S’ouvrir aux possibilités

Par le 25 November 2009
dans Vous êtes bloqués?

Les nuages sont là mais, loin, très loin. Ils ne peuvent nous atteindre...

Nous avons tous des rêves que nous désirons accomplir. C’est là dans notre tête, mais ça n’en sort pas, ça ne se concrétise pas. Pourtant personne ne nous stoppe. C’est juste qu’entre idée et réalisation il y a un fossé que nous hésitons à franchir. Et nous avons toujours de bonnes excuses pour ça, de bonnes justifications. Comment alors pouvoir avancer vers ces rêves?

L’impossible n’est pas possible

Comme dit l’expression, il est facile de bâtir des châteaux en Espagne mais dans la réalité nous sommes souvent bloqués par le fait que nous nous trouvons un tas d’excuses valables pour ne pas concrétiser un projet.

“C’est impossible !”, “Ça coûte trop cher”, “Je n’ai pas le temps maintenant”, “Cela demande des compétences que je ne possède pas”. Toutes ces justifications paraissent souvent tout à fait sensées et nous donnent l’impression que nous réagissons en adulte. Bravo, je vous répondrais, mais à ce rythme là, vous n’avancerez pas beaucoup dans la vie. Soyons honnête. Qu’est-ce qui se cache derrière toutes ces rationalisations?

C’est la peur. Une peur presque animale qui nous paralyse. Au fond de nous-mêmes, nous n’aimons pas les changements parce qu’ils impliquent des risques. Des risques de tout perdre. Des risques de ne plus pouvoir subvenir à nos besoins vitaux. En plus, si nous avons une famille à nourrir, cela paralyse encore plus. Alors, nous nous justifions avec de bonnes raisons, citées plus haut, pour ne rien changer.

Le problème est que lorsque nous trouvons des excuses, toujours valables, pour ne pas nous lancer dans de nouveaux projets, nous nous bloquons complètement, nous ne laissons aucun espace à notre créativité. Il serait peut-être alors bon de changer le dialogue qui existe dans notre tête.

Le monde des possibilités

Au lieu de nous défendre et de donner une liste d’excuses, pourquoi ne pas utiliser notre imagination fertile et entrouvrir la porte de la possibilité, juste pour voir? Pourquoi ne pas mettre un pied dans cette porte et explorer ce qu’il nous faudrait faire pour accomplir ce rêve ou cette idée folle?

Cela s’appelle s’ouvrir aux possibilités. Cela ne veut pas dire que l’on va s’obliger à accomplir ce rêve ou cette idée. Non, on veut juste comprendre par quelles étapes il nous faudrait passer pour atteindre notre but. Vous vous autorisez ainsi à rêver un peu plus concrètement. Vous vous demandez quelle actions seraient nécessaires.

Quel changement par rapport aux justifications, aux excuses ! D’un côté, avec ses dernières, vous avez quelque chose de définitif, de clos, sans aucun espoir et, de l’autre, vous êtes ouvert, le rêve existe toujours. Vous n’avez rien fait, vous ne serez pas forcé d’agir mais au moins, maintenant, vous pouvez imaginer avec une petite joie intérieure, les tâches nécessaires à cet accomplissement. Et tout de suite, votre esprit devient d’une créativité redoutable. Tout un monde qui vous paraissait hors d’atteinte, s’ouvre à vous. :)

La “vraie” réalité

Prenons une exemple. Imaginons que vous vouliez quitter la vie citadine. Vous en avez assez de la pollution, du stress et bruit. Vous ne rêvez que d’espaces verts, de prairies, de silence et d’air pur. Mais voilà, vous avez déjà trouvé tout un tas de bonnes raisons qui vous ont décidé à abandonner cette idée folle. Pourtant, de temps en temps, dans un coin de votre tête, vous y revenez, presque secrètement.

Alors, puisque vous en avez tellement envie, pourquoi ne pas ouvrir la porte aux possibilités? Cela ne veut pas dire déménager. Cela veut dire juste, y penser. Pour réussir ce grand projet qu’est-ce qu’il faudrait faire? Quelles en seraient les étapes? Sur une feuille de papier, vous listez:

  • Parler à mon patron de télétravail
  • Trouver une maison dans un joli village
  • Avoir une bonne école pour les enfants
  • Remplir tous les papiers nécessaires

Bien sûr, votre côté rationnel va immédiatement reprendre le dessus. “Le télétravail ? Impossible ! Trouver une maison ? Ça va prendre un temps fou et je risque de me faire arnaquer. De toute façon, il y a de moins en moins d’écoles à la campagne. Et rien que de penser à toutes ces formalités, je suis déjà fatigué.”

Laissez passer l’orage de la rationalité et revenez tranquillement dans la possibilité. Pour ces 4 actions, qu’est-ce qu’il vous faudrait faire pour avancer ? Quelle serait la prochaine étape ? Vous écrivez:

  • Réfléchir à tous les avantages du télétravail et les présenter à mon patron
  • Faire une recherche sur les sites de locations d’appartements
  • Se renseigner auprès de l’académie après avoir trouvé un possible village où vivre
  • Préparer des dossiers séparés pour chaque type de formulaire

Déjà, cela parait moins insurmontable. Vous n’avez pas dit que vous alliez accomplir ces actions mais au moins vous avez une meilleure vue sur les étapes nécessaires qu’il vous faudrait accomplir pour avancer. Vous avez ouvert la porte aux possibilités.

Avancer… doucement

Dans la vie, nous nous bloquons tout simplement parce que nous ne nous donnons pas l’autorisation d’imaginer. Trop souvent notre côté “réaliste” trouve tout de suite des raisons pour ne pas aller plus loin. Laissez-moi vous rassurer: quelque soit votre projet il y en aura toujours. Alors, ouvrez-vous aux possibilités. Ceux qui ont pu accomplir quelque chose par le passé, sont toujours restés réceptifs à ces scénarios possibles malgré toutes les voix qui leur disaient non.

Peut-être que dans notre exemple précédent, si la personne décide de tenter sa chance, son patron sera finalement ouvert à l’idée de télétravail quelques jours par semaine. Peut-être qu’en faisant ses recherches, il ou elle va découvrir des initiatives intéressantes qui encouragent et aident à l’installation à la campagne. Soudain, tout parait plus facile.

Un nouveau chapitre de votre vie s’ouvre. :)

(Photo: francesco sgroi)

Commentaires

10 commentaires pour “S’ouvrir aux possibilités”
  1. Rémy Bigot says:

    Encore un article très fort qui met en valeur le fait d’être positif et d’y croire.
    Cela me fait également penser au livre “S’organiser pour réussir”, qui propose de noter tous ses projets et de mettre la première action en face pour le faire aboutir ^^

  2. Nadia says:

    Salut

    je confirme n’ayez pas peur de parler de vos projets autour de vous, à des personnes pertinentes votre chef, vos amis, votre réseau, ne vous sentez pas ridicule d’essayer même si au début on a peur, chaque fois que je parle de mon projet , ma motivation n’en est que plus forte.

    Bonne journée.

  3. Nadia says:

    @
    Rémy,

    Merci pour la lecture, je cherchais justement un modèle de méthodologie à suivre.

  4. Fenice says:

    Merci pour cet article rempli de sagesse.

    Je suis entièrement d’accord avec toi : Ça ne coute rien de rêver :)

  5. Jean-Philippe says:

    @Rémy Merci pour la recommandation de livre qui, apparemment, a déjà fait une heureuse. 😉

    @Nadia Tu as tout à fait raison. Plus on parle de ses projets et mieux c’est. :) C’est motivant et aussi cela habitue à développer naturellement un argumentaire testé sur des gens pas toujours intéressés. Donc il faut créer une histoire qui les intrigue et ça prend du temps.

    @Fenice Rêver est un premier pas… et je suis certain que tu peux faire mieux! 😉

  6. Nathalie Melis says:

    C’est tellement rassurant de lire cet article… on se sent moins seule…
    grazie et baci.

  7. Jean-Philippe says:

    Merci Nathalie! Très heureux que cela puisse t’aider. 😉

  8. Fenice says:

    @Jean-Philippe ne t’inquiète pas, je m’y emploi 😉

  9. Cobaye007 says:

    Très intéressant cet article. Mes peurs sont à moi aussi mon principal frein. Habiter à la campagne est d’ailleurs un de mes souhaits et j’espère bien le réaliser un jour sans que le spectre de la solitude et de l’isolement ne vienne gâcher ce rêve.

  10. Jean-Philippe says:

    Merci Cobaye007! Bonne chance pour votre futur déménagement. La campagne est un lieu qui inspire et où sont nos racines. 😉

Commentez ce billet