modifiée une “box” pour recevoir les chaînes numériques !) mais vous pourrez toujours projeter les DVD de votre choix via votre lecteur habituel :-)))

    Excellente journée à toutes et tous
    Laforêt

  8. Jean-Philippe says:

    @boutdenature Merci ! Eh oui la télé, le fléau de la fin du XXe siècle mais, apparemment, maintenant de plus en plus de gens prennent conscience de son côté néfaste. Donc bravo pour les efforts. :)

    @LaForêt Merci pour tous ces conseils judicieux ! La télé, à quelques exceptions près, n’a vraiment plus de raison d’être. 😉

  9. Cécile says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    Cet ebook m’a été conseillé par quelqu’un qui m’est très cher et à mon tour je vais le conseiller aux personnes qui me tiennent le plus à cœur.

    Simple à lire, parlant et passionnant, ce sont là des “révélations” qui s’intègrent parfaitement à ce que je suis en train de vivre : ma RévoPerso ! Elle a commencé il y a un mois suite à un séminaire d’Anthony Robbins qui m’a véritablement révélée.

    Votre ebook est une merveilleuse introduction à ceux et celles qui ne sont pas vraiment conscients de leur potentiel d’être humain et qui laissent la vie passer, sans en être acteurs, qui croient que la vie “c’est comme ça”.

    Il va donc me servir à permettre à ceux que j’aime d’ouvrir aussi leur boîte 😉

    MERCI !

  10. Benoît says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    J’ai vraiment adoré ton ebook à tout point de vue. D’abord ton style de rédaction est fascinant et incite terriblement à lire la suite. Il est très facile et intéressant à lire. Je n’ai pas encore fini de le lire mais je pense que le fond est sans reproche. Je suis noir et je pense que tous mes frères noirs devraient le lire parce que nous avons la même manière de penser comme la majorité de tes frères français, attitude que tu as fustigé.

    Je m’intéresse de plus en plus au développement personnel et je pense qu’il faudra que j’écrive un ebook afin de changer leur mentalité.

    Bon courage à toi

  11. Jean-Philippe says:

    @Cécile Je suis très heureux d’avoir pu modestement participer à votre prise de conscience. Effectivement, la vie ce n’est pas “comme ça”. Merci d’avoir fait passer l’ebook autour de vous. 😉

    @Benoît Merci beaucoup ! Si tu veux écrire un ebook, surtout n’hésite pas car c’est l’un des meilleurs moyens de faire passer tes idées. :)

  12. Belanger says:

    Bonjour Jean-Phillippe,
    je viens de découvrir ton blog par un lien sur le site de Fred et Boris. Merci à eux. depuis 2 semaines je travaille 15 heures par jour pour découvrir le monde des blogs, bloggeurs, etc. C’est fascinant! Et très bien garni je dois avouer. mais c’est une autre histoire.
    je veux de dire que je viens aussi de lire ton e-book Êtes-vous une sardine et que j’ai ADORÉ. J’ai travaillé depuis les 20 dernières années en coaching personnel et dans les entreprises. je suis sorti des entreprise, écoeuré, ne voulant absolument pas participer à l’abrutissement des individus. LIBRE sommes-nous tous dans la vie. Alors CHOISISSONS notre vie, LIBREMENT, CONSCIEMMENT. Merci Jean Phillippe. JE recommande ton e-book avec conviction. Bravo aussi pour ton écriture directe, sans prétention et bien claire. Aussi j’apprécierais BEAUCOUP si tu pouvais entrer en contact directement avec moi. J’oserai de demander quelque chose de très important, pour moi en tout cas. Bonne continuité! :-) Guy

  13. gentit christine says:

    Et oui, malheureusement, nous nous prenons tous au sérieux et encore plus ceux qui trouvent ne pas se prendre au sérieux; en fait, ils ne se posent pas la question. Comme dans toute réflexion sur la vie que l’on a, la réponse est toujours la même, une seule et même question en guise de réponse : to be or not to be ?

    La seule issue de la boîte de sardines, c’est de pousser les autres sardines dehors pour prendre leur place !
    Non ! je rigole !!!!
    Bonne continuation dans vos réflexions, ma vie à moi est un continuel tourbillon, une remise en question en continu. C’est quand même un peu fatiguant, dois-je avouer ! J’ai l’impression d’en être à ma cinquième vie….sixième ? boulot, famille, envies, questionnements…pffffouuu !
    Peu importe, je n’aurai pas trop de regrets, et je vous souhaite de ne pas en avoir non plus.

    Sympa à lire, un tout petit peu long, mais c’est parce que je n’ai pas beaucoup de temps… alors j’ai fait quelques lectures transversales.

    En passant, je veux bien qu’on me démontre qu’il y a des sociétés qui n’ont pas de problèmes (cf Isabelle) : il faut regarder par la fenêtre chère Isabelle, celle de sa boîte de sardines 😉

  14. Michèle says:

    Je viens de dévorer la sardine !
    Enfin j’ai adoré cet e-book et je mets le lien immédiatement sur mes pages face-book, petit réseau mais j’espère qu’un maximum de mes contacts fera suivre pour faire boule de neige.
    Comme toi (je me permets le tutoiement car peut-être vivons-nous sur la même planète…), j’aime aider les gens et je rève d’un monde plus humain où l’argent ne régente pas tout… et où les humains pourraient se respecter les uns les autres plutôt que s’entre-tuer.
    Comme le colibri qui combat l’incendie en apportant goutte après goutte et dont les autres animaux se moquent, j’aime à penser qu’en faisant ma part et en mutualisant tous nos efforts, pour répandre le rire et la pensée positive, peut-être nos petits-enfants (j’en ai 2 tous neufs, arrivés cette année) auront-ils une chance de grandir avec moins de barrières que nous n’en avons eu et que nous avons du mal à abattre, sans pour autant en faire des enfants rois justement un peu trop imbus de leur petite personne.
    Merci à Dominique de http://www.reussirsavie.org de m’avoir permis de découvrir cet ouvrage et ce site.
    Bon cheminement à tous vers plus d’humanité.

  15. Jean-Philippe says:

    @Belanger Merci pour les compliments et bonne chance pour le blog !

    @Christine Bravo pour vos cinq ou six existences ! Voilà une vie bien remplie. 😉

    @Michèle Merci pour le coup de pouce ! Et oui je suis persuadé que les nouvelles générations auront plus d’opportunités et don plus de responsabilités aussi.

    Je suis d’accord, Dominique fait un travail remarquable sur son site ici et j’encourage tout le monde à le visiter. :)

  16. Lionel says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    Tout d’abord te remercier pour les efforts fournis à l’écriture de ce livre, et pour la générosité à partager un livre utile et écologique pour notre terre.

    J’ai apprécié la pertinence, la légèreté et la simplicité de ce livre trrès abordable. J’y vois un savant mélange de sagesse de la psychologie humaniste et des apports d’une psychologie plus moderne (récente).

    Pour améliorer ce livre, le rendre plus complet et plus écologique, je rédigerais différemment le chapitre 4 “vous pouvez effacer votre passé”. Pourquoi ?
    – parce-que personnellement je n’ai jamais cherché à effacer mon passé, mais à le comprendre et à me réparer (expérience de 8 ans de psychothérapie Rogérienne et Gestalt de groupe). C’est pur moi un travail “d’agriculteur” et d’enracinement qui permet cette maturité
    – parce-que je pense les “techniques magiques” n’existent pas
    – parce-que estime de soi
    – parce-que je me rends compte qu’il n’est pas possible d’effacer le passée, et que plutôt j’ai vérifié que mes talents et ma mission de vie est complètement à mes blessures et à notre passé … à aller voir, sentir…
    – parce-que le passé cotoît le présent
    -qu’un accompagnement non pas ponctuel (comme tu le préconises mais plus long) m’a été bénéfique (je n’ai pas fait de psychanalyse mais un travail corporel, émotionnel, analytique et “spirituel”)
    – parce-que à la lecture de ce chapitre, le risque est qu’un certain nombre de personnes ne se sentent pas respectées dans leur parcours personnel et occultent tout le reste de ce que tu as écrit, avec tout l’intérêt de son contenu.

    J’ai confiance en la bonne intention de ce chapitre, et j’ai envie de t’encourager à le rédiger différement. En tant que de besoin, j’accepterais de te donner mon feed-back sur ton éventuel projet de nouvelle rédaction du chap 4.

    Merci pour ce livre,
    Ma boite est aussi ouverte…

    Belle continuation,
    Lionel

  17. Aymeric says:

    Salut Jean Philippe, “Poissonier … ou dresseur de sardine ” 😉
    Je n’ai pas trop l’habitude de commenter mes lectures, mais je dois avouer que partir sans te remercier n’aurait pas été un bon depard pour ma “Revoperso” …
    J’ai 21 ans, je suis etudiant et je m’interesse beaucoup au devellopement personnel,je pense qu’il est important de se connaitre le plus tot possible,et d’anticiper le futur pour ne pas regretter,j’ai deja bien intégré que le temps est precieux, alors je rentabilise.
    Grace a des lectures comme celle ci, j’apprend, je m’inscrit dans un projet de vie, j’essaye de batir la vie dont je réve, alors juste merci de partager ton experience et tes pensées.
    Si aujourd’hui tu n’as pas eu l’occasion de faire traverser la route a une vieille dame, rejouit toi d’avoir montrer le chemin a un jeune homme …
    😉

    Aymeric

  18. Nathanael says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    La lecture de ton manifeste est le plus abouti que j’ai pu lire dans la blogosphère “développement personnel”. Il se dégage une sagesse, si, si, j’ose l’écrire…Une sagesse certainement inspirée par tes lectures et certainement par ton environnement ZEN, je ne parle pas bien sûr de Tokyo… 😉 mais de la localité où tu vis maintenant au Japon. La partie qui m’a le plus touchée est la partie “Vos rêves redeviennent importants”. Cette partie a résonnée en mon enfant intérieur…En tous cas, si je devais écrire un ebook, ça serait “Etes-vous une sardine”.

  19. Aurélien says:

    Bonjour voilà un super ouvrage que du positif vraiment ! la seule chose que j’ai à dire mais ça ce n’est que mon avis personnel c’est que pour moi il y a une vie dans l’au delà et qu’on ne peux dire si oui ou non cela existe libre aux personnes d’en décider ce qui ne veut pas dire pour autant de ne pas développer son talent pleinement dans cette vie, d’aimer sa vie, vivre dans le bonheur que des bonnes choses un grand merci d’avoir fait partager ceci cela m’a réellement aidé et donné des réponses dans pas mal de questions que je me posés.

  20. Estelle says:

    Bonsoir,

    Je viens de lire votre e-book, et je suis une sardine (sourire).
    Je trouve votre livre tellement plus compréhensible que beaucoup d’autres livres traitant de ces sujets ! Souvent, j’ai ri parce que c’est tellement vrai (merci pour votre humour). Pour nous aider à surmonter la peur de foncer, vous nous encourager à faire ne serait-ce qu’un petit pas, ça aide beaucoup, ça rend d’autant plus accessible la perspective de changement.
    Je suis pas encore sortie de la boîte, mais je vais commencer par sortir une nageoire.

    Et merci pour ce partage !

  21. Fille'n aiguille says:

    Et arrivée à la 53iéme!…c’est long 53, quel impolitesse de publier un Ebook de tant de pages, quelle prétention ! Ce n’est excusable que par le génie :)
    Donc je n’ai pas quitté le livre à LA page 37

    Remerciements (De là où il ya encore des vaches)

    Elsa

  22. ACCRE says:

    J’ai beaucoup aimé cet e-book. Je me reconnais parfaitement dans tes propos. Heureusement je ne suis pas une “sardine” lol. Sortir du modèle que la société nous offre, est à mon avis indispensable. Après tout est question de personnalité et de caractères, mais je ne pourrai jamais me satisfaire d’un métro-boulot-dodo!

  23. valerie says:

    Bonjour Jean-Philippe,
    Je vous rends grâce de m’avoir booster par votre ebook riche en coup de pieds au derriere 😉
    Merci de reveiller les lecteurs par cet excellent ouvrage.
    Je vous souhaite beaucoup de succès dans tout ce que vous voulez entreprendre.

  24. Vahn says:

    Merci d’avoir mis des mots sur ce que j’appelle “l’enfant en moi” :-) Comme ça je peux le partager avec mes amis. Il y en a qui diront que c’est idéaliste mais moi je dis que c’est réaliste :p

  25. William says:

    Bonjour,

    J’ai eu un déclic il y a quelques semaines, quelque chose de fort à l’intérieur de moi-même. De fil en aiguille en parcourant le net je suis tombé sur votre merveilleux blog ! J’ai 24 ans et je me cherche depuis 4 ans.

    Le choc que j’ai vécu est pour moi une véritable révélation. Cette sensation de paix intérieure mêlée à un sentiment d’enthousiasme est tout à la fois aussi étrange qu’excitante.

    J’ai un réel plaisir de vous annoncer que la lecture de votre “e-book”, m’a passionné et apporté une sérénité supplémentaire. J’aime la description que vous faites de la société, en la qualifiant de “boîte à sardines”. Et puis de surcroît, le monde de l’entreprise se rattache de plus en plus à une sorte d’esclavage moderne. Les médias, le divertissement sont des parasites qui nous enferment dans la paresse ou les préconçus.
    Dans une boîte, on ne peut pas voir, sinon l’obscurité se profiler à mesure que l’on vieillit.
    Pour commencer progressivement à cueillir les rayons du soleil, il faut s’extirper de ce carcan comme vous l’expliquer si ardemment.

    Je pense être, personnellement, aux balbutiements d’un changement important. Je me rends compte de ce pouvoir créateur inhérent à ma propre personne. J’y vois les oppositions prônées par la société actuelle, c’est à dire toutes les contraintes mis en avant pour décourager, démoraliser, et ainsi finalement détruire cette extraordinaire capacité. En démolissant la création, on anéantit quelque part la vie, le génie humain.

    Je voudrais aussi souligné votre attitude positive, votre humour qui relèvent sans doute beaucoup de votre personnage, fluide, intrigant, irrigué d’une certaine sagesse.
    Quoi qu’il en soit, continuez, car vous apportez des clefs de compréhension, des pistes de réflexion et surtout du bonheur à tous vos lecteurs !

    AU REVOIR LE METRO BOULOT DODO, et vive l’aventure d’une vie pleine de rebondissements !

  26. Karine says:

    Bonjour,
    Enchantée! De vous lire, de découvrir cet ebook qui pose avec justesse, simplicité, authenticité, humilité et humour des mots sur des ressentis et des cheminements que nombre d’entre nous éprouvent et partagent…sans toujours bien savoir (oser?) les exprimer. Et quelle bouffée d’oxygène que cet optimiste (non-béat) qui ressort de vos écrits! (êtes vous sûr d’être français?! :-) )
    Un grand merci pour faire ainsi votre “boulot” d’Etre/être humain.
    Encore!!

  27. Diane says:

    Bonjour Jean-Philippe

    Très ravie d’avoir lue votre ebook. C’est simplemant génial car c’est simple, accessible à tous et concret. Mais il y’a quand même des points sur lesquels j’aimerai faire des remarques.
    Le premier point concerne vos remarques sur la réligion où vous parler d'”entrer en réligion”, vous semblez associer réligion et souffrance et nier l’existence d’une vie après la mort. Ce sont vos points de vue et je les respecte. Mais comme je suis une chrétienne je ne saurai y res ter indifférente car la réligion, du moins catholique, ne nous demande pas d’être masochistes mais de savoir accepter les situations douloureuses de la vie sans les fuir comme par exemple la maladie, la mort,le rejet des autres ou même la pauvreté matérielle en attendant de devenir riche, si on le devient. De même, la croyance et la recherche du paradis n’empêchent pas de vivre des moments agréables sur cette terre. Ca confirme justement que le temps ici bas est très court et qu’il faut l’utiliser minutieusement et précieusement. D’ailleurs vous le dites, on ne sait pas ce qui va nous arriver demain. Donc dans ce cas la réligion comme vous l’appeler nous permet de régler notre vie et d’éviter les débordements de conduite qui n’aident personne.
    le second point concerne le passé qu’il faut effacer. Je ne suis pas totalement d’accord comme Lionel plus haut. Je pense qu’il faut tirer un trait sur nos expériences passées négatives dues à nos erreurs ou même des blessures profondes qu’on aurait subies mais après avoir guéri de ces dernières. On comprends que pour en guérir, il faut les évoquer et faire un travail dessus. Et puis notre passé peut (et le fait généralement) nous aider à vivre un bon présent et construire un meilleur avenir. La preuve vous parler de se souvenir de nos rêves d’enfant qui ont été détournés.
    J’espère que j’aurai contibué d’une quelconque façon à l’amélioration de votre ebook. Il en demeure que je l’ai énormémént apprécié. Il m’a encouragé à aller d l’avant, à être optimiste et à être moins dur avec moi-même. J e tâcherai le partager à plus d’une personne.
    Merci de me trouver extraordinaire et talentueuse.
    Merci.

  28. Mano says:

    Bonjour,

    Je viens de lire votre e-book et je vais m’empresser de l’envoyer (avec le lien de votre site) à mes ami(e)s qui ont envie de sortir de la boîte sans être vraiment sûr(e)s que c’est possible.
    Personnellement, cela fait deux mois que je travaillais sur moi et j’ai fini par trouver ce qu’on appelle souvent sa “voie”, “mission”, bref, j’ai enfin trouvé ce que je veux faire de mes dix doigts après presque 30 ans à me le demander. C’est fou ce qu’on a la banane, on se lève avec l’envie irrésistible d’apprendre pour avancer, et on a vraiment envie de partager et de dire aux autres qu’il ne tient qu’à eux de faire la même chose… ce que vous faites très bien à travers votre ouvrage…
    NB : c’est marrant, j’ai quitté la France il y a quelques années… je suis installée en Guyane depuis 8 ans et ma voie me conduit tout droit… vers LA!!!
    (a priori, je zappe le Japon, mais je suis férue d’arts martiaux et arts énergétiques… ^_^)
    Merci de partager…

  29. Magaly says:

    Bonjour Jean-Philippe, et à tous les lecteurs !

    Un grand merci pour votre ebook !! Il est riche, il est simple, il est positif !!
    Je suis moi aussi en train de réaliser ma Revoperso, ça prend du temps, mais procure beaucoup de bien-être ! En ce moment les idées grouilles dans ma tête, et moi je suis “bloquée” par la peur … Je relirai votre ebook, parce qu’il est facile à lire et qu’il représente ce que je traverse, ce que je vis !!
    Merci infiniment pour votre générosité …
    Bonne continuation, et au plaisir de vous lire à nouveau !
    Magaly

  30. martine says:

    Merci de faire partager ce livre au moment où je me reconnecte avec moi-même (depuis peu il est vrai… il était temps !). je suis aussi persuadée que les clefs se trouvent en nous mais qu’il est parfois difficile de les trouver tant elles sont dissimulées par toutes sortes d’artifices.
    votre récit est vivifant, empreint d’une belle sérénité… un peu comme une fenêtre que l’on ouvre sur un beau paysage… Une bien belle bouffée d’oxygène ! merci encore pour cet appel à la vraie vie…
    Martine

  31. Aude says:

    Merci pour cet e-book !
    Cela me confirme dans la voie que j’ai choisie, celle de quitter mon travail pour me libérer l’esprit, parce que je n’ai pas envie d’être cadre et de me prendre la tête… Il a fallu que j’arrive en Guyane française (si si) pour le réaliser pleinement, jusque là je pensais qu’il fallait que je m’adapte coûte que coûte !
    Certes j’ai à me “nettoyer” pour retrouver mon trésor intérieur, mais ce qui est certain c’est que je suis beaucoup plus attirée par les activités manuelles que par le management…
    Je vais zieuter votre site de plus près, et je compte sur lui pour m’aider dans la re-positivation de ma vie !

  32. Mimi says:

    Merci Jean-Philippe pour ce e-book que j’ai dévoré en moins d’une heure!

    Je trouve que le chemin sur la quête de soi est un acte de courage. Il est difficile de nos jours d’être soi-même car la société attends de nous que nous rentrons dans nos boîtes de sardines sans broncher.

    C’est également un chemin ou on peut se sentir très seul aussi justement parce que les gens autour de nous ne comprennent pas. Heureusement sur ton blog, je lis les commentaires des gens qui me font du bien! Merci à toi et à tous ceux qui y participent!

    Je penserai à partager ton livre sur mon blog…

  33. yun says:

    Merci

    ça m’a fait beaucoup de bien !!

    Je vais le faire lire à ma mère.

    Merci

    Merci

  34. Ozz says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    Je viens de terminer votre Ebook. C’est un choc, vous montrez par votre écriture un calme et une sagesse que je n’aurai de cesse d’atteindre. 😉 Vous nous offrez les clefs pour nous lancer hors de la boîte à sardines, dans le grand vide, directement dans l’inconnu grisant, et je vous remercie, tout simplement, d’avoir partagé votre “philosophie de la sardine libre” avec nous.

    J’ai 17 ans, beaucoup de rêves et toute la vie devant moi; je crois que ce livre est vraiment tombé au bon moment. Pour votre part, je vous souhaite beaucoup de bonheur et de réussite.

    Merci encore pour l’ouvre-boîte…

  35. Jean-Philippe says:

    Merci Ozz ! 😉

    …et merci à tous pour vos généreux commentaires. Même si je ne réponds pas à chacun, je lis tous les messages et à chaque fois, un sourire se dessine sur mon visage parce que je me dis que c’est un honneur d’avoir des lecteurs comme vous.

    C’est à dire des personnes qui ont bien compris l’idée que je voulais faire passer et qui sont donc capables de grandes choses dans la vie. Alors que vous ayez 17 ans (comme Ozz juste au-dessus) ou plus (voire beaucoup plus !) à tout moment, vous pouvez changer et décider de vivre votre vraie vie.

    C’est possible et ça commence là, juste dans votre tête.

    Nous sommes les maitres de nos destinées, aussi longtemps que nous le voulons. :)

  36. Alexis says:

    Hey Jean-Philippe !

    Voilà, sur mon double Giga de PDFs à lire j’ai dérogé à ma règle de chronologie de liste d’envie pour lire ton eBook qui me donnait très envie, déjà parce que c’est toi, mais parce que je voulais d’abord lire celui-ci avant de commander ta nouvelle oeuvre. ChoseS faites ! Je vais m’attaquer à ton dernier livre le plus vite possible !

    J’ai beaucoup aimé ton analogie (riche et unique comme d’habitude) avec la boîte de sardines ; elle me fait penser à une des miennes, qui résidait dans le fait que beaucoup de gens qui veulent affronter la réalité tentent d’escalader un mur d’une hauteur infinie alors qu’il fait trois mètres de large et qu’il est largement plus simple de le contourner. Dans nos deux métaphores, les gens concernés sont toujours aveugles, et les rares qui tentent de s’échapper le font de la mauvaise manière…

    La deuxième partie est aussi très intéressante, l’idéal pour se motiver en effet, mais comme tu l’as dit aussi, pour garder les pieds sur Terre. Parce que finalement, c’est autant difficile de changer les choses que d’ensuite rester fidèle à soi-même une fois qu’elles sont changées, non ?

    Je n’ai que 16 ans et je vais [re]commencer par lancer mon nouveau – qui deviendra aussi mon unique – blog sûrement après avoir lu « Réveillez votre génie ! », qui me permettra peut-être [sûrement] aussi d’améliorer ma ligne éditoriale ou tout mon concept en lui-même.

    Merci Jean-Philippe, t’es vraiment génial ! (attention, L6P !)
    À très bientôt
    Amicalement
    Alexis

  37. margottte says:

    Bonjour
    Je viens de lire très rapidement votre livre sur “les sardines en boite” .
    Je n’ai pas lu d’autres de vos livres .
    Je dirais que c’est sympathique de le proposer gratuitement .
    Il est facile à lire .La deco est sympathique
    Il m’a rappelé les livres que je lisais dans les années 1970 ,qui sous pretexte d’aider les autres proposaient des conseils positifs ,certes ,mais c’etaient un peu de la soupe.
    Les idées c’est bien ,mais là, pour moi ,c’est trop confus ,trop lourd.
    Le discours culpabilise celui qui lit , sous un faux air de gentillesse et de comprehension .
    Ca ne me convient pas du tout .
    J’aurais preferé du vecu plus present, avec des experiences personnelles et pas une avalanche de conseils indigestes .
    J’ai 56 ans, je suis plutot scientifique et je préfere les textes qui laissent un peu de liberté et d’évasion au lecteur
    Le “contrat” était que je vous donne mon avis
    Votre livre est trop long ou trop court ,pas assez aere , de bonnes idées , pas assez personnel, culpabilisant à l’americaine , un peu “tout le monde il est beau tout le monde il est gentil ” la vie ce n’estpas tout a fait cela
    Pour tout dire j’ai eu l’impression de lire un commercial qui vend sa soupe . Je me suis noyée entre la boite et la mer car la sortie me semblait trop controlée : il faudrait etre comme ci et comme ça est ;il est constamment sous entendu que la boite c’est pas BIEN et qu’il faut prendre des risques
    Je l’ai vecu comme un gargarisme .c’est mon vecu ;
    Heureusement pour vous? beaucoup de personnes l’ont bien apprecié.
    Je suis peut etre l’exception qui confirme la regle .sans doute parce que j’ai ete déçue ,ou est la revolution dans tout çà.
    Le positif est que ça va vous donner une autre façon de voir
    Bonne continuation dans votre révolution
    cordialement mdm

    • Jean-Philippe says:

      Merci beaucoup margotte pour votre commentaire et désolé que mon livre ne vous aide pas. Ceci dit, j’apprécie beaucoup le fait que vous postiez votre avis ici en expliquant en détail les raisons. Je trouve vos arguments parfaitement valables et loin de moi l’idée d’essayer de vous convaincre. :)

      Au contraire, l’humanité est composée de multiples sensibilités et c’est ce qui fait notre richesse. C’est bien qu’on ne puisse pas plaire à tout le monde et ce serait une gageure que de vouloir le faire. Bien entendu, cela ne change pas ce que je pense du livre, un livre que j’écrirais pourtant un peu différemment si je le faisais maintenant (deux ans après sa parution). On évolue tous !

      Ma seule déception dans votre commentaire est que vous ne citiez pas un auteur qui vous touche dans ce domaine (il doit bien y avoir quelqu’un !), car j’ai toujours à coeur d’apprendre des autres. :)

      Bonne continuation dans votre propre chemin et merci de me faire garder les pieds sur terre !

  38. Claire says:

    Merci infiniment JP ! Ton audace mélée à ton humilité grignotte peu a peu notre ” déshumanisation ” programée pour nous enlever notre conscience, notre amour … comme des sardines dans les boites, tu sais celles qui n’ont plus de têtes ! J’ai pris du plaisir a te lire et je t’encourage fortement … a ne JAMAIS t’arrêter !

  39. Jonathan says:

    Bonjour Jean Philippe,

    J’ai découvert aujourd’hui ton blog et lu ton ebook 😉 C’est vraiment très rafraîchissant. Merci beaucoup à toi de le partager. Les 11 principes sont excellents et devraient être enseignés à tous le monde ;)Les Japonais qui travaillent trop y compris lol
    Je me retrouve beaucoup dans la description de la boîte à sardine. J’ai entendu et entends encore de nombreuses fois: “c’est pas réaliste, faut arrêter de rêver n’importe quoi…” Pleins de blabla qui ne sont que des excuses par peur d’assumer et vivre la vie de ses rêves. C’est bien dommage de se faire aussi peu confiance et de ne pas faire bénéficier le monde et soi-même de ses capacités.
    Je vis aujourd’hui au Japon à Osaka ravis d’être sorti de la boîte à sardines 😉

  40. Daneuilie says:

    Pendant longtemps j’étais enfermée mais depuis quelques mois ma boîte est bien ouverte grâce à des gens comme toi JP.J’ai du lire des livres pour m’en sortir.Un grand merci à toi car ton ouvrage a complété certain vide en moi.

  41. libellule says:

    bonjour Jean Philippe
    je viens de lire le premier guide
    il y a quelques années j’avais essayé de sortir de la boîte mais ça n’avait pas marché
    depuis quelques temps la boîte s’était entr’ouverte et me disait mais vas tu sortir enfin? il aura fallu lire ce guide pour pouvoir continuer d’ouvrir la boîte
    je vous remercie pour votre livre et vais lire les suivants…encore merci

  42. SophyBee says:

    Yesss ! Ah. Enfin. Jusqu’à ce matin, j’ai longtemps cru que j’étais, non pas une sardine, mais une Extra-Terrestre, oui c’est vrai un peu fière (LP6) et aussi démunie-ahurie qu’un pingouin sous le coup du réchauffement de la planète qui me supporte… Et puis là, à côté de mon wicowé ensardiné, j’ouvre c’t’eBook. Et je lis. Je lis exactement ce que je ressens, ce que j’ai envie de dire autour de moi, à mes enfants, mon époux, mes stagiaires, ma Maman, ma Grande-Ma’ ! Les mots qui me manquent sont là didong ! Et quel hasard m’y a fait venir ? Oh Tweeties, Oh Tomoh’ !
    Ôqué, j’ai capté. Cette bonne onde qui me manquait et qui arrive à point nommé, remonte comme une vague, me pousse à reprendre l’écriture – celle qui m’a sauvée à 15 ans (et perdue à 30)–, celle qui me fait commencer à rédiger en pensée les premières lignes d’un livre chaque fois que ça va mal, et bien aussi.
    Un grand merci “à tous mes bras” ondoyants Jean-Philippe, d’avoir écrit ce bouquin. Vite, je veux le partager avec ma tribu d’indiens-diennes !
    (( juste UN point : perso, j’ai besoin par vagues aussi de ma “religion”, de la FOI qu’elle me donne, et je bouddhise pas mal… à méditer, non ?! dans tes lignes au FUTUR – ah, voilà que l’E.T. reprend le dessus ^_^ ))
    Bref, Mmmmmmmmmerci !

  43. Francis says:

    Bonjour Jean-Philippe,
    Merci pour cet ebook. Simple et Qui fait du bien.

    j’ai aussi cherché bien loin et puis je dois reconnaître que lorsque l’on cite le mot Brésil, mon sang ne fait qu’un tour. j’ai appris lors de mon séjour de 5 ans dans ce pays que nous sommes tous pareils et qu’il suffit de gratter un peu la carapace pour trouver la peau douce et sensible. Valable aussi même pour les Français,lol. J’ai rencontré une vraie générosité et la plus belle leçon fût: cette espèce de non-inquiétude tranquille (nonchalance ? ou décontraction ?) déconcertante au début pour un cartésien coincé…

    Au retour, mon comportement au boulot avait bien évolué, pas du point de vue technique, mais bien dans les relations avec les gens. J’ai certainement acquis plus de capacité à respecter, à écouter et à ne pas juger.

    Et puis, il y a un an, cata, maladie soignable par chimio-thérapie et auto greffe.(ça a bien marché heureusement)

    Maintenant, ma devise serait plutôt: c’est pas grave, la vie est à vivre aujourd’hui. Profites de la vie, va visiter ta mère, passes une journée à Paris avec ta fille, éclates-toi, vas à la pêche, restaurants, voyages, jardinage.

    Je suis d’accord avec toi quant au fait de se sentir bien le plus souvent possible. Vibrer de bien-être…

    Et puis donner l’exemple, être l’exemple du bien-être. Respirer la joie et la bonne humeur.

    Bref, VIVRE

  44. Manon says:

    Merci Jean-phillipe! Je suis tomber sur vos articles par hasard, dans un moment de grand désaroi, (la sardine pris dans le fond de la boite quoi!), j’ai déjà lu, depuis 3 jours, presque la moitié de vos articles, il me faut vous dire à quel point ça m’a été bénéfique. Je n’ai pas l’habitude d’écrire sur des blog, mais ici, une exception s’imposait!!
    Merci, Merci, encore merci à vous! Pour votre simplicité, votre générosité et votre façon d’écrire.
    Vous ne pouvez vous imaginez le bien que vous faites, vous sauvez des vie vous savez???

    • Merci beaucoup Manon pour ce commentaire élogieux !

      Moi, sauver des vies ? Je pense plus que je suis quelqu’un qui propose des outils ou des idées à chacun(e). Ensuite, c’est à chaque personne de faire le pas nécessaire pour s’en sortir. On ne peut pas “forcer” les gens à aller contre leur volonté. Si quelqu’un s’en sort, il ou elle le doit aussi, en grande partie, à lui-même ou elle-même. Il y a dans ladite personne une étincelle de vie qui lui permet de rebondir.

      Et chez vous, je sens qu’il n’y en a pas qu’une seule. 😉

  45. Cathy says:

    Merci.
    De tout coeur merci.
    Lundi j’ai mis sur mon mur FB : enfin libre ! (enfin libre de toute pression sociale).
    Et là, tout à l’heure, je “tombe” sur votre site et sur l’e-book.
    Comment ? Je ne m’en souvient plus.
    Je l’ai lu, j’ai partagé le lien.
    Peu importe mon histoire.
    Merci, je vous aime d’avoir écrit ça.
    Là maintenant tout de suite, je me sens bien.

  46. Mark says:

    Bon, je ne savais pas que j’étais une sardine. Maintenant j’ai changé (on dirait une publicité pour un fabricant de lunettes 😉 ).

    Ce bouquin m’a fait un bien fou : je pressentais que j’étais différent ; je sais maintenant que je suis exceptionnel. Aïe aïe aïe ! J’étais déplaisant, je vais devenir exécrable.

    Je plaisante , bien sûr, mais votre ouvrage va beaucoup m’aider et je vous tiendrai au courant.

  47. Tout simplement: Merci!

    Merci pour toute cette simplicité, cette authenticité, cette source d’inspiration.
    Merci pour cette “mise à jour”, au propre comme au figuré.
    Merci pour ce partage et cette générosité.

    Je me sens toute légère et chaque fois que “les choses” me sembleront dificile, je reviendrai lire l’un ou l’autre passage 😉

    Isabelle

  48. Wow!

    Super livre.
    Simple mais songé, pas trop long mais complet.
    On le lit d’un trait!

    J’adore la métaphore de la boîte de sardines également…

    Un livre à partager, définitivement.

    Merci Jean-Philippe :)

Commentez ce billet