La femme sans peur monte les enchères

Par le 28 June 2013
dans Des histoires

Trinity nage dans le bonheur...

Ça y est !

Vous avez acheté le volume 2 de La femme sans peur et vous l’avez disséqué en vous demandant où se cachait ce billet de 100 euros… :)

Vous avez même religieusement relu le volume 1 pour être certain(e) de pouvoir bénéficier de points supplémentaires et rafler la cagnotte. (Je parle comme un mauvais animateur de TV, moi.)

Jusqu’à lundi soir, vous allez donc pouvoir mettre tous vos talents à contribution et vous enrichir de “cent-teuros” ! (Envoyez le jingle !! Générique !!)

Je vous explique tout, maintenant, tout de suite, voilà, immédiatement, sans attendre, illico presto, directement, d’emblée, voilà !

La règle d’or

Sous ce texte, vous trouverez un formulaire comprenant 3 questions principales et une question subsidiaire (qui double vos chances). Prenez votre temps pour répondre, “feuilletez” numériquement les deux volumes de La femme sans peur et n’oubliez pas de laisser une adresse email valable où je puisse vous contacter en cas de victoire.

Le ou la gagnant(e) sera tiré(e) au sort par les soins de Speedy parmi toutes les bonnes réponses aux 3 questions, plus éventuellement la question subsidiaire (et traitresse). Je vous contacterai alors et je vous remettrai officiellement 100 euros sous forme de chèque-cadeau Amazon. :)

Vous avez jusqu’à ce lundi soir (8 juillet 2013) minuit pour participer, alors bonne chance ! :)

PS : Si vous êtes abonné(e) à ma newsletter (en dessous du formulaire ci-dessous), vous doublez vos chances.

PPS : Vous ne trouvez pas que le titre de ce billet fait très film, style James Bond ?

(Le règlement officiel de ce jeu a été déposé chez la firme Lockhart-Gardner sise à Chicago et Las Vegas.)

Commentaires

17 commentaires pour “La femme sans peur monte les enchères”
  1. Jeanne says:

    Ha! ha! ha! Sacré Jean Philippe !!!

  2. MarieBo says:

    Ah Jean-Philippe,

    Mes plus douces salutations à Speedy.

    Quelle incroyable rigolade pour ce tout petit matin tout gris au Québec.

    Merci pour cette astuce marketing complètement “crampante” et délirante

  3. Gino says:

    Belle idée ce concours! Quoi que j’ai pas trouvé la réponse du volume 1 :-(
    Salut!

    • Merci Gino ! Tu peux encore chercher jusqu’à lundi soir… mais je reconnais que la réponse à la question subsidiaire est difficile. Ce qui donnera encore plus de valeur à celui ou celle qui gagnera les 100 euros. 😉

  4. céline says:

    je l’ai déjà dit, ceci va devenir aussi célèbre que le ticket d’or dans les tablettes de chocolat willy wonka!!!

  5. Oh la la! Tes question sont difficiles, mais le jeu en vaut la chandelle! 100 euros sur Amazon, c’est quand même pas mal. Je vais m’y mettre sérieusement ce soir, souhaite-moi bonne chance!

    • Je te le souhaite Nicole ! Si tu réunis les talents de Sherlock Holmes, de l’inspecteur Columbo et de… hum, qui tu voudras, et bien tu devrais t’en sortir. 😉

  6. Morena says:

    Dis donc tu ne nous as pas facilité les choses avec la question subsidiaire :-0
    Un bon moyen pour repérer les lecteurs attentifs.
    Mais le prix était trop Sympa pour que j’abandonne si vite 😉

  7. Morena says:

    Je viens de finir le volume 2 il y a 10 min. Pfiou!!! Je voulais du suspense et des rebondissements… et bien j’ai été servie! Mais où vas-tu chercher tout ça?
    En tout cas j’ai hâte de lire la suite. Encore bravo et je te souhaite bcp de succès avec ce nouveau volume.

  8. Julien S. says:

    J’ai eu la chance d’avoir la suite en avant première, même si je n’ai pas eu le temps de le lire rapidement, je me suis vite replongé dans l’histoire de Trinity et de son p’tit Speedy !

    Une anecdote marrante, au moment où Trinity va faire une recherche sur Google et qu’elle va être dérangé sans arrêt par X ou Y, moi aussi dans la vie réelle, c’était le cas (téléphone, four, connette)… J’avais un double suspens !

    En tout cas, j’ai adoré ce deuxième volet et je m’attendais pas du tout à la fin, je veux la SUITE ! :)

    Bon courage pour la suite ! :)

Commentez ce billet