Avez-vous vraiment envie de réussir?

Et hop! Sautez le plus loin possible!

Je rencontre souvent des gens qui me disent, “Ah, si seulement je savais comment faire, j’aurai déjà franchi le pas!” Ils ajoutent parfois, “Pour vous c’était facile parce que…(ajoutez ici la raison qui vous convient.) Ce genre de situation se produit souvent et vous avez sans doute vous aussi prononcé cette phrase: “Ah si seulement!…” avec un regard envieux.

Ça m’est également arrivé et quand je me surprends à la prononcer, je me reprends et je me pose cette question: “est-ce que j’en ai vraiment envie? Vraiment, vraiment envie?? Est-ce que j’ai vraiment envie de cette chose que je suis en train d’envier chez un autre? Si oui, alors qu’est-ce que je fais là à me plaindre au lieu d’agir?” Je vous garantie que ça me calme et que j’arrête immédiatement mes “Ah, si…”

Le feu n’est pas encore au vert

Si vous entendez quelqu’un dire qu’il a juste besoin d’encore un peu temps avant de commencer quelque chose, vous pouvez être presque certain que ça ne se matérialisera jamais. Si quelqu’un dit qu’il attend juste un climat économique meilleur, il n’ira nulle part. Quand on veut vraiment quelque chose, on ne reste pas assis en attendant de meilleures conditions. Quand on n’a pas les connaissances pour débuter un projet, on est déjà en train de les apprendre dans un livre ou avec quelqu’un qui a de l’expérience dans ce domaine.

Si vous faites partie de ceux qui font des résolutions le 1er janvier, vous êtes pratiquement certain d’échouer. Il ne faut pas attendre. Il faut commencer tout de suite, maintenant. Si vous n’avez pas tous les éléments nécessaires pour commencer vous êtes déjà en train de les réunir, pas en train de vous plaindre en attendant que ça tombe du ciel.

Le feu est presque au vert

Lorsqu’Alain Bernard a décidé qu’il allait monter sur le podium des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, il n’a pas attendu d’avoir le bon entraîneur, la bonne température d’eau, le bon maillot de bain. Il a passé des années à faire des longueurs de bassin (et à faire de la muscu!) afin que son corps devienne assez fort pour encaisser l’explosion d’énergie et de stress d’une finale olympique de 100 mètres nage libre. Donc si vous vous surprenez en train de vous dire “Ah, si seulement…”, arrêtez de vous plaindre ou de rêvasser et posez-vous tout de suite cette question: “En ai-je vraiment envie?”

Les “Ah,si…” constituent une grande perte de temps et d’énergie. Au minimum, vous pourriez être avec votre famille ou vos amis en train de vous distraire au lieu de vous lamenter. Il y a des gens qui passent leur vie à se tenir ce genre de discours. Votre temps sur terre est limité. Ça ne sert à rien d’attendre les conditions parfaites pour débuter votre projet. Elles n’arriveront jamais, croyez-moi! Si vous voulez partir faire un grand voyage autour du monde (à pied, en bateau, à vélo, à moto) n’attendez pas. Partez maintenant que votre désir est intense. Il vous aidera à franchir les premiers obstacles et vous corrigerez ensuite le tir.

Le feu a toujours été au vert

Si vous lisez ces lignes, je pense et j’espère que vous faites partie de ceux qui veulent changer et avancer. Vous faites partie de ceux qui veulent s’améliorer. N’attendez pas. Faites un petit test. Choisissez quelque chose qui vous intéresse vraiment (de pas trop compliqué) et commencez dès aujourd’hui, là, maintenant. Après avoir fini cet article, allez à la librairie acheter le livre qui vous permettra d’avoir le complément d’information nécessaire. Contactez immédiatement la personne qui, vous le savez, va pouvoir vous expliquer les détails que vous ne comprenez pas. Vous ne connaissez personne? Cherchez-la sur Google ou demandez autour de vous. Continuez jusqu’à ce que vous la trouviez, car vous allez la trouver.

Il n’y a pas de quête impossible. Le feu rouge est dans votre tête.

Et vous, quel truc utilisez-vous pour éviter les “Ah,si…”?

C’est vert!

(Photo: J. Star)

Commentaires

14 commentaires pour “Avez-vous vraiment envie de réussir?”
  1. Didier says:

    Faire un pas chaque jour dans la direction …

  2. Jean-Philippe says:

    Merci Didier! Un pas chaque jour. A la fois simple et compliqué… 😉

  3. alba says:

    Bonjour Jean Philippe ,

    Je suis tombé par hazard (enfin pas vraiment )sur ce blog très interressant .

    J’ai rompu il y a maintenant 1 an avec le père de mon fils , et j’ai décidé depuis de me recentrer sur moi meme , d m’interroger , d’éssayer de savoir qui suis-je réellement , ce que je veux , quels sont mes objectifs . Je voudrais faire de cette pèriode de célibat , une pèriode réellement productive dans la recherche de moi meme , non pas que de se mettre en couple pourrait m’en empècher , mais du moins me limite . J’ai commencé à lire des livres de developpement personnels qui m’ont beaucoup aidé notamment “l’HOMME A LA RECHERCHE DU BONHEUR” qui m’a fait versé ma petite larme .

    J’ai un gros problème en ce moment et j’aimerai que tu me donnes quelques conseils (si tu peux ) .J’ai repris mes études , je fais un Master en Commerce International et dans moins d’1 an je devrais pouvoir me lancer dans la vie active .

    Le hic est que franchement je n’ai pas l’impression d’etre réellement compétente , mes connaissances en informatique sont très limitées (trop long à raconter pourquoi ) tandis que je vois autour de moi les djeuns de ma promo tous maitrisant cette discipline qui me répugne … j’ai bien éssayé d’y remedier , rien à faire .

    Il y a deux ans j’ai éssayé de faire une formation en Informatique pour rattraper le retard que j’avais sur les jeunes étudiants , j’ai abandonné au bout de 3/4 cours .. .
    j’ai achetté cette année la méthode ASSIMIL , qui est une très bonne méthode pour ceux qui s’autoforment , pareil ça fait 2 semaines que je ne m’y suis pas remise alors que j’avais décidé de pratiquer tout les jours 30 min en alternant Word/excel/Accès … , mais meme 30 min je n’y arrive pas .

    De plus tout ce que j’ai déjà appris , j’ai l’impression d’avoir oublié , chaque fois que je fais une révision je me rend compte que j’ai oublié pas mal de détails importants…

    J’ai vraiment tout éssayé pour m’interréssé à l’informatique , j’ai éssayé d’y prendre du plaisir , je me dis que je vois tant de jeunes passionnés par cette discipline , ils s’étonnent avec de grands yeux quand je leur dis que je n’ai presque pas de connaissance dans cette matière (du genre “au 21 èsiècle quelqu’un qui ne connait pas l’informatique ) .

    Toutes les méthodes , les livres , Internet , les cours à la Fac il n’y a rien à faire , je fini toujours par abandonner et du coup je me retrouve presque toujours avec le meme problème : comment vais-je pouvoir terminer ma formation et me lancer dans le monde du travail sans cet outil ..?

    je suis vraiment desepéré ..que faire , aidez-moi … ! (désolée pour les fautes , je suis très fatiguée )

  4. Jean-Philippe says:

    Merci Alba pour cette longue explication et la confiance que tu places en moi ainsi qu’en tous ceux qui liront tes lignes et pourront y ajouter leurs idées. :)

    J’aurai juste une question pour toi : pourquoi veux-tu à tout prix faire quelque chose qui te “répugne” pour reprendre tes propres mots ? Si tu lis régulièrement mon blog, tu sais que j’encourage les personnes qui désirent s’améliorer à aller vers les choses qu’elles aiment faire, les choses qui les intéressent, les choses qui les passionnent. Apparemment tu n’es pas très passionnée par les nouvelles technologies. 😉

    A mon avis, ce n’est pas grave. Il y a plein d’autres choses que tu dois bien plus aimer, où tu excellerais, j’en suis persuadé. Et puis d’abord, tu ne dois pas être si mauvaise que ça puisque tu es ici en train de poster un commentaire. 😉

    Est-ce que tu aimes vraiment le commerce international ? C’est aussi une autre question qu’il faut te poser. Est-ce que cela te donnes du plaisir lorsque tu étudies ce sujet ?

    Je pense que tu n’as pas à rentrer dans un moule qui ne te convient pas mais que tu dois sculpter tes propres ailes pour aller vers des horizons où tu te sentiras plus en accord avec toi-même. :)

    C’est juste mon avis, et j’espère que d’autres donneront aussi leur opinion. Pour t’aider, tu peux lire mon ebook qui peut-être t’apportera des pistes. Alba, tu es forte et brillante (après tout, tu fais un master quand même !) alors ne laisse personne décider pour toi de ce qui est bon pour ton avenir.

    En plus tu donneras un bel exemple à celui qui t’est le plus cher : ton garçon. :)

  5. alba says:

    Bonjour Jean Philippe ,

    Merci de ta réponse .

    A vrai dire je ne sais pas vraiment pourquoi je fais du Commerce International ou bien si un peu . Mon parcours est quelque peu cahotique , j’ai 30 ans et un petit garçon . J’ai été une excellente élève jusqu’en seconde , et ensuite j’ai commencé à sombrer dans la depression quand je me suis apperçu que je n’arrivais pas à gerer les relations que j’avais avec les autres .

    Malgré celà j’ai continué tant bien que mal mes études sans redoublement jusqu’au BAC.

    En rentrant à la fac , je voulais m’orrienter vers un DEUG LLCE ANGLAIS (comme j’avais toujours prévu ), car depuis mon enfance j’ai toujours voulu etre professeur d’anglais par passion pour l’anglais , mais aussi par passion pour la transmission des connaissances .

    Quand j’ai eu 13 ans je m’amusais pendant les grandes vacances à enseigner à mes deux petites soeurs de 3 et 4 ans à lire et à écrire , et je me rappel de l’immense joie que je ressentais en moi quand en effet je m’appercevais que mes méthodes d’apprentissages (élaborées par moi meme ) étaient éfficaces et que mes petites soeurs ressentaient le besoin de me montrer qu’elles savaient lire , écrire et calculer “fluently” avant d’acceder à la première année de cours prépartoire , ce qui était mon but .

    De plus quand j’ai eu 5 ans ma Tante (qui est aujourd’hui professeur d’anglais ) m’a fait découvrir l’Amérique , pour moi ça n’avait aucun sens à l’époque , c’est plutot la langue anglaise qui avait fixé mon attention , d’ou l’envie de devenir professeur d’anglais depuis ce temps .

    Cependant les rencontres et les aléas de la vie m’ont fait douté . Ma mère voulait absolument que je fasse une 1ère scientifique , tandis que je voulais faire une première Economique et Sociale . J’ai fais une 1 ère scientifique , qui fut un cuisant échec avant de me réorrienter vers une ES . J’ai ue mon BAC avec une mention passable . Mais ce qui m’a le plus marqué c’est quand jour je parlais à un ami qui me demandait ce que je voulais faire de ma vie , je lui ai répondu professeur d’anglais , à celà il a répondu que je n’avais pas beaucoup d’ambition car lui voulait etre Avocat à la cours Européenne ( il a fini DJ sans jamais avoir validé une seule de ses années de Droit lol .) .

    A l’époque j’étais quelqu’un d’extrèmement faible , sans personnalité , d’une timidité maladive , ayant peur d’exister au millieu des autres . Celà a fortement perturbé le cours de ma vie et influencé mes choix , je me suis dis qu’au lieu de faire LLCE qui donnait vers des études exclusivement litterraires et au professorat , je choisis LEA qui a un aspect plus commercial et qui sait..? je finirais cadre dans une grande Entreprise .
    Alors j’ai fais LEA , tant bien que mal . J’ai du arreté mes études quelques années quand je suis tombé enceinte . J’ai repris en deuxième année , et je m’accroche car avec mon fils ce n’est pas évident .

    Je fais Commerce Internationla ..est-ce que çe me plait ..? je ne sais pas vraiment , il y a des choses qui me plaisent , d’autres bien moins comme l’Informatique par exemple . Depuis que j’ai découvert les méthodes de developpemnt personnel , je remets une bonne partie de mes choix en cause , je me demande pourquoi je ne fais pas ce que j’ai réellement envie de faire , pourquoi ne pas faire un Master qui m’emmenerais vers le professorat , au lieu de me casser sèrieusement le CRANE avce du Commerce International ..? la réponse est là , il faut que je fasse du professorat . Mais comme je n’ai pas envie de perdre encore une année étant donnée mon age déjà avancé , je me dis que je pourrais terminer ma première année de Master 1 Commerce International et me réorrienter vers un Master II litterraire en Anglais , et Civilisation anglaise .

    Seulement il me faut faire un stage en Entreprise pour valider mon année , le stage doit s’effectuer dans une filière correspondant à notre Master (Douane , Import/Export etc..) , et là il va falloir que je bosse l’Informatique si je veux pouvoir en tirer quelquechose , car bien que je sache dors et déjà que je ne continuerais pas dans cette voix , je veux pouvoir tirer le maximum de ce qu’on pourra m’apprendre avant de me lancer sereinement dans MA voie .

    Voilà pourquoi je suis si désespérée à cause de l’Informatique ..

  6. alba says:

    Au fait je voulais aussi rajouté oh.. combien ton blog m’a été utile . je me suis lancé un défi personnel , comme toi , j’ai décidé de me levé à 5H00 pendant 1 mois pour vaincre ma paresse et avoir plus d’éfficacité au travail et dans ma vie personnelle . En fait je n’ai découvert ton blog qu’hier soir , et aujourd’hui meme j’ai décidé de m’y mettre . Je verrai ce que ça donnera dans 1 mois , ce matin en tout cas je me suis levé à 5H du mat comme prévu , et j’ai déjà fini tout le travail (de FAC) que j’avais prévu à mon planning de travail /révisions .

    Je m’étais déjà lancé un défi découvert sur un autre blog , celui de lire 4 livres en 4 semaines . Je n’ai pas réussi , mais je suis plutot satisfaite de ma non-réussite puisque j’en ai lu 3 … j’ai une telle soif de connaissance et de developpement de mon Moi que rien ne semble pouvoir m’arreter désormais .

    Thanks .

  7. Jean-Philippe says:

    Eh bien bravo alba ! :)

    Je vois que tu as toutes les réponses à tes questions, et mon avis rejoint le tien. Finis ton année et réoriente-toi vers le Master d’anglais. Et puis, franchement, vu la façon dont tu analyses ta situation, tu as bien plus de capacités que tu ne penses. Alors l’informatique pour les Douanes ou l’Import/Export, ça ne doit pas être bien terrible ! Si tu veux assurer tes arrières recherche sur le net, il y a plein de sites pour t’aider et de nombreuses communautés d’internautes qui seront heureuses de répondre à tes questions. Et puis, cerise sur le gâteau, tu pourras le faire en anglais, te mettant déjà dans le bain de ton futur Master. :)

    Enfin, alba, quand tu me dis que tu as 30 ans, “un âge avancé” (ce sont tes mots), là tu m’as fait bien rire. A 30 ans, toutes les portes te sont ouvertes, comme à 40, 50, 60 ou 70 ! L’extraordinaire opportunité que tu as, c’est de pouvoir, maintenant, redéfinir ta vie et donc de faire ta révolution personnelle. 😉

    Tout le monde n’en est pas conscient et beaucoup continuent à travailler dans un secteur qui ne leur plaît pas. C’est pour ça que je me bats. Les choses ne sont pas figées comme avant. Aujourd’hui on peut changer, si on le désire vraiment. On peut devenir un Homme fluide. C’est ce que tu es en train de devenir, pour ton plus grand bonheur.

    Si tu ne les a pas lus, je te recommanderais de lire ma série de 3 articles sur les bonnes résolutions, les buts dans la vie. C’est le bon moment pour préparer un beau plan de bataille qui va te conduire à enseigner l’anglais. Le monde, les nouvelles générations, ont besoin de professeurs passionnés comme toi !

    Tiens-nous au courant. :)

  8. Elie says:

    Bonjour, Jean-Philippe.

    Cet article m’aidera sûrement à faire le premier pas en tachant de savoir si c’est vraiment ce que je veux.

    Merci pour ce billet.

  9. fabio says:

    Ce type de propos, basé sur l’exhortation massive, a le mérite d’inciter au passage à l’action. Que l’auteur en soit remercié.
    Mais devant tant de vigueur, les nuances s’éliminent. Maniant des notions aussi vastes qu’imprécises, l’argumentaire tente de dépasser (au profit d’une vision simplifiée) l’apparente complexité des faits qu’une analyse académique, moins glamour mais plus efficace, aurait pourtant éclairés.

  10. Marie says:

    Réussir ce décide. Et comme il est si bien dit ici: “le feu a toujours été vert…” A nous de foncer

  11. Jean-Philippe says:

    Bravo Marie ! Mais je vois qu’avec NewMiss tu as déjà pulvérisé le feu vert depuis longtemps. 😉

  12. Marie says:

    Bravo à toi surtout!! Je reviens de loin et reste fascinée par les personnes qui au lieu de tout garder, décident de partager les petits secrets pour permettre à chacun d’avoir la chance de réussir. Un plaisir de lire tes publications…

  13. Maryse says:

    Bonjour, je découvre ce forum ce matin et prend plaisir a vous lire. J’ai bientÖt 30 ans et j’ai trois enfants. J’ai quitter la Guadeloupe pour pouvoir me retrouver avec moi même. Je veux être coiffeuse a domicile en auto entrepreneur mais aujourd’hui j’ai de gros doutes envers tous et me demande si dans ma situation actuel ( en sous location )il est bien de continuer ou alors trouver un travail qui me garantie un salaire… ma tante m’a dit que dans la socièté actuel il est mieux de ne pas commencer …………….. je crois je perd la tête ce matin……aider moi svp.

    • Merci Maryse pour votre commentaire ! Vous avez déjà eu beaucoup de courage et vous avez osé… ce que peu de gens font. Votre idée d’auto-entrepreneuse est excellente et il ne faut pas vous laisser vous décourager par les petits échecs du début. Se lancer prend du temps et si vous êtes sincère dans votre démarche, des portes s’ouvriront et vous réussirez, croyez-moi ! Quelle belle leçon de vie pour vos enfants qui ensuite reprendront votre exemple. 😉

      Deux choses : ne vous plaignez pas (ça ne sert à rien) et ne croyez pas votre tante. C’est bien maintenant qu’il faut se prendre en main ! :)

Commentez ce billet