Une étincelle suffira et tu renaitras

by on December 22, 2017
in Ma vie en sashimi

2018

(Si vous êtes pressé-e, plus bas, vous trouverez le lien de mon interview dans le superbe et délicieux magazine Cocon de Roxanne-Marie Galliez ainsi qu’un deuxième lien pour une vidéo effectuée par la talentueuse Laure Brignone, coach en multipotentialité c’est à dire au sujet des scanneurs !)

Starting-blocks 2018

Pendant pas mal d’années, j’ai toujours essayé de créer des articles originaux pour le passage du nouvel an et mes futurs objectifs sur ce blog. Cette année, absolument rien de tout cela, juste des souhaits tout ce qu’il y a de plus simple mais qui viennent du fond du cœur.

Je viens donc vous souhaiter à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d’année et vous présenter mes meilleurs vœux pour 2018. :)

Si votre année 2017 ne s’est pas si bien déroulée que cela… ne vous inquiétez pas ! Chaque année, on remet les compteurs à zéro et dès le premier janvier, toutes les possibilités vous sont ouvertes, tout vous est possible. Oui, oui !

Que voulez-vous apprendre ? Que voulez-vous conquérir ? A quoi désirez-vous vous frotter ? Dans quelle direction vous guide votre intuition ou vos envies ?…

Laissez-vous inspirer et comme vous le savez, il n’est jamais trop tard. A tout moment, on peut commencer, on peut débuter, on peut se lancer ! La preuve ? Regardez la française la plus cool qui enseigne le yoga, la bodybuildeuse la plus sexy ou alors le docteur le plus expérimenté de France.

Des exemples comme cela, on peut en trouver des dizaines et des dizaines. Alors, vous et moi, avec nos quelques “décades”, on a largement le temps de commencer une nouvelle activité qui nous plaise. Alors à partir du 1er janvier, quelles sont vos possibilités ?…

Vous pouvez les citer dans les commentaires de cet article ici-même.

Dans quoi allez-vous étinceler ?

On y va ? :)

Les scanneurs révolutionne le monde

Et puis… comme le temps passe !

Il y a presque 8 ans, je publiais sur ce blog un article qui me tenait à cœur et qui parlait d’un groupe de personnes, peu connu en France, au sein duquel je m’étais reconnu : les scanneurs. (Vous pouvez relire ce texte sur cette page.)

La réponse que je reçus me surprit par son ampleur. :)

Il demeure à ce jour l’article le plus commenté de tout mon blog ! Cela prouvait que j’avais touché à quelque chose d’important mais de bien caché en francophonie. Cela montrait aussi que de nombreuses personnes était dans mon cas et se battaient (ou pas d’ailleurs) pour vivre leurs envies souvent hétéroclites et déconcertantes pour les autres, ceux qui pouvaient rentrer dans un moule et y rester.

Ce texte reste également un doux souvenir pour toutes les interactions que j’ai eu avec celles et ceux qui ont fait l’effort (et qui continuent !) de me laisser un de ces commentaires riches en histoires personnelles. Prenez le temps d’en lire quelques uns et vous verrez de véritables tranches de vies se dérouler sous vos yeux. Car de nombreuses personnes se sont découvertes, comme moi, non plus comme des parias dans un monde où la spécialisation à outrance était de rigueur mais comme des êtres riches de toutes leurs expériences. Et fiers de les vivre !

En 8 ans, les choses ont évolué dans le bon sens. Déjà le joli nom de multipotentialité à remplacé celui de scanneur, un mot très réducteur mais bon, je n’avais pas trop réfléchi à l’époque, me contentant de traduire le terme anglais proposé par l’Américaine Barbara Sher. Aussi, des personnes motivées sont devenus des expert-e-s pour aider les multipotentiels à justement vivre en harmonie avec leur envie de profiter de toutes les expériences qui les attirent.

L’une d’elles, Laure Brignone, m’a contacté afin de réaliser une interview, ce que j’ai accepté avec plaisir. N’étant pas un spécialiste de la multipotentialité, j’ai répondu du mieux que j’ai pu, en partageant ma propre expérience.

C’est cet entretien que je vous propose de voir ou d’écouter. :)

Scanneur un jour, scanneur toujours ! (<-- Ça, c’était ma devise de l’époque...) :)

Cocon, un magazine qui vous fera du bien

Enfin, dans le domaine de l’art, Roxanne-Marie Galliez, auteure elle-même, n’a rien à envier à personne. Multi talentueuse (encore une !), douée d’un œil unique pour les belles choses et d’une voix dans laquelle on se noierait volontiers avec délices, elle m’a fait l’honneur de m’ouvrir ses colonnes dans ce must de publication trimestrielle.

Ce fut un plaisir d’échanger avec elle mais, dans ce numéro consacré à l’écriture et au développement personnel, vous trouverez plein d’autres choses passionnantes à lire. N’hésitez pas, en plus, il est gratuit !

Bonne lecture et en avant pour 2018, tout en étincelles !

PS : Pour les amateurs de La femme sans peur, le volume 10 et dernier de la série sortira la semaine prochaine. En attendant, si vous n’êtes pas à jour, vous pouvez toujours vous rattraper avec Spirale 3 (kindle ou broché), la compilation qui regroupe les volumes 7, 8 et 9 ! 😉

La main qui voulait être heureuse

by on April 20, 2013
in Des histoires

La main qui voulait être heureuse, comme Laurent Gounelle

Je participe, avec beaucoup de plaisir, à “Agir ? Réagir ?” un évènement organisé par Didier Thiellet du blog Le voyage du lâcher prise soutenu par de très nombreux blogueurs. Je vous propose ci-dessous ma contribution, sous forme d’histoire, dont vous pouvez lire toutes les 4 parties d’un trait (c’est rare !) en vous rendant sur les blogs participants. Laissez-vous guider ! (Temps de lecture : environ 15 minutes.)

Lucas se réveille.

Dix secondes lui sont quand même nécessaires pour savoir qu’aujourd’hui, c’est lundi.

Hier, en plus, il s’est couché tard. Un vieil ami, qu’il n’avait plus vu depuis longtemps, l’a appelé pour aller diner dans un restaurant marocain. Lui qui n’aime pas le tajine. En plus, il a dû supporter ce copain d’enfance qui n’a pas arrêté de lui mettre de grandes tapes dans le dos.

Quitte à lui faire recracher des morceaux de légumes.

Mais aujourd’hui, c’est boulot.

Et c’est pas beau.
Read more..