Le père-noël sans peur

Par le 13 December 2013
dans Ma vie en sashimi

Cliquez pour acheter !

Ça ne m’était jamais arrivé. :)

Celles et ceux qui suivent mes “aventures” depuis 2009 savent que j’ai sors régulièrement des ebooks. Beaucoup d’ebooks. Des guides ou des histoires plus ou moins complètes.

Jusqu’à aujourd’hui le scénario était le même, immuable, celui auquel j’étais habitué depuis donc 2009. Mais là, ce vendredi, tout change. Pour la première fois de ma vie.

Et ce changement n’est pas facile.

C’est pareil pour vous ? Changer signifie frictions ?

Si oui, je vous offre des cadeaux. (En bas de l’article.) 😉

Pas d’étrennes

Dans la littérature sur le développement personnel, il est souvent mentionné que l’homme, l’être humain, a tendance à résister au changement. Comme on le dit, il reste dans sa zone de confort et s’il doit en sortir, ce sera avec difficulté.

C’est pour cela que beaucoup stagnent dans la vie.

Vous avez essayé vous aussi ?

Le plus souvent, c’est contraint et forcé que l’on change, quand on n’a pas le choix. Je suis exactement pareil, il y a plein de tâches que je repousse systématiquement parce qu’elles ne me plaisent pas, bien que je sache qu’un jour je vais sans doute devoir les affronter.

Il y a aussi la question du temps. C’est bien joli de vouloir sortir de sa zone de confort mais entre le travail et la maison, ainsi que les enfants, ça laisse peu de place pour une éventuelle explosion de sa zone de confort.

On ne peut pas tout faire dans la vie.

Et c’est là que, je pense, est l’une des clés. :)

Père fouettard

Je suis persuadé que la procrastination ou la “non-sortie” de sa zone de confort est liée à un problème de temps et d’énergie.

On essaie de tout accomplir, sans réelle organisation et on se retrouve en train de faire la course et de stresser toute la journée. Sauf réelle nécessité, qui va alors donner un coup de pied dans la zone confortable ? Au contraire, c’est le seul endroit familier où l’on se sente bien. Alors, il est certain qu’on ne va pas lever le petit doigt pour modifier quoi que ce soit.

Cet “endroit”, ce peut être le sofa, face à la télé. Dans un canapé, une bonne bouteille à la main. De sortie, avec des amis. Dans son lit, en train de dormir, longtemps. Vous voyez ce que je veux dire ? :)

Je prends volontairement des exemples comme ceux-ci. Surtout, ne les jugez pas. C’est juste un moyen comme un autre de faire face à l’avalanche qu’est la vie moderne. Elle ne laisse pas une seule seconde à soi, pour se construire et pousser gentiment sa zone de confort.

Alors oui, certain(e)s progressent. Beaucoup. C’est souvent de manière agressive, en écrasant les autres et/ou en y laissant leur santé.

Comment faire autrement ?

Liste de noël

Ma solution, que peut-être vous pouvez essayer, c’est de ne faire qu’une seule chose à la fois.

Une seule ! :)

J’insiste parce que dans notre monde hyper-connecté et en constant flux, cela parait impossible. Il faut que je X et il faut que je Y !

Et bien non, vous n’avez pas à X ou Y. Personne ne peut vous forcer. C’est vous qui décidez. Si vous avez un travail et qu’il est important pour vivre et manger, il passe en priorité. Pas la peine de se stresser. Avec le temps qui reste, vous choisissez un objectif et un seul.

Il peut être tout petit ou ambitieux.

Je vous recommande de commencer par des tous petits, histoire de vous habituer. De vous entrainer. De retrouver du plaisir à finir une tâche, agréable ou pas. Ensuite, avec un mental plus aguerri, vous pouvez vous lancer à l’assaut de quelque chose de plus intrépide.

Mais là aussi, vous allez diviser votre objectif en toutes petites actions, minuscules, qui rentrent facilement dans votre emploi du temps. Car vouloir forcer à faire entrer quelque chose là où il n’y a pas de place… vous imaginez les conséquences.

C’est certain, ce n’est pas en deux semaines que vous atteindrez votre but et/ou ferez fortune. (C’est possible, avec un grand coup de chance !) De toute façon, le temps va passer, les minutes vont s’écouler, votre existence continuer… alors, pourquoi ne pas faire un petit pas en avant, chaque jour ? :)

Frère-noël

Si je vous parle de cette méthode, c’est parce que cela fonctionne et que je l’utilise, tous les jours. :)

Je n’aime pas travailler, j’adore rêver les yeux grands ouverts, faire la sieste sur mon sofa ou encore, surfer sur les pages wikipédia. Avec un profil comme le mien, comment croyez-vous que j’ai pu publier tous ces ebooks ? Avoir un blog ? Un réseau social de personnes motivées ?

C’est d’ailleurs pour ça que j’ai créé les Ninjas de la vie ou Cloudbraining. Pour partager ma façon de faire et voir si cela pouvait en aider d’autres aussi. 😉

Mais, et c’est important, toujours on finit par atteindre la limite de sa zone de confort. Cela ne s’arrête pas à 20, 40 ou 70 ans. Sauf si on renonce et décide de stagner, par nos efforts, on atteint systématiquement une nouvelle frontière que l’on peut choisir de traverser à nouveau, ou pas. C’est une décision personnelle.

Et c’est ce qui se passe pour moi et mes ebooks.

Pour la première fois de ma vie, je sors un livre après un joli succès. Les deux premiers volumes de La femme sans peur se sont vendus à 20000 exemplaires. Évidemment, je suis attendu au tournant. Cela crée un tout nouveau genre de pression que je ne connaissais pas. Je comprends maintenant (à mon modeste niveau) ce qui peut se passer dans la tête de personnes publiques dans n’importe quel art et qui doivent assurer l’après succès.

J’aurais presque envie de faire une sieste non-stop sur mon sofa pour effacer tout cela.

Non, comme j’y suis allé pas à pas, bien entouré, j’en arrive au bout et j’ai deux réactions. D’abord, je sais que j’ai donné le meilleur de moi-même. Si ça plait tant mieux, sinon tant pis. Moi j’aime ! :)

Et puis, je regarde le ventre de ma compagne qui s’arrondit de plus en plus et je me dis :

Qu’est-ce qui est le plus important, franchement ?…


——————————–

Petit jeu entre amis

La femme sans peur (volume 3) sort aujourd’hui et, zone de confort ou pas, j’organise un jeu pour fêter ça !

A gagner, par tirage au sort :

1 chèque-cadeau de 100 euro à valoir sur Amazon (parfait pour les cadeaux de dernière minute !)

2 compilations des volumes 1-2-3 de La femme sans peur en version papier (je vous enverrai ça pour qu’elles arrivent à temps sous le sapin. Si vous gagnez, vous pouvez aussi les offrir à quelqu’un d’autre, il suffira de me donner leur adresse postale.)

3 superbes collections de 3 mini-livres pour enfants des éditions Pourpenser que j’adore. (Là aussi à garder pour soi ou à offrir pour noël)

Cadeau très spécial : Si l’une ou l’un d’entre vous réussit à m’obtenir une interview dans la presse papier (pas web) ou à la radio (pas webradio), je me déplace (dans l’hexagone) et je vous offre un déjeuner dans le restaurant de votre choix. Vous pourrez alors me poser toutes les questions que vous voudrez, ou alors me ruiner dans un 3 étoiles. :)

Pour participer à ce jeu, c’est très simple, il vous suffit d’acheter toute de suite le volume 3 de La femme sans peur (version kindle) et de me faire suivre votre reçu Amazon à cette adresse : jp[AT]revoperso[POINT]com

Si vous partagez/likez sur facebook cet article ou/et le retwittez, vous doublez ou triplez vos chances !

Si vous découvrez tout juste la saga de La femme sans peur, acheter le volume 1 et 2 suffit pour pouvoir participer. Faites-moi bien suivre les deux reçus d’Amazon.

Si vous désirez la version pdf du livre, je vous l’enverrai aussi gratuitement. Demandez-là moi et joignez votre reçu.

Clôture du jeu le 17 décembre à 23h59. (Il faut bien laisser du temps au père-noël pour envoyer tous ces colis !)

Allez, à vos claviers et joyeuses fêtes à tout le monde ! :)

Mise à jour : Le jeu est maintenant terminé. Les gagnant(e)s seront prévenu(e)s individuellement, par email. Merci, d’avoir participé !

Commentaires

18 commentaires pour “Le père-noël sans peur”
  1. tollet christine says:

    J’attendais avec impatience ce volume 3..
    J’attends de retrouver l’héroïne à l’escargot !!!!

    Si en plus je peu gagner des cadeaux pourquoi s’en priver.

    • Merci Christine ! Les fêtes de fin d’année sont l’occasion propice pour joindre l’utile à l’agréable n’est-ce pas ? Bonne lecture ! 😉

  2. Andy says:

    Bonjour Jean-Philippe,

    Je vais me le commander après avoir terminé ce billet. Merci de votre soutien les derniers mois. Je ne sais pas trop pourquoi nos chemins se sont amenés à se croiser et s’il y’a un pourquoi mais c’est agréable de vous lire, de savoir que vous êtes derrière vos lignes et que vous soyez pour “cheerlead” tout ceux et celles qui vous lisent.

    Amicalement.

    • Merci beaucoup pour les compliments Andy ! Je suis derrière mes lignes mais je sais aussi qu’il y a des personnes formidables qui les lisent de l’autre côté du livre ou de l’écran. 😉

  3. MarieBo says:

    Et la Femme sans Peur 3 est justement … en 3e position aujourd’hui !

    Bravo pour ta ténacité et ton exemple si inspirant.

  4. MarinaB says:

    Bonsoir Jean Philippe ,

    j’arrive un peu tard pour participer au jeu.
    je découvre ce soir cet article de noël avec ses cadeaux.
    Que cela ne m’empêche pas d’acheter le volume 3 !
    çà tombe bien je viens de terminer le 2 , je me régale aussi “des dernières lettres “de Nietzsche c’est étrange d’ailleurs , ces coincidences de lectures.je me sens quelque affinité avec ce Gian Marco. plutôt avec sa grand mère…
    L’écriture de Friedrich m’a fasciné depuis l’adolescence. où un psychologue de mon entourage m’en faisait la lecture à l’ombre des oliviers , dans la propriété d’un écrivain absent, souvent en voyage. Nous profitions des lieux et de la bibliothèque monumentale . C’est que nous connaissions bien la personne qui s’occupait du gardienage . Quelle aventure , j’avais 17 ans…
    je ne vais pas tout te raconter…

    J’ai fait passer le volume 1 de la femme sans peur à ma fille , qui résiste elle aussi au changement devant les limites de sa zone de confort .Je sais que cette histoire va lui parler . et qu’en plus de la faire voyager un peu , elle lui inspirera quelque action, quelque décision…

    Merci Jean Philippe et à bientôt

    Marie-Antoinette

    • Merci beaucoup Marie-Antoinette ! Et merci aussi de partager le volume 1 avec ta fille… qui sait ? Une Trinity Silverman en puissance ? (Celle des prochains volumes…) 😉

      PS : Quelle expérience remarquable à 17 ans ! Cela a dû te marquer, non ? :)

      • MarinaB says:

        bonsoir Jean-Philippe,

        Oui, c’est plutôt marquant , il m’a littéralement bouleversée
        et propulsée vers des profondeurs insoupçonnées alors ,
        il faisait miroiter en moi des choses d’une autre dimension
        comme un souvenir du lointain des âges.

        D’ailleurs je n’en suis toujours pas revenue
        ou plutôt je n’arrête pas d’y revenir.
        je dis qu’il me réservait le meilleur non pas pour la fin,
        mais pour le renouveau
        dans ses ” dernières lettres” où il me donne le goût de lire ses oeuvres ultimes. Le moment est venu pour moi d’ouvrir” Ecce Homo”
        là il va me dire l’essentiel de comment il a passé sa vie entière à se tailler une existence à sa mesure… selon ses propres termes..et cela il me le raconte maintenant à un moment crucial de ma propre existence.
        J’en suis très émue , le moment est solennel…

        Je peux affirmer que je commence bien l’année ..et qui peut seulement imaginer, où ta Trinity Silverman va me mener dans cette aventure ?

        j’aime beaucoup le fait que Friedrich fasse une mystérieuse et bien jolie apparition dans ton histoire…Et je suis curieuse évidemment de connaître la suite…

        Merci pour ta sollicitude…a bienôt pour de nouvelles aventures

        • Merci beaucoup pour ces précisions Marie-Antoinette ! Quelle expérience… :)

          Excellent début d’année donc et bonne lecture d'”Ecce homo”. 😉

          • MarinaB says:

            salut Jean philippe ,

            J’espère que tout va bien . je suis en retard sur la lecture du volume3; Enfin pas vraiment , Si on considère que je me suis appliquée à ma propre vie et que le moment est maintenant, venu de découvrir la suite. Ma fille Alvyne m’a dit qu’elle achetait le volume 3 ? Je viens de lui poser la question sur un texto pour savoir si elle l’avait bien fait ,elle doit me le passer sinon , je la devancerai.
            Je suis curieuse… Je suis aussi revenue par ici pour copier mes commentaires, je l’avoue que j’ai commencé à compiler ces derniers temps….

            J’ose te glisser un lien vers mon dernier article de mon embryon de blog http://verseau-de-la-vie.com/apprendre-aimer-apprendre-vivre/

            Pas vraiment customisé pour le marketing, mais qui sait? nul n’est à l’abri d’une miraculeuse transformation…

            bien à toi… à très bientôt…

  5. nj says:

    Ma LVO de demain est d’acquérir le tome 2 et tome 3 de la femme sans peur
    bien hâte de te lire JP

    Bonne continuation

  6. Hiba says:

    Coucou Jean Philipe depuis longtemps je voulais prendre la Femme sans peur et tu le sais d’ailleurs, je pense qu’il est temps mnt!

    Comment faire alors

    • Ah oui Hiba, c’est le bon moment ! C’est le bon moment car le volume 4 sort en juin. 😉

      Tu peux lire les 3 premiers volumes en ebook ou papier en les commandant sur Amazon, ou alors, tu attends juin et tu pourras acquérir la compilation de ces 3 parties. :)

      Merci pour ton soutien et ta fidélité !

Commentez ce billet