7 secondes pour changer votre vie (suite et fin)

Tout est dit, là, entre ces deux yeux

(Cet article constitue la troisième partie d’une série qui a commencé ici. Comment bien réussir un premier contact, une première rencontre avec une personne que l’on ne connait pas ? Il entre dans le cadre de La Croisée des blogs, un évènement mensuel qui réunit de nombreux  blogueurs autour d’un même thème. Ce mois-ci, c’est Romain Collignon du blog Décodeur du non-verbal qui l’organise et qui a choisi de nous faire plancher sur “La communication et l’art d’interagir.”)

Un regard qui en dit long…

Vous connaissez l’expression, non ?

Et bien, elle est si vrai. Un regard, mon regard, votre regard sont des portes ouvertes sur l’âme. Il est difficile de mentir avec les yeux. D’ailleurs quand une personne veut être certaine de l’honnêteté d’une autre tout en lui parlant, elle va dire :

“Regarde-moi bien dans les yeux.”

Alors, vous aussi, regardez-moi bien dans les yeux pendant que nous explorons l’impact du regard lors de cette première rencontre avec un futur patron, de futurs amis ou tout simplement des inconnus. (Nous en avons déjà exploré les généralités et l’importance du sourire).

Vous êtes d’accord ?

Les secrets du regard

Ah ! Attention, je vous ai vu ciller et puis après votre regard est parti sur la gauche et vers le bas alors que vous répondiez à ma question.

Donc, vous ne me dites pas la vérité*.

Les inspecteurs de police et les chasseurs de tête, entre autres, sont des experts pour noter les mouvements incontrôlables des yeux lors d’un interrogatoire ou d’un entretien. Ils sont pratiquement impossibles à maîtriser, bien plus que les gestes de réactions nerveuses des mains ou des jambes.

Les yeux, étonnamment, cachent aussi d’autres secrets. Une étude menée par des chercheurs du département d’ophtalmologie de l’université de Harvard a montré que pour deviner l’âge d’un interlocuteur ou son état de fatigue, les gens se focalisaient d’abord sur les sourcils et les paupières inférieures (Parlez-en à votre chirurgien esthétique).

Bref, énormément de choses se passent là, dans cette petite zone autour du regard alors que nous avons tendance à la négliger.

Les yeux dans les yeux

Ainsi, plus vous regardez quelqu’un pendant une conversation, plus vous marquez des points auprès d’elle.

D’abord parce que si vous ne détournez pas vos yeux pendant vos échanges, vous donnez l’impression (inconsciente) d’être quelqu’un qui pense par abstractions, donc quelqu’un de plutôt intelligent. C’est une découverte qu’a effectué le grand psychologue anglais Michael Argyle, au milieu du XXe siècle.

Ensuite, selon une étude de l’Université de Miami, en gardant votre regard sur votre interlocuteur, vous provoquez chez lui ou elle, des réactions physiques. Une accélération légère des battements du cœur et l’apparition, dans son corps, d’une hormone similaire à l’adrénaline se produisent, un peu comme lorsque l’on est amoureux. Tout cela est très subtil mais, fait que votre interlocuteur se sent mieux en votre présence.

N’abusez pas non plus du regard “de braise”, parce que le but, quand même, est de créer une relation harmonieuse avec la personne que vous rencontrez. Alors, ayez du tact. Gardez bien vos yeux en contact mais sachez donnez un peu d’espace à la personne assise en face de vous, sous peine de passer pour un illuminé. 😀

Si vous avez des soucis pour garder votre regard dans celui d’un interlocuteur particulièrement impressionnant, utilisez l’astuce suivante. Fixez la zone, sur le front, qui se trouve entre les deux yeux et qu’on appelle la glabelle. Il n’y “verra” que du feu.

Le langage de votre corps

Du côté du corps, il y a aussi toute une série de petits trucs qui vous seront utiles pendant cette première rencontre.

Lorsque vous parlez à une personne, faites-lui bien face. Ne vous tournez pas sur le coté lorsque vous êtes assis. Si vous êtes tous les deux debouts, tournez vous franchement vers elle comme si elle était la personne la plus importante du monde.

Et puis, supprimez tous les petits gestes qui pourraient vous trahir. C’est une première rencontre après tout, et l’autre personne utilisera non seulement vos paroles mais aussi vos mouvements pour se faire un jugement ultra rapide sur vous.

Pendant ces 7 secondes au moins, ne vous grattez pas le cou, le nez ou la tête. Ne vous mettez pas un doigt dans l’oreille, parce que ça chatouille. Vous aurez tout le temps de le faire après ! Plus particulièrement pour les femmes, ne vous caressez pas les cheveux (longs) car cela peut aussi passer pour un signe de nervosité.

Je sais ce n’est pas facile de gérer tout ça mais ces micro-informations que vous dévoilez, sont toutes incluses dans ce premier jugement que l’autre porte sur vous. Et ce jugement, comme on l’a vu auparavant, risque de ne plus changer par la suite.

Pratiquer

Ces quelques clefs données pendant cette série d’articles ne feront pas nécessairement de vous une personne magnétique, une personne que l’on va “adorer”. Il y a trop d’éléments qui entrent en jeu lors d’une première rencontre. Mais, ce premier contact revêt généralement une importance particulière et, de toute façon, nous avons toujours envie de faire une bonne impression. Pas vous ? 😉

Alors tous ces petits trucs, qui vous donneront plus confiance en vous, travaillez-les au fil du temps, petit à petit, pour bien les sentir et qu’ils deviennent plus tard, naturels. Sinon, le jour J, vous vous en voudrez pour ce regard fuyant, ce grattement de nuque intempestif ou ce sourire mécanique.

Pour vous aider, sachez que dans moins de deux semaines, débutera une nouvelle session du challenge Cloudbraining, l’occasion parfaite pour vous d’implémenter, en 30 jours, une ou plusieurs des tactiques décrites dans cette série. C’est beaucoup plus facile à faire puisque vous serez encadré par un groupe motivé et par moi-même, qui vous proposerais des exercices particuliers afin que votre premier contact soit à couper le souffle. 😉

Enfin, un dernier petit conseil, que j’essaie d’appliquer au maximum : avant la rencontre, visualisez-la en détail. Vivez-la dans votre tête de la façon la plus vraie possible. Sentez les détails, les odeurs, les bruits. Répétez cette exercice plusieurs fois. C’est sans risque, c’est tout simple, on pense même que c’est idiot, mais je peux vous assurer que cela m’aide réellement avant de nouvelles rencontres. Essayez et vous m’en direz des nouvelles. 😉

Enfin, selon vous, quelles petites astuces qui n’ont pas été mentionnées pendant ces trois parties pourriez-vous recommander à tous ? Merci de les partager dans les commentaires.

…et maintenant, vous pouvez arrêter de me regarder comme ça, fixement. 😀

*En théorie mais ce n’est pas toujours vrai. Voyez cet article (en anglais) pour plus d’info.

(Photo : Єmma Brown)

Commentaires

14 commentaires pour “7 secondes pour changer votre vie (suite et fin)”
  1. AMie says:

    Le sourire s’entend aussi au téléphone… 😉

  2. Jean-Philippe says:

    Très juste ! Merci beaucoup AMie pour ce point important car c’est quelque chose que tous les bons vendeurs et tous les animateurs de radio savent. :)

  3. Catia95 says:

    Bonjour Jean-Philippe

    Le sourire est vraiment une arme redoutable et j’en ai eu la preuvs à maintes reprise.Petite anecdote,j’ai rencontré mon copain par internet et aprés qqs échanges nous avons branché nos webcams,je lui ai alors fait mon plus beau sourire :)
    Il m’a dit quelque temps plus tard,qu’il était tombé sous mon charme à la vue de ce premier sourire :)
    Je suis quelqu’un de naturellement souriante,c’est comme un réflexe,et on m’a déja dit que c’était agréable d’avoir une personne souriante en face de soi ,ca peut détendre une atmosphére un peu tendu, ca montre un esprit ouvert,réceptif.
    Trés bonne série d’articles,le langage corporel est un domaine passionnant à explorer et à utiliser à notre avantage.

    Pour la peine je te fais un beau :) (sincére !) et à +

  4. Jean-Philippe says:

    Ah merci beaucoup Catia95 ! Cette arme du sourire est géniale car, bien utilisée, elle peut faire tomber les barrières. Pour la peine, je te réponds avec un rire aux éclats. 😀

  5. Axel says:

    Pour le regard je suis tout à fait d’accord avec toi. Il parait que 2 personnes pourraient, dans un cas “extrême” tomber amoureux en se regardant simplement dans les yeux. En tout cas l’impact du regard dans les yeux est toujours riche en émotion.

    Personnellement je regarde dans les yeux lorsque j’écoute ou lorsque je parle. Par contre j’évite de le faire quand il y a un moment de latence pour ne pas passer pour un illuminé comme tu le souligne.

  6. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Axel pour ton témoignage ! Oui c’est exactement ce qu’il faut faire pour participer activement à une conversation. :)

    Il y a un point que je n’ai pas abordé dans l’article parce ce-dernier concernait “seulement” le tout premier contact. Mais après, c’est très bien de regarder les gens dans les yeux pendant une conversation, ceci dit, beaucoup de personnes oublient d’écouter réellement ce que dit l’autre. Ça aussi c’est un talent qui se développe. 😉

    PS : Je parle un peu de ça dans cette nouvelle. 😉

  7. Romain says:

    Salut Jean-Philippe,

    Merci pour ta contribution à la croisée. Je ferais des liens vers les 3 parties :)

    PShiit : ton lien vers le cloudbraining m’a l’air inactif.

  8. Jean-Philippe says:

    Ah merci Romain ! C’est super sympa ça. 😉

    RePShiit : C’est arrangé, merci !

  9. Julien S. says:

    Un collègue me disait toujours, “un regard suffit pour connaître la personne”. Et pourtant, j’en connais qui arrivent à manipuler ce regard, c’est pas toujours évident !

  10. Jean-Philippe says:

    Oui Julien, tu as raison. Les deux sont vrais et puis il y a aussi les cas inverses où des gens super bien ont du mal à maintenir ce premier regard. Il faut donc être très prudent dans nos jugements, même si, on doit aussi nous-même passer cette barrière des 7 secondes… pour le plus grand bien des autres ! Car comme je l’ai dit, nous sommes des personnes fantastiques. 😉

  11. Philippe says:

    c’est du mentalisme, de la PNL ! J’adore tous ses ptits trucs d’agissements qui nous vévéles à l’autre !

    Je confirme que Le sourire est une arme naturelle, qui anéantie bien des difficultés!.

    Je fais ce pti jeux avec mes élèves qui ne sourie pas: ” Ta perdue quelque chose? non! répond t’il étonnée! si si! je vois bien que tu as perdu quelques chose! mais non! vous dis je ! et ton sourire ou est il ? cherche dans ta poche! et là ! et là, comme trés souvent on voit apparaitre un léger petit sourire!
    Il est là, je le vois ! chouette tu l’as retrouvé !
    Maintenant fais en sorte de ne plus jamais le perdre dans toutes les situations !

    Jolie n’est ce pas

    Bonne continuation à tous !

    • Merci beaucoup Philippe !

      C’est génial ton histoire et ton astuce pour redonner le sourire à tes élèves. Tiens, je vais l’utiliser aussi, merci ! :)

Commentez ce billet