Enfin tenir ses bonnes résolutions

Par le 22 September 2011
dans Vous êtes bloqués?

Vers votre bonne résolution...

Les bonnes résolutions, on en parle tous et tout le temps. Il y a quand même deux périodes de l’année où vraiment on insiste beaucoup sur ce sujet des bonnes résolutions : après le nouvel an (au 1er janvier) et pendant la rentrée de septembre.

Et il se trouve que nous y sommes en plein dedans. Alors ? Est-ce que vous avez dans un coin de votre tête des idées, des projets, des habitudes que vous aimeriez bien changer ? Une liste de choses à accomplir ?

Pour tenir ces bonnes résolutions qui vous font peur, je pense avoir un excellent système pour vous aider à vous lancer. 😉

Bonnes résolutions ou procrastination ?

La Paresse avec un grand P, qu’on appelle maintenant la procrastination, est considérée comme la grande cause des échecs que nous subissons, bonnes résolutions ou pas.

Moi, je ne suis pas trop d’accord avec cette idée.

Je pense que si on paresse, si on procrastine, c’est qu’on a de bonnes raisons de le faire. Personne, par exemple, ne vous “force” à voir la télé pendant des heures. Quand il s’agit de la regarder, il n’y a personne qui va venir vous disputer en vous disant :

“Dis donc toi, et tes bonnes résolutions ? Tu avais pourtant promis que tu regarderais la télé, 3 heures par jour, tous les jours ! Et au lieu de tenir tes promesses, tu es là, assis tranquillement à ton bureau en train de lire un livre. Fainéant va ! Jette-moi ce bouquin, prends la télécommande et va tout de suite regarder la télé, sinon, ça va mal finir !”

Vous souriez ? Et pourtant… nous pouvons tous et toutes trouver des situations où nous soi-disant “procrastinons”.

Car paresser, procrastiner, n’a pas le même sens pour tout le monde. Ce que vous considérez comme une activité géniale, d’autres la voient sans doute comme du gaspillage de temps ou/et d’argent.

Comment lutter contre la procrastination

Je parle régulièrement des méthodes que j’emploie pour l’éviter dans les tâches qui ne me plaisent pas toujours. Mais souvent, cette procrastination se produit aussi pour des choses que nous avons pourtant envie de faire, des idées que nous avons envie de développer.

Pour moi, c’est un contresens ! Puisque cela nous attire, nous devrions foncer ! Et bien non, souvent, on reporte, on repousse, on annule et puis on oublie.

Et je trouve ça vraiment dommage, tout ce gaspillage d’idées, de projets, de possibilités qui ne verront jamais le jour.

Qui sait ? Telle idée ou telle habitude aurait pu changer quelque chose d’important dans votre vie ! C’est triste de ne pas au moins tenter, non ?

Alors pour lutter contre ce gaspillage de bonnes intentions, j’ai décidé de créer le challenge Cloudbraining. Si vous me suivez régulièrement, vous savez sans doute que l’on va ce samedi en attaquer la troisième édition. :)

Le challenge Cloudbraining, c’est un espace protégé où vous pouvez tranquillement et sur 30 jours, développer une idée, changer une habitude, finir un projet au sein d’une petite communauté qui se soutient mutuellement et qui permet de franchir les barrières de la procrastination.

Et ça marche.

La preuve ?

Cloudbraining et ce qui s’y passe

Poème :

Certaines fois on ne se sent pas capable d’avancer…
Tout est embrouillé, compliqué…
On peut aussi se sentir seul, isolé…
En fait, il existe quantité de raisons pour s’inscrire au challenge Cloudbraining.

Dans le challenge on y met ses rêves, ses envies…
On y met ses tripes..
On partage ses coups de gueule, ses humeurs, son optimisme…
On partage ce qu’on veut dans cette expérience.

La communauté est plurielle…
Elle est riche des différences, des histoires et des besoins de tous…
Elle est belle des échanges et du soutien qu’on y trouve…
C’est mon histoire et elle ne fait que commencer.

C’est joli, non ? Il a été écrit par Virginie, qui a participé au challenge en juin dernier. Son but ? Ayant une grosse expertise en marketing, elle voulait se mettre en avant sur le web. Et qui dit web, dit technique. Et lorsque quelque chose n’est pas notre spécialité, c’est plus difficile de s’y mettre et surtout de ne pas abandonner en cours de route.

Démotivé.

Alors Virginie, pour son challenge, a décidé de terminer son projet de site web qui trainait, inachevé. Petit à petit, entre victoires et reculs, soutenue par les autres cloudbraineurs, elle a pu se relancer pendant les 30 jours du challenge et grâce à cet élan, son site, Smartketing est maintenant en ligne !

Peut-être qu’elle aurait pu terminer toute seule, peut-être pas. Le plus important est que maintenant, cette étape est franchie et Virginie, encore plus confiante par cette réussite, peut regarder vers le futur, son futur. :)

Ouverture officielle

Et vous ?

Pris dans le tourbillon de la vie quotidienne, n’avez-vous pas des projets, des envies de faire des choses que vous repoussez sans arrêt ? Jusqu’à quand ?

Comme je le disais plus haut, je n’aime pas le gaspillage de bonnes intentions. Vos idées, vos rêves, vos nouvelles habitudes, elles ont de la valeur. Vous vous devez de les offrir au monde, histoire de voir quel impact ils peuvent avoir sur vous, sur votre famille, sur vos proches et sur le reste de la planète.

Les portes du troisième challenge Cloudbraining sont maintenant ouvertes aux nouvelles inscriptions, n’attendant plus que vous et votre volonté de changer.

…et dans 30 jours, n’oubliez pas de m’écrire un poème. 😉

(Photo : darkmatter)

Commentaires

13 commentaires pour “Enfin tenir ses bonnes résolutions”
  1. Merci pour tous vos articles toujours aussi inspirants.

    Lors de projets, je prends toujours du recul à savoir si celà doit être ou non ! et al première question que je me pose c'”est : est ce que ce projet est un désir ou un besoin?

    Si c’est un désir…. stop . Et si c’est un besoin , il se fera très naturellement .

    @+

  2. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Régis pour ton compliment !

    Je crois que beaucoup, parmi nous, ont du mal à simplement prendre ce petit pas de recul pour se poser la question du “désir ou besoin”. Arriver à sentir cette différence, demande déjà de se détacher de toutes les règles de notre société du XXIe siècle, celle qui nous pousse à nourrir nos égos… et ces derniers, on le sait bien, ne s’assouvissent que de nouveaux désirs. :)

    La solution ? Se glisser, petit à petit, dans le moment présent. 😉

  3. Axel says:

    C’est vrai que le fait de se retrouver en comité, aide réellement dans la pratique d’une nouvelle habitude. Je fait ça avec 2 amis, et cela me permet de rester fixé bien plus facilement et longuement sur mes objectifs.

  4. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Axel pour ton commentaire sur ton expérience ! C’est exactement ça et les nouveaux membres de Cloudbraining, se rendent compte de l’importance du groupe dès la première semaine du challenge. 😉

    Sans indiscrétion, c’était quoi le tien ? :)

  5. Axel says:

    Ça me fait plaisir de les partager avec vous :)

    Et bien en fait il y a plusieurs habitudes que je souhaite instauré dans ma vie :

    La première est de bien manger et faire mes séances de sport. De ce côté là, je ne me fais pas de soucis, car nous nous voyons régulièrement avec mon amis.

    Et puis avec mon ami Romain avec qui je m’occupe de notre site de développement personnel, je compte prendre l’habitude de me faire des planning en début de semaine et de les respecter afin de bien gérer mon année scolaire ainsi que le blog et d’autres paramètre de ma vie comme la finance, la santé…

    En gros, je continue de rendre ma vie un peu plus régulée pour faire simple. Ceci dit, il m’arrive d’avoir des hauts et des bas, des remises en question, des manques de motivation, comme tout le monde. Mais je m’accroche et je continue, même si parfois j’hésite, de me dire que je vais finalement gérer correctement ma vie en procédant ainsi.

  6. Jean-Philippe says:

    …et tu as bien raison ! Tu as le bon esprit et tout cela finira par payer si tu continues comme ça.

    Les hauts et les bas, on en a tous et ça fait partie du jeu de la vie. Je prends juste ça comme quelque chose de temporaire (ça ne dure jamais) et j’adapte mon programme en fonction… cela peut même jusqu’à ne rien faire et dormir. 😉

    Merci encore Axel pour ce partage !

  7. Arthuro says:

    La procrastination peut parfois être productive… pas souvent d’accord, mais l’inspiration peut venir de ses moments de relâche intense…

  8. gally says:

    Coucou, ca fait presque une semaine que je me lève à 05h00 ou 05h30. J’ai d’abord relu ton post sur le réveil matinal. Et là le déclic mon objectif n’était pas assez défini…

    Merci beaucoup pour tes conseils, le partage de ton expérience.

  9. Jean-Philippe says:

    @Arthuro Merci pour ton commentaire ! …et tu as tout à fait raison. Il m’arrive (souvent) de procrastiner pour me recharger les batteries. 😉

    @gally Félicitations ! Oui tu as raison, avoir un objectif est primordial, sinon se lever pour se lever, ne rime à rien. Du moins c’est ce que j’en pense. 😉

  10. marie says:

    bonsoir , j’aime beaucoup tes articles et notemment celui ci!!!la procratination c’est ça??? la paresse pour ma part , mon mot c’est la fleme!! des “coups de pieds aux fesses”!! au debut de chaque année je fait une liste d’objectifs,et pour la premiere fois je m’y tiends !! j’ai eu mon agrément pour garder des enfants, je prends plus de temps pour mes enfants je m’organise mieux dans ma maison (avec des aides de la famille quand je n’ai plus d’énergie) et je suis contente de moi!!c’est dingue! mais là mon nouvel objectif (qi traine depuis longtemps) est ma ligne, je veux reussir à perdre pour me sentir vraiment bien(10kg)!! pour cela il me faut le sport et la nourriture mais la !!!!je bloque!!!j’angoisse !pourquoi? faut il que je vois un psy? c’est pas facile de raisonner intelligement!!!blonde en plus c’est pire(lol)!!! enfin te lire m’apporte beaucoup et merci à toi de me faire prendre conscience de mon moi interieur!!!

  11. Virginie says:

    Bonjour Jean-Philippe,
    et merci!
    Merci de m’inviter chez toi, je suis très fière d’être dans Révolution Personnelle. Mais tu es à l’origine de tout ici puisque sans Cloudbrainning et la formidable expérience que j’y ai vécu je n’aurai pu écrire ces quelques lignes.
    Merci puissance 2, car mon site dont tu mets le lien est le fruit de cette expérience. J’en avais l’idée depuis plus d’un an et je n’avais plus avancé. Les idées c’est bien mais il faut pouvoir les mettre en oeuvre pour les apprécier vraiment.
    Grace au challenge j’ai avancé étape par étape et finalisé mon projet. Il vit désormais et cela n’aurait certainement pas été le cas sans Cloudbrainning.

  12. Jean-Philippe says:

    @marie Merci beaucoup pour ton commentaire ! Et surtout, n’oublie pas de te féliciter pour les choses que tu as déjà accomplies par tes bonnes résolutions. On oublie souvent ça en se focalisant sur ses erreurs ou ses manques. 😉

    @Virginie Je vais finir par rougir ! 😀

Commentez ce billet