Comment faire face aux gens méchants

The grass is always greener...

Lorsque j’ai lancé ma série sur la méchanceté, je ne m’attendais pas à toutes ces réactions. :)

D’abord, je m’attendais pas à ce que la discussion devienne de si haut niveau. A un tel d’ailleurs que j’ai beaucoup de mal à suivre ce que l’Amibe_B Nard et Alan Shore racontent !

Et puis, il y a eu l’intervention inopinée du coach en méchanceté, Daniel Alighieri, qui a tenté de nous expliquer comment développer sa propre méchanceté.

Mais bon, vous l’aviez bien compris, je n’avais pas pour but de vous lancer dans la voie de l’ombre et d’offrir des “clients” au coach méchant.

Finalement, après toute ces péripéties, elle vient d’où vraiment cette méchanceté ? Et que peut-on faire contre elle ?


La peur de souffrir

Ainsi, pourquoi les “autres” sont méchants ? Pourquoi ont-ils besoin de blesser ? Pourquoi prennent-ils plaisir à faire souffrir leur entourage ?

Ce qui est amusant, c’est que ce sont toujours les autres qui sont méchants, pas nous. Serions-nous des anges au-dessus de tout soupçon ? 😀

Je pense que vous avez deviné ma réponse…

Mais à la base, pourquoi une personne est méchante ?

Parce qu’à un moment de sa vie, elle a été blessée plus ou moins fort et longtemps par quelqu’un de proche. Un parent, un copain, une copine, un prof, un amoureux, un collègue de travail ou un patron peuvent être ainsi à l’origine de cette blessure. Cette personne en a énormément souffert (ou en souffre encore), elle a très peur que la douleur ne disparaisse pas et surtout, elle ne veut surtout pas revivre ça.

Donc pour se protéger, elle attaque. C’est instinctif.

Et qui pourrait-on inclure dans cette définition ? En fait, toute la population de la planète Terre… oui, en incluant vous et moi !

“Comment ?” vous vous dites avec horreur, “moi aussi, je suis méchant ?”

Je sais, je sais, c’est difficile à accepter mais tous et toutes, nous avons été, sommes (parfois) ou serons (peut-être) méchants dans nos interactions avec les autres. Je vous le confirme, ce n’est pas quelque chose dont je suis fier. Il me reste, enfoui au plus profond de ma mémoire, des moments peu glorieux de mon existence passée et, lorsqu’ils ressurgissent, j’en frissonne encore.

Non, je n’ai pas dévalisé de banque ou été un bourreau.

Mais je suis certain que vous aussi, il vous arrive d’avoir cette réaction de recul face à certains actes passés. C’est un point extrêmement positif car au moins nous sommes capables – après les faits – de reconnaitre cette méchanceté.

La réaction appropriée

Par contre, lorsque ce sont les autres qui agissent ainsi, pardonnons-nous aussi facilement ? Nos petites mesquineries, paraissent presque toujours minuscules par rapport à ce que les autres nous font subir.

Alors ? Quelle attitude adopter ?

A mon avis, cela dépend du degré de méchanceté.

Dans la majorité des cas, cette méchanceté n’est pas personnelle. C’est juste que dans nos vies pressées on en oublie le respect de base. L’esprit du “moi d’abord” prend le dessus. L’instinct de protection agit plus vite que son ombre et la remarque piquante est déjà sortie des lèvres de l’agresseur.

Bien entendu, notre réaction devrait être modérée. Je sais que c’est difficile de faire la part des choses mais dans la plupart des cas, je pense qu’il faut laisser passer ces petites mesquineries du quotidien. Comprenons bien, encore une fois, que les les gens ne cherchent qu’à se protéger.

Car si, à chaque fois, nous nous sentons heurté, blessé, affaibli, c’est notre santé (par le stress généré) qui en prend un coup. Notre existence peut alors devenir un enfer dans lequel nous nous enfermons tous seuls.

Mais si l’agression est bien plus personnelle ? Directement dirigée contre nous ?

Maitre de soi

Là, bien sûr, tout change.

Il y a les écoles qui prônent “l’œil pour œil, dent pour dent” et d’autres qui encouragent de “tendre l’autre joue.”

Je ne suis ni pour l’une, ni pour l’autre.

Soit nous pouvons parler avec la personne incriminée dans ces actions méchantes et lui faire entendre raison, soit nous devons rapidement changer d’air sous peine de souffrir sans bonne raison.

Plus facile à dire qu’à faire ? Tout à fait d’accord. :)

Mais au moins nous savons quoi faire.

Le pire, comme je le disais plus haut serait de répondre avec agressivité à cette méchanceté. Cela ne mènerait à rien et nous décrédibiliserait par rapport à nous-mêmes et aux autres.

“S’aplatir” serait aussi très mauvais. Une fois de plus, nous perdrions toute notre estime de nous-mêmes en acceptant d’agir comme une carpette.

Alors, au final, c’est bien à nous de décider si nous voulons subir ou diriger notre existence face à la méchanceté qui, malheureusement, existe dans le monde.

Si nous prenons la direction de notre vie, si nous plaçons des limites, les méchants ne nous toucheront plus et je vous garantis qu’ils changeront vite. Soit, ils deviendront beaucoup plus conciliants, comprenant qu’ils ont dépassé les bornes, soit vous ne serez plus du tout dans leur entourage, ayant tiré un trait sur eux, parce qu’ils n’avaient pas le courage d’affronter leurs propres démons.

Celui ou celle qui aura eu du courage, c’est bien vous !

La méchanceté restera à distance, et c’est le respect de vos relations qui vous entourera. :)

(Photo : Martin Gommel)

Commentaires

112 commentaires pour “Comment faire face aux gens méchants”
  1. Jean-Marc says:

    Ah aujourd’hui, je vais rencontrer quelqu’un de méchant ! C’est ce qu’on m’a dit il y a qq jours en me présentant une offre de mission. J’ai questionné sur les raisons, et au vu des réponses, je me suis dit : est ce que ce n’est pas un problème de perception ? de préjugé que de décréter son interlocuteur de méchant ?
    Ne serait ce pas sa perception personnelle de cataloguer les uns et les autres de méchant ou de gentil ?
    “Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité” (Miguel Ruiz)
    Alors, aujourd’hui, je pense que je serais attentif à la situation, j’éviterai d’entrer dans le piège du méchant en étant bienveillant vis à vis de lui et également bienveillant vis à vis de moi !

  2. Jean-Philippe says:

    Merci pour ton commentaire Jean-Marc ! Tu apportes un point important : se faire sa propre opinion avant de décréter que quelqu’un est méchant. Il m’est arrivé de très bien m’entendre avec des personnes que d’autres m’avaient dites impossibles à vivre. Quelqu’un de vif et d’un peu brusque n’est pas nécessairement méchant. Alors, tiens-nous au courant. :)

  3. J’ai vécu cela aussi. On qualifie vite les gens assez “francs du collier” et directs de méchants. Certaines personnes ont une vision de la méchanceté assez large, et c’est vrai que les gens brusques ou vifs sont parfois décrits comme méchants. Personnellement je pense que la vraie méchanceté, gratuite et néfaste, est finalement assez rare.

    • laura says:

      Bonsoir Julia
      Juste pour apporter ma petite pierre à l’édifice; j’ai malheureusement dans mon entourage un cousin paternel qui lui me fait subir constamment sa mechanceté gratuite, à tel point que je ne sais plus comment me comporter avec lui……..il y a un an i m’avait tellement blessé que sa mechanceté m’a conduite à l’oublier pendant un an! il a utilisé sa mechanceté pour que ce soit moi qui décide de couper les ponts et non lui car c’est un lache! au bout d’un an, cette situation m’a travaillé et alors meme qu il aurait été légitime et normal que ce soit lui qui revienne en me présentant ses plus plates excuses, c’est moi qui suis revenue à lui en lui disant que je passais l’éponge; et là encore il y a quelques jours il s’est permis de se moquer directement de moi alors que c’est lui qui m’a mis en erreur….et là encore je sens que je vais une fois de plus (peut-etre à tort) passer l’éponge……….j’ai l’impression qu’il me cherche en fin de compte, malheureusement il réussi à me fatiguer et me donne l’impression qu’effectivement (je sais et je le sens qu’il se dénigre) il a besoin de cette méchanceté gratuite comme pour s’affirmer et malheureusement au détriment de moi…………mais son orgueil et sa lacheté l’empechent de reconnaitre son erreur………alors si je veux rester en contact avec lui, je suis obligé de faire le 1er pas à chaque fois, et en fonction, m excuser meme quand je n’y suis pour rien……..je ne sais plus comment m’y prendre avec lui; il a un frère avec lequel il se dispute souvent aussi et dans ce cas là, il se coupe de son frère durant 6 mois……..

      Voilà je tenais juste à apporter ma petite contribution au sujet de la méchanceté gratuite.
      Bonne soirée

  4. Jean-Marc says:

    Et bien j’avoue avoir été très impressionné, car pour quelqu’un de méchant, j’ai rencontré une personne très sympathique et qui plus est relativement avenante, très différent du profil qu’on m’avait fait de la personne.

    Je reviens agréablement surpris de cette rencontre. Je ne sais pas si cela aboutira, mais ce fut très différent de ce que j’attendais. Bon il est vrai que je m’étais un peu préparé au pire et j’ai eu le meilleur !
    Alors il fallait le dire, les apparences peuvent être trompeuses 😉

  5. Jean-Pierre says:

    @Jean-Marc

    IL y a une variante : « celui-là est un fou ». C’est en général sur que non. C’est souvent quelqu’un qui, folie suprême’ ne se laisse pas marcher sur les pieds quand il estime avoir droit au chapitre.

    (non, il ne s’agit pas de moi — ou alors je ne suis pas au courant).

    @Jean-Philippe. « ayant » pas « aillant » car c’est très méchant de nous faire une telle faute 😉

  6. Jean-Philippe says:

    Merci à tous pour vos commentaires et à toi Jean-Marc pour ton retour sur ton entrevue avec le “faux-méchant”. 😀

    @Jean-Pierre Bien vu et joli trait d’humour :) (Méchant, va !)

  7. Nana Fafo says:

    face aux méchants : ho’oponopono pour comprendre et guérir avec 4 paroles qui guérissent.
    vraiment très instructif pour le développement personnel !
    http://www.youtube.com/watch?v=0l6TZXu9IW0&feature=related

    petit retour de loin (toujours bloquée, en stand bye professionnel depuis la dernière fois qu’on s’est eu, mais j’y arriverai, je pense que si je ne prends pas de risque pour le moment c’est qu’il y a une raison, chaque jour qui passe, chaque poisse qui s’abat sur nous au fil des mois me conforte dans ce sacrifice)
    j’espère que ta vie en France se passe bien;
    Les 4 paroles qui guérissent :
    je suis désolée de ne pas avoir réussi à donner des nouvelles, pardonne-moi d’avoir été sauvage et peu courageuse à écrire quelques lignes, j’aime ce que tu apportes via ce blog, merci de poursuivre ton chemin malgrè les obstacles.

  8. Jean-Philippe says:

    Merci beaucoup Nana pour ton commentaire, c’est gentil ! Cela faisait effectivement longtemps que je n’avais pas eu de tes nouvelles, alors j’apprécie beaucoup ces quelques lignes. Bonne continuation et merci pour le fameux ho’opo. 😉

  9. Lauranne says:

    Bonjour jean Philippe !
    Je tenais a vous remercier pour ce site remplis de conseils qui, je l’espère, vont vraiment m’aider a avancer car je suis en pleine remise en question

  10. Stef says:

    Je suis de l’autre côté du mur… Je suis qqun de méchant. Bien sûr, j’intègre l’info que cela est dû aux souffrances de ma jeunesse. Elles sont si nombreuses que je ne sais même pas laquelle a commencé à me mettre dans cet état de peur. Mais je n’aime pas me reposer sur des excuses, surtout quand je ne peux plus rien changer au passé. des tas de gens ont eu des tas de problème et ne sont pas méchants pour autant… Je suis extrêmement sèche dans mes paroles.Je sais exactement taper là où ça fait mal. J’ai remarqué que j’essayais vraiment de me contrôler en début de conversation, ou je demande très vite pardon quand je sais que j’ai été trop loin. Mais aujourd’hui j’ai 33 ans. Je suis dans une vraie remise en question et surtout j’ai un fils de 10 ans qui est un modèle de gentillesse. Et je VEUX éviter d’être méchante avec lui. Je lui ai même demandé de m’aider à cette tâche en me faisant remarquer que j’allais trop loin ou que j’étais injuste quand c’était le cas, et sans abus évidemment, mon autorité de mère faisant tout de même le poids dans la balance… Alors aujourd’hui, comment je fais moi pour ne plus être méchante? Tous les conseils sont les bienvenus, car j’ai vraiment besoin d’aide…

    • Merci Stef pour votre témoignage poignant. J’ai beaucoup de respect pour la façon dont vous faites un portrait très clair de vous-même. Chapeau aussi à votre fils qui vous aide du haut de ses 10 ans. Maintenant, j’aimerai pouvoir vous dire que vous allez pouvoir trouver de l’aide ici mais je pense que votre cas est particulier. Lisez quand même mon blog, il y a des parfois de bonnes pépites !

      Avez-vous pensé à contacter un professionnel qui pourra vous guider dans ce travail ? Je suis certain que vous pouvez modifier et gommer ce qui ne vous plait pas en vous et profiter beaucoup plus de votre relation avec votre fils. Il vous en sera d’ailleurs infiniment reconnaissant plus tard et vous-même serez bien plus épanouie.

      S’il vous plait, tenez-nous au courant. :)

  11. Touli says:

    [Commentaire effacé à la demande de l’auteur]

    • Merci beaucoup Touli pour votre témoignage… et j’avoue que je reste perplexe face à votre récit. Je ne mets pas votre parole en doute mais j’ai du mal à croire tout cela. Peut-être que moi aussi je vis au pays des “bisounours”. Ma question est pourquoi vous, vous ne coupez pas les ponts face à ces relations qui ne peuvent être que nocives à long terme pour votre couple ?

      • Touli says:

        [Commentaire effacé à la demande de l’auteur]

        • Merci Touli pour votre réponse. :)

          Je pourrais vous retourner la question et vous demander si vous voulez vraiment que vos futurs enfants fréquentent une grand-mère pareille ? Mais c’est facile pour moi de donner des conseils, caché derrière mon clavier d’ordinateur.

          Par contre, je crois que vous avez déjà un bout de solution. Vous l’avez mentionné avec l’idée de rencontrer un professionnel, un psychologue. La façon dont vous le dites, indique que c’est l’ultime recours, la solution (honteuse ?) lorsque l’on a épuisé toutes les autres.

          Je ne suis pas d’accord. Je pense que vous devriez déjà y être ! 😉

          On ne peut pas avoir toutes les solutions de soi-même et deux têtes valent mieux qu’une pour trouver des solutions. Il ou elle vous apportera des idées nouvelles auxquelles vous n’aurez pas pensé et c’est normal, c’est son métier.

          Alors oui, pour vous, pour votre compagne, pour votre future famille, faites ce pas qui coûte peut-être un peu (on a sa fierté !) maintenant mais qui vous permettra d’être bien plus épanoui dans le futur. :)

  12. corinne says:

    il est possible que l on devienne aigri ( voir même méchant ) par les blessures de la vie . Or je connais des personnes meurtries profondement blessées par ceux en qui ils avaient mis toutes leur confiance , et qui n ont pas la moindre méchanceté en eux . D aucune croyance religieuse , ni de naiveté , ils affrontent leurs soucis sans se défouler sur les autres . Aussi ,il me semble trop simple d excuser la méchanceté ou de l’ expliquer en s appuyant sur les histoires du passé , d autant qu il y a des passés sans histoires et des méchants bien présents . Pour ma part je pencherai pour une explication plus génétique et viscérale : on devient méchant parce qu on nait méchant .

  13. fée des iles says:

    Pour rebondir sur le poste de corinne.
    A mon avis vous parlez de vous même quand vous parlez de personne aigrie et meutrie parce que vous aviez mis confiance dans une personne et qu’elle vous a déçue. Si vraiment cela vous a rendu méchante, alors c’est que vous n’aviez pas vraiment confiance en elle. En outre, connaissiez vous vraiment ces personnes ? Si c’est un proche on peut supposer que oui mais sinon, pas forcément. On croit parfois connaitre les gens et on peut faire des erreurs de jugement pas forcément parce que la personne n’a pas cette valeur mais les gens ont aussi des soucis et ne sont donc pas constants en permanence.

    Vous semblez bien exigeante. L’êtes vous autant avec les autres qu’envers vous-même ?

    De plus, ces personnes en qui vous aviez confiance le savaient elles ? Si tel est le cas, il y a aussi une chose que vous devez encore apprendre à mon avis : le pardon et essayez de ne plus être rancunière.

    Vous me rappelez une prof de droit aigrie et mesquine avec ses élèves. En outre vous avez le même prénom. Coincidence ?

  14. jean christophe says:

    Bonjour
    je vis un enfer quotidien au boulot ces des petite remarque du genre tu ne sert a rien ici je ne vois pas pourquoi on te paye ou tu n’es qu’un menteur etc….
    il y en a encore bien d’autre j’ai ca vraiment tous les jours tous les jours au debut je prenais sur moi apres je me suis un peu emporte j’ai essayer de parler avec cette personne mais ces vraiment une personne profondement mechante mais je dois faire avec car j’aime mon travail ou plutot j’aimais mon travail en fait ce n’es pas le travail que je n’aime plus ces l’ambiance que cette personne a cree au travail que je n’aime plus il est arrivé a mettre casiment tous les autre membre du persolle contre moi donc vous comprendrai bien que ce n’est plus une vie
    alors j ai une question que dois je faire ou comment dois je reagir

  15. marie claire says:

    Je vie présentement une situation de méchanceté d une compagne de travail qui était aussi une amie
    Elle au lieu de me dire se qui nallait pas dans lorganisation du travail elle cest mise a me mener la vie dure elle a fait en sorte que je manque le projet Je lui ai demander a plusieurs reprise pourquoi elle fesait ca aucune reponse seul un reqard de haine que je ne lui avais jamais vue
    Quand je lui demande si elle a besoin d aide c est toujour non non non aujourd hui elle me reproche qu elle fait tout hle travail et que je ne fait rien
    Elle me disait souvent les telephonnes cest toujours pour toi aussi que quand je ne serai plus la elle ne fera pas tout ce que je fait de lui repondre tu feras autre chose son non verbal etais tuant et son verbal contrdictoire je suis epuiser jai sortie en maladie pour proteger mon mental mon stress et la crainte que jai d elle me questionne ….

  16. severina says:

    Bonsoir ,je me sens meurtrie ce soir après avoir été brusquée une fois de plus,une fois de trop dans ma famille.On ma toujours ou souvent fait des reproches..pourquoi je sais pas?Tu es trop intello,hier mon beau père ma gueulé”l’amie de ton frère a raison.Quand on a tort on s’écrase!”jai hélas crié “non je veux pas m’écraser”je suis pas un paillasson,ca a dégénéré;,mais jen peux plus..pour mon beau père je suis jamais comme il faut, je pense quon est incompatibles de toute facon..il na de cesse de critiquer ,de me trouver trop fleur bleue,trop sensible.Mais jai un coeur je peux pas etre autrement!pourquoi tant de méchanceté?on ma dit que cest les blessures qui rendent les gens agressifs ou méchants je veux bien mais quand meme!mon beau père a souvent dépassé les bornes dans le passé et il recommence”on peut rien te dire..Tu es fleur bleue..etc..etc..”quai je fait?je sais pas!Je suis trop sensible et jai toujours été comme ca,poète je déteste la brusquerie les gens brutes de décoffrage.Comment faire?Merci..Je veux bien que je suis pas une sainte jai des défauts mais MERDE pourquoi peut on etre brusqué dans sa propre famille?merci..je peux pas pardonner je vais me protéger désormais et je veux plus avoir de reproches.Trop cest trop!je suis rancunière mais on ma fait du mal..quant a etre exigeant on doit exiger le respec fée des iles cest la moindre des choses!on est pas des carpettes destinées a s’écraser et a faire plaisir aux autres en permanence.non!merci de me comprendre.

    • Sazuke Jahiro says:

      Salut severina,

      Pourquoi suis-je tombé sur ce site? En fait, j’ai fait des recherches d’informations pour rédiger mon mémoire sur Internet , que voilà, je me retrouve ici. Bref, je vais te dire mon point de vue de ta situation. Ne t’enflamme pas si tu n’arrives pas à comprendre ce que je dis dans le premier temps. Prends du temps et médite sur mes dires.

      Dans ton cas, comme beaucoup de cas qui ressemblent au tien, je peux essayer d’apporter un éclairage depuis ma situation, et cela ne tient qu’à mon opinion.

      Donc, si tu veux savoir pourquoi entre ton beau père et toi, ça vous arrive souvent de vous disputer. Je vais répondre cela en plusieurs temps.

      1) Que tu veuilles le croire ou non (je dirai plutôt le sais-tu?), cela peu importe . Mais il faut juste comprendre que les individus se rencontrent sur terre dans le but de régler leurs dettes créées dans des cycles passés de leur existence. Cela peut remonter à plusieurs millions d’années. La possibilité de rencontre entre deux individus ou plus est comme celle d’une tortue rencontrant un tronc creux au milieu de l’océan.

      2) La rencontre entre les individus qui se sont endettés par le passé se produit sous plusieurs formes.

      a) Lorsque les dettes sont très élevées, ils se retrouvent dans une situation de mari et de femme, ou de concubins.

      b) Les dettes sont encore assez lourdes, ils finisssent en enfants.

      c) S’il existe les dettes, et qu’un des individus ne peut pas avoir l’apparence humaine, il prendra la forme d’un animal pour payer ses dettes envers la personne ou les personnes à qui il doit acquitter ses dettes.

      d) Dans le cas de la famille: 1) l’homme et la femme vivent heureux parce qu’ils ont des dettes mais leurs bons actes du passé prévalent les dettes. 2) Il en va de même pour les enfants et les parents. Plus la malentente est élévée entre les parents et les enfants, cela signifie qu’ils ont beaucoup de dettes ensemble. Mais, je crois pas que je cautionne cela. Je veux juste mettre en lumière ce que l’on croit comme négatif dans une famille est en réalité lié aux actes du passé.

      3) Si tu veux t’en sortir de ce mauvais pas ou situation de ton existence, il y a une possibilité. Pour cela, il faut que tu arrives déjà à comprendre ta propre existence, ce qui ne relève pas de l’ordre du facile. Dans ton cas, tu n’a pas encore atteint cette compréhension. Pourquoi je dis ça? Si tel était le cas, tu n’aurais pas besoin de faire un tel post sur ce forum. De plus tu arriverais à calmer ton beau-père au lieu de t’énerver avec.

      4) Si tu n’arrives pas à rendre pacifique ta propre situation en cas de crise. Il y a une solution. Je vais te la donner.

      A) Il s’agit d’un mantra qui te permet de faire la méditation transcendentale. Ne vois pas en ce mot comme quelque chose qui te permettrait d’obtenir des super pouvoirs. Ce mantra te permet en réalité d’atteindre très rapidement un degré de paix intérieure, si tu t’efforces à le pratiquer selon mes conseils.

      1) La technique de méditation:

      a) tu peux réciter ce mantra tout le temps si tu le veux, par exemple marcher dans la rue, prendre ta douche, allonger sur ton lit, avant te coucher, faire la cuisine, etc.

      b) la position ultime est quand même celle du lotus, mais celle du tailleur ça va aussi.

      c) Si tu es assise, en tout cas dans les premiers temps, tu peux faire l’oraison à voix basse. Tout en faisant ton oraison, il faut que tu te concentres sur le point entre tes deux sourcils. Avec le temps, deux à trois ans d’entraînement, tu pourras le faire que dans ta tête tout en maintenant la concentration sur le point entre les deux sourcils.

      d) Il faut que tu saches en faisant ce type de méditation,il peut t’arriver à avoir des idées d’agacement, telles que cela m’énerve de réciter tout le temps ça. Si le cas se produit, dis-toi que tu es la seule personne responsable de toi-même. Autrement dit, ne te décourage pas. Continue, au bout d’un moment, tout disparaîtra.

      e) Si pendant ta méditation les idées quelconque viennent te perturber, continue, après un certain temps, tout disparaîtra. Autrement dit, ne cherche à pas penser à des choses lorsque tu médites. Si les idées apparaissent il faut te concentrer sur le point entre les deux sourcils et poursuivre ta récitation.

      2) Si tu ne me crois pas, tu peux vérifier mes dires.

      a) Si tu as des problèmes de sommeil et des préoccupations perturbent ton esprit récite le mantra, et tu verras tu t’endormiras assez facilement. Si ton insomnie persiste c’est que tu récites ton mantra en pensant à autres choses.

      b) après quelques temps d’entraînement, en situation de dispute avec ton beau-père, au lieu de t’enflammer, tu n’as qu’à réciter le mantra dans ta tête, et tu verras que la situation se calme d’elle-même. Et, après la situation tu ne sentiras pas mal et la tension dans la famille laissera peut de trace.

      c) Essaie de renoncer au pouvoir. Le pouvoir n’est jamais où on le croit. Il peut s’agir de vouloir montrer aux gens qu’on peut arriver, et attendre leurs compliments. En agissant ainsi tu deviens esclave des autres.

      B) Je te donne le lien du mantra que tu peux apprendre

      1) https://www.youtube.com/watch?v=ItC07PoljCY

      2) Tu peux consacrer autant que tu veux à méditer. Pour commencer, essaie de faire quinze minutes, puis augmente au fur et à mesure le temps. (Je peux faire jusqu’à huit par jour).

      3) N’oublie pas de faire en marchant, assis dans le bu, etc. le maximum dans une journée.

      4) Si tu n’as pas le temps, tu peux faire tourner le mantra en dormant, en travaillant tes cours (je sais pas si tu étuides ou pas, ton âge :-))

      C) Est-ce que tout le monde peux réciter le mantra.

      1) Le mantra est offert à tout un chacun. En revanche, cela peut arriver que certaines personnes n’arrivent pas à le faire. Pourquoi? Si une personne peine à le faire ou n’y arrive pas, cela s’explique tout simplement par le fait que les dettes qu’ils ont créées dans leurs vies antérieures sont trop fortes, et cela verrouille cette possible. Pourqoui? Parce qu’ils doivent payer leurs dettes.

      2) Comment faire si je peine à pratiquer l’oraison mantrique.

      a) Toute pratique vient du coeur. S’il venait que tu n’arrives pas à réciter le mantra, dis-toi que je veux le faire car je vais m’émanciper de ma situation souffrante.

      b) Si une personne arrivait à réciter le mantra mais elle n’est pas régulière. Je dis tout simplement qu’elle est déroutée. Seule la sincérité profonde envers elle-même lui permettra de surmonter cet obstacle. Autrement dit, si elle veut vraiment changer sa condition d’existence sans violence ni faire de peine à autrui. Il faut juste comprendre le principe que tu récoltes des poires si tu plantes un poirier, si tu plantes un prunier tu récoltes des prunes, et non autres choses.

      c) Tout bien tout mal n’est que le fruit de tes actes. Par exemple, tu passes ton temps à critiquer des gens tu te sentiras mal lorsque quelqu’un te regardes car tu crois qu’il te juge. Mais si tu n’as aucun égard envers quiconque tu ne souffriras pas du regard des autres.

      d) Renonce de toujours voir dans les autres du négatif. Si une situation de dispute se présente, essaie de t’en éloigner. Si cela n’est pas possible récite le mantra dans ta tête. Car le mantra permet de repousser l’énergie négative de l’autre. C’est en raison de cette énergie négative que l’autre t’inflige que tu rentres en confrontation avec lui. Et dans les rapports de tous les jours, les gens ou les psys te diront il faut t’affirmer. Mais leurs manières d’agir n’arrangent pas les choses. Même si tu avais la voix plus forte au final tu es fatiguée à la fin de la dispute. Une sensation de désagrément s’imprime dans ton corps.

      e) En reconnaissant en l’autre comme un être souffrant comme nous, alors on ne cherchera pas à faire du mal à l’autre. Car faire du mal à l’autre correspond à faire du mal à soi. Seuls ceux qui sont obsédés par le pouvoir agissent ainsi, en écrasant les plus faibles, mais un jour ils rencontreront plus forts qu’eux.

      f) Renoncer à affronter quelqu’un n’est pas preuve de faiblesse mais au contraire. De plus, il permet de récolter les bons actes pour le futur.

      e) En regardant sa situation actuelle, on comprend ce qu’on a fait dans le passé. En regardant ce qu’on fait actuellement, on comprend sa situation future. Par exemple, si tu t’engueulais avec ton beau-père, un peu plus tard ne te sens-tu pas mal? Le fait même que tu ne veuilles plus voir tes proches.

      f) Tu dis que c’est la faute des autres. Ce sont eux qui me font du mal. Même si ce sont eux qui ont commencé mais tu peux en tout temps arrêter, en arrêtant la surenchère. Si tu n’arrives pas de toi-même alors le mantra est ton meilleur guide.

      Je te souhaite d’arriver un jour à vivre de manière paisible avec tes proches. Aie la paix en toi.

      A+

  17. angele says:

    Salut’ le méchant c’est tout le monde. L’égoïste proche’ membre de famille’ collègue’ ami’ mari’ épouse’ enfant’ soi même. Chaque fois que les liens ne sont qu’interesses. Que nul ne veut rester à sa place’ jouer son rôle’ acquitter sa tâche. Vivons seulement

  18. nicole says:

    a mon travail j ai 1collegue qui est plu que mechante grande gueule elle mais les patron dans sa poche malgres par derriere elle les critique en mal biensur elle dit des choses sur tous les collègues en mal et apres va se plaindre au bureau elle s apelle vanessa la pire salope du monde juqua aller dire les chiffres du magasin a droite a gauche elle vient du derpartement 42 maintenant 03.comment ouvrir les yeux aux paton moi je suis malade quand je la croise

  19. zoubida says:

    slt moi ce que je veux c’est comment riposter au méchant,les répliques m’échappent sur le moment les méchants me rendent la vie difficile .j’aimerai etre un peu petit peu méchante pour avoir la paix.

  20. clara says:

    J’ai 10 ans et ma mère me trouve méchante.Mais moi je dit que la méchansetée n’existe pas mais la tristesse existe.Je pense que la méchanstée et pluto pour exprimer sa tristesse.Alors si qulqun vous trète de méchant(e)alors poser vous la question si vous êtes triste ou pas si vous êtes triste arranger les chose mais il faut pas s’inquiéter car on est la droit d’être méchant(e) c normal:-)

    • mecdelyon says:

      Moi je leur rendais littéralement la pareille. Mais j’me suis fait agressé 2 fois comme ça :S Les méchants et leur égo à tout prix…

  21. michelm says:

    les gents sont se qui sont pas choix ou non choix alors cesser vos offenses!

  22. michelm says:

    oui le pire c’est la méchanceté gratuite et pervers qui me dérange le plus moi!

  23. Cordélia says:

    j’adore ce que vous dites oui d’accord vous dites comment il faut faire mais comment éviter leurs engueulades sur nous?

  24. Cordélia says:

    pourquoi nous engueuler qu’estce qu’on qu’on a fait de mal? moi en gros je n’ai rien fait de mal en fin je crois . Elle elle s’appelle Jin-ah et elle me fait souffrir mais pourquoi me fait elle souffrir ?

  25. Néné says:

    Moi je soupçonnais un membre de mon équipe de monter les autres membres contre moi car cette personne ne respectait pas mes directives donc elle était sanctionnée! Normal non? En fait par acquis personnel j’ai enregistré leur conversation quand je sortais de l’open space pour savoir un peu leur comportement (je sais c’est pas légal mais je voulais savoir) cette personne proférait des insultes à mon encontre et sur ma famille et entraînait les deux autres personnes de l’équipe a penser la même chose. Ça a duré plusieurs semaines je n’ai rien dit et j’ai continué à la sanctionner après plusieurs manquement dans les tâches de son poste. J’ai eu la chance d’avoir un patron qui m’a fait confiance et qui m’a épaulé. Il a décidé de se séparer de cette personne rapidement voyant ma détresse à ne plus la contrôler dans son travail et à force de prendre sur moi je déclenchait crise d’angoisse sur crise d’angoisse et je développait une paranoïa en imaginant les pires crasse que cette personne pouvait me faire sans que je puisse réagir puisqu’elle estimait que je n’étais plus sa responsable.
    Enfin aujourd’hui mon équipe est sereine. Mais effectivement à force d’avoir subi la méchanceté je me méfie de tout le monde. C’est malheureux mais je préférerais m’enfermer dans la solitude et en mourir plutôt que finir ma vie entouré de personnes haineuses qui essayerai encore de me faire du mal même morte. Merci de ne pas prendre tout ce que je dis au pied de la lettre mais globalement l’esprit est bien là

  26. mecdelyon says:

    Bon, alors voilà quelques unes de mes visions sur le sujet :
    – je pense que beaucoup de personnes deviennent méchantes par un raisonnement tout con : “je souffrirais beaucoup moins en étant trop méchant(e) que trop gentil(le)” – on peut aussi choisir d’être au juste milieu, mais de DIEU que c’est compliqué !
    – j’suis très d’accord avec le fait qu’à notre ère, les discussions vont très souvent beaucoup trop vites, les gens (pas 100 %, hein) prennent pas bien le temps de réfléchir avant de parler, laisse donc leur instinct les contrôler et l’instinct va chercher à les protéger à tout prix. Ça rend donc le manque de tact et de respect quelque chose de courant (youpi !)
    – merde aux conseils du genre “vous pouvez tenter de raisonner le méchant”, “vous pouvez pardonné le méchant”, “vous pouvez fuir le méchant”, “vous pouvez suivre une thérapie qui va vous soigner”… NON ! La vrai bon conseil thérapeutique vis-à-vis d’un méchant, c’est de faire justice d’une façon ou d’une autre. Et OUI, c’est très risqué, très dangereux. Mais on a rien sans rien, comme on dit. Et en plus, tout ces conseils “sans risques” font qu’encourager le méchant qui y gagnent sur les 2 tableaux : elle n’est pas les séquelles de la victime et risque peu de représailles.

  27. MF . Chalon says:

    Je connais une personne qui est mariée à quelqu’un d’anxieux , jusqu’à la paranoïa . (et ceci malgré une consommation d’anxiolitiques) . Ce mari est souvent méchant envers sa femme. Celle-ci ne répond pas par l’agressivité , elle adopte plutôt la politique du “paillasson” mais c’est pour elle la seule solution actuellement : ce n’est pas faire une croix sur son amour-propre , mais c’est simplement une attitude d’auto-protection.
    Le monde est un grand asile , personne n’a une santé mentale parfaite , et si on vivait dans un monde parfait , si tout le monde il était beau et gentil , la vie serait probablement bien monotone .

    • mecdelyon says:

      Vous dites que de faire le “paillasson” pour cette femme n’est pas faire une croix sur son amour-propre mais une attitude d’auto-protection. Je ne sais pas si vous le pensez ou le croyez réellement, mais c’est faux. Une façon de se protéger serait de couper les ponts avec son mari. Là, elle fait que se faire bouffer à petit feu (sans doute par amour).
      Sinon vous dites que personne n’a une santé mentale parfaite. Personnellement, je prendrais cette expression “santé mentale” avec beaucoup de précaution et je dirais surtout qu’énormément de gens font preuve d’égoïsme en se foutant de faire du mal à d’autres personnes.

  28. MF . Chalon says:

    oui ,c’est l’égoïsme qui est à l’origine de la méchanceté . Et l’égoïsme , il nous en faut quand même un tout petit peu , chacun : on nous dit qu’il faut prendre soin de soi , et faut “s’aimer soi-même” sinon on ne sait pas aimer quelqu’un d’autre … Enfin , c’est comme en toute chose , c’est le DOSAGE qui compte , ni trop ni trop peu … et dans les écoles (car on ne l’apprend pas toujours dans les familles) il est souhaitable d’apprendre le RESPECT de chacun , avec nos différences : chacun a des talents (si !!!) et chacun a des faiblesses , mais la solidarité c’est ce qui sauvera le monde . Les pessimistes disent : couillonade ! l’homme est un loup pour l’homme ! Mais les optimistes disent : il y a toujours une petite lueur dans le coeur de chacun , même le plus endurci. Moi je suis pour essayer de trouver , chaque jour , des signes qui nous montrent “un peu de douceur dans ce mondde de brutes “.

    • Jolie tirade M.F. Chalon ! Merci beaucoup. :)

      Ce à quoi j’ajouterai que la méchanceté n’est pas innée mais acquise (comme le racisme d’ailleurs). On n’a jamais vu un bébé agresser ses camarades de berceau…

  29. MF . Chalon says:

    Merci Jean-Philippe. Vous avez raison . (comme J.J. Rousseau ) .
    Mais dès la crèche , donc peu de tems après le berceau , les petits enfants se mordent , parfois…
    Donc l’éducation , d’abord en famille , est essentielle , mais certains parents ne savent pas…
    J’ajoute encore ceci , de Philippe Geluck , dessinateur humoriste (Le Chat ) : ” Si la méchanceté n’existait pas , il n’y aurait aucun mérite à être gentil !” Je trouve cela assez subtil , et ça rejoint l’idée que personne n’est parfait …et que tout le monde , dans sa vie , aura (eh oui ! ) l’un ou l’autre petit souci de “santé mentale” (ou bien relationnel , on peut dire comme ça ) …et même les “Saints” , je pense , ceux qui sont déclarés tels par l’Eglise , ont eu chacun “l’un ou l’autre défaut “, c’est inévitable !

    • Oui, oui, je suis d’accord avec vous MF.Chalon, nous ne sommes pas des Saints. Personne ne l’est. 😉

      Je note, par exemple, que mon petit samouraï de 20 mois vient parfois vers mois et me frappe de la main ou essaie de me mordre. Méchanceté innée ? Je ne crois pas. Plus un moyen d’attirer mon attention, de me dire qu’il existe car il ne parle pas encore. Par contre, si moi je le frappe en retour… cela risque de devenir son moyen de communication par défaut. (Je te frappe + tu réagis = j’existe.) Bon, ce n’est que mon opinion, d’accord ? Dans quelques années, je vous dirai s’il est devenu un homme posé, bien dans ses baskets ou s’il parle avec ses poings… 😀

  30. MF . Chalon says:

    Je suis certaine , Jean-Philippe , que vous êtes un père attentif , un parent bienveillant , et que vous permettrez à votre fiston de s’épanouir avec équilibre. C’est bien vous , Jean-Philippe , qui avez lancé cette réflexion en “forum” sur le thème de la méchanceté ? Je vois que vous remerciez les intervenants , au fur et à mesure , c’est sympa. Vous êtes sûrement quelqu’un de très humain , et altruiste , solidaire , donc le contraire des gens méchants et négatifs. Comme dans la pub pour l’eau de SPA belge “vous êtes un exemple pour chacun d’entre nous”

  31. Philippe says:

    Bonjour,

    A mon avis, la maîtrise de soi passe par une connaissance de son moi intérieur, une sorte d’introspection. Cette connaissance de soi se réalise avec la méditation.

    Philippe

  32. MF . Chalon says:

    Oui , cette video est touchante , et ce jeune homme est beau , quel dommage qu’il soit condamné à perpétuité. Son père a été bien mal inspiré de le battre “par amour” !!! quelle mentalité !!!! oui , les romains disaient “qui bene amat , bene castigat” (qui aime bien châtie bien) mais je pense que ça voulait dire “mettre des limites , éduquer , et parfois une sanction si on enfreint les règles ” mais pas battre les enfants comme dit le jeune homme dans la video !!!! Les gens manquent de bon sens , parfois… et quels dégâts ils peuvent faire !

  33. MF . Chalon says:

    Je vois que les anciens participants à ce forum ne reviennent plus guère … ils ont trouvé leur chemin , leur solution ? je l’espère….
    Voici deux citations sur la méchanceté , intéressantes :
    “La méchanceté est un lion qui commence par bondir sur son maître” Proverbe africain
    “La méchanceté boit elle-même la plus grande partie de son venin” Sénèque (il y a 2000 ans) !
    Et puis , celle-ci de Panaït ISTRATI , écrivain roumain ( 1884-1935 ) ” La bonté d’un seul homme est plus puissante que la méchanceté de mille” Evidemment , ici , on en revient à l’option “optimiste” face au genre humain , ou bien l’option inverse ( “l’homme est un loup pour l’homme” ) .
    Avec la crise des réfugiés , les ETATS , les pays du monde , l’organisation des NATIONS UNIES donc l’ONU est de nouveau , dirait-on , plutôt “impuissante” : mais à quoi sert l’ONU ? parfois de “petites victoires sur la barbarie ?” mais elle n’a pas su empêcher en 1992 les massacres en Yougoslavie , et elle ne sait rien faire , apparemment , en Syrie … oui , l’homme reste un loup pour l’homme , les guerres sont encore nombreuses sur notre planète.
    Alors , essayons , au moins , dans nos familles , d’éduquer nos enfants avec bienveillance.

  34. laura says:

    Pour ma part, je dis que la méchanceté, c’est comme un boomerang: elle te revient systématiquement à la figure quand tu en fais à quelqu’un comme c’est la cas en ce moment; plus jeune, j’ai trop joué les carpettes dans les cours de récrées parce que je ne savais pas me défendre! Et là face à mon cousin qui tout le long ne s’est pas gênée de me prendre pour une imbécile et pire encore, je tente de lui rendre la monnaie de sa pièce et ce n’est que justice!! je ne vois pas au nom de quoi je devrais continuer à subir, à m’écraser, quand bien même l’indifférence face à quelqu’un ne fait plus effet!

  35. MF . Chalon says:

    oui , Laura , donc votre cousin a sans doute déjà reçu en retour la méchanceté qu’il envoyait … il a dû vous faire souffrir beaucoup . C’est normal que vous ayez envie de vous affirmer , je comprends . Vous avez votre fierté ! c’est naturel ! L’indifférence , c’est artificiel … ce n’est pas toujours possible , ce cousin devait probablement être quelqu’un d’important pour vous , au départ … et vous êtiez sûrement aussi une personne très importante pour lui .

  36. laura says:

    Pour mieux comprendre je me permets de vous mettre dans le contexte de l’histoire:
    de 2003 à 2010 j’ai vecu avec mon compagnon, j’étais heureuse, épanouie, j’avais besoin de rien; le 24 octobre 2010 mon compagnon décède à la maison dans mes bras sous mes yeux de son cancer au poumons; j’ai été dans une sévère dépression pendant 2.5 ans (anti-dépresseurs, aucun goût à la vie, envie de rien et j’en passe….)
    En 2010-2011 au même moment mon cousin paternel me retrouve sur internet (c’était silence radio entre nous depuis 1983-1984) en 2010 il me retrouve sur internet, mon compagnon n’était pas encore mort à ce moment-là, je crois me souvenir qu’il m’avait retrouvé au printemps 2010); bien sûr j’étais très contente qu’il me retrouve mais je lui ai fait comprendre que nos retrouvailles pour moi tombaient mal, je ne me sentais pas de les gérer en même temps que je m’occupais à cette époque-là de mon compagnon souffrant; il avait très bien compris et on avait du coup reporté nos retrouvaille plus tard (il m’avait quand même demandée avant s’il pouvait me laisser son adresse mail pour que malgré tout on reste en contact, j’avais évidemment accepté, en espérant qu’il n’allait pas, vu mon contexte en profiter pour m’écrire souvent, cela m’aurait gênée)
    le 24 octobre, mon compagnon décède, je plonge en dépression sévère, je suis suivie une fois par semaine pendant quelques mois par un psy, puis d’une fois par semaine je passe à une fois par mois; à ce moment-là je ressentais encore le besoin de m’épancher et c’est là que je me suis tournée vers mon cousin en 2011; même s’il n’est pas arrivée à me réconforter, au moins il aura été d’une grande écoute, et ça c’est énorme pour moi, il était constamment à mon écoute 24/24 et 7/.
    A ma quasi sortie de dépression en 2012-2013, alors qu’entre temps je n’avais plus donnée signe de vie à mon cousin, il me fait ma grande surprise de m’appeler pour me souhaiter au téléphone mon anniversaire; étant assez sensible de nature, cela m’a fait une joie immense j’étais sur mon petit nuage!! à parti de là on a recommencé à se parler quasi tous les jours sur FB: on a sympathisé, rigolé, etc….à tel point que réciproquement on s’était découvert un petit béguin; ce béguin s’est assez vite transformé en histoire d’amour (je me doutais qu’entre temps au bout de tant d’année, il a ^du se marier) je lui demande alors au niveau de sa femme et me révèle que depuis 2010 il faut chambre à part avec elle, il ne l’aime plus.commence alors notre histoire: une grande complicité plus que fusionnelle, une belle et grande histoire d’amour était née entre nous; cette histoire aura duré de mars-avril 2013 à décembre 2014 environ.
    Comme il habite loin de moi (Cambrai) et moi de Nice, alors de Facebook on était passé à skype puis on a fini par sms tous les jours!!
    notre histoire aurait pu être encore plus belle mais c’était sans compter sur son attitude “montagne russe” après un début merveilleux, il a fallu qu’il commence à peu à gâcher tous les 2 ou 3 mois notre relation: au début c’était parce que notre histoire avait pris une telle ampleur, un tel degré que cela commençait un peu à l’apeurer: c’est vrai que je l’aimais avec passion et ça ce degré-là lui a fait peur car pour lui, la passion dans l’amour un jour s’effondre fatalement et brusquement, là-dessus il a fallu que je lui démontre par A+B qu’il avait tort; plus tard, quand il me faisait la tête c’est parce que j’avais employé un mot qui en temps normal avec une autre personne, cela se serait mieux passé (il m’avait dit qu’au début, les mots n’avaient plus le même sens à son âge, il a aujourd’hui 47 ans, quel menteur!! il m’a fait payé à travers son comportement, mes “mauvaises” paroles)encore une fois j’ai tenté de le raisonner et de le prendre sur moi quand bien même ce n’était pas ma faute, parce que je le trouvais hyper susceptible; à partir de ce moment j’ai dû marcher sur les oeufs et contrôler chaque mot que je lui écrivais avant de lui envoyer les sms; si ce n’était pas sa susceptibilité il commencait un peu à se retracter pour me faire comprendre qu’il devait se remettre avec elle parce qu’il a passé un engagement auprès de Dieu (il s’était même amusé à m’envoyer par mail, un extrait d’un mariage, quand le futur couple échange leur voeux devant le prêtre pour bien me faire comprendre) là-dessus j’ai bondi parce que je commençais à en avoir marre de sa mentalité retrograde en lui expliquant que la seule personne a qui il devait rendre des comptes c’était lui et lui seul! ni à Dieu (sinon bonjour le nombre de couple en enfer quand on y croit) ni à sa mère ( une dame avec une mentalité très “vieille école” et me disait que s’il divorçait, sa mère le reniait! et puis finalement parce qu’elle ne lui avait rien fait!
    A partir de là je ne demandais dans quel monde je vivais, où j’étais, j’avais cru devenir dingue! cela fais

  37. laura says:

    pardon, je continue:

    cela faisait depuis 4 ans qu’il en l’aimait plus et là il se réveillait, je ne comrprenais plus
    4 ans c’est long et je lui disais que s’il avait dû la reconquérir ou faire quelques choses avec elle ça fait depuis très longtemps qu’il aurait agi!! il n’aurait pas attendu 4 ans pour ça!! et que la femme de son frère l’avait quitté également, ils ont divorcé et je lui avait rétorqué que le peu que je sache, son frère n’a pas été renié par leur mère
    j’ai cru revenir au moyen-âge! je ne comprenais plus rien! là encore je l’avais raisonné pour bien lui faire comprendre qu’il n’arrête pas de faire fausse route avec cette mentalité restée bloquée au moyen âge! je m’étais alors retrouvée à lui expliquer les moeurs de la société et le changement des mentalité d’aujour’d’hui, j’en revenais pas de ce que j’tais obligé de lui faire entendre! j’ai cru à un sketch! malheureusement c’en était pas!
    Vers décembre 2013 j’ai eu le malheur de lui dire de façon maladroite comme j’avais hâte, comme il me tardait de vivre à ses côtés et là il a compris (ou cela lui a arrangé finalement de mal comprendre comme ça) que je l’avais aimé et que j’avais hâte de vivre à ses côté pour ne plus vivre avec ma mère! alors que toute l’énergie que j’avais employée à ce moment-là pour lui faire comprendre que quand on aime plus une personne on s’en sépare (parce qu’il faisait toujours chambre à part, ils étaient malgré tout sous le même toit pendant 5 ans) et que ce n’est ni à Dieu ni à la mère de prendre le control de notre vie, bref….la façon dont vivent les gens aujourd’hui, les moeurs et tout le reste
    quand il a compris de travers ce que je voulais lui faire comprendre (ou parce que ça l’arrangait bien de comprendre comme il l’a fait) alors, après quelques simples relations cousin-cousine, chaotique encore, il m’a dégouté de lui,de peur que je n’ai encore des sentiments à son égard) en s’en prenant à mon défunt compagnon, il a souillé, sali son image, sa mémoire en l’utilisant de façon très TRASH et ORDURIERE!!! à ce moment-là il avait repoussé en moi les limites du supportable! je ne souhaitais alors qu’une chose: sa mort!
    et là y a quelques jours, on s’est de nouveau expliqué(entre temps cet ordure s’est remis avec elle depuis mi-juin environs) et m’a dit que la vérité était que je voulais me débarrasser de ma mère et que c’était pour cette raison-là que je voulais absolument vivre à ses côtés, mais même si j’ai tenté de lui faire entendre raison en lui disant qu’il avait tort d’avoir pensé ça à l’époque, j’avais compris qu’avec lui, il n’y a que sa politique qui compte,moi j’ai beau m’égosiller, il ne teint pas compte de ce que je dis pourvu que lui, il m’impose sa politique et se fout royalement de la mienne
    c’est un lâche qui a voulu tout me faire supporter en me disant que j’étais d’une lourdeur extrême, il a même relevé qu’un jour je lui avais envoyé 100 sms/heure, (c’est vrai que je l’avais un jour énormément envoyé de sms j’avais même tenté de l’appeler mais en vain…..parce que cela me tenait à coeur de lui faire comprendre qu’il faisait fausse route en croyant que si je voulais vivre avec lui c’était uniquement pour ne plus être avec ma mère (chez qui j’étais revenue habiter après le décès de mon compagnon, je n’avais nul part ailleurs où je pouvais aller) et il m’avait dit que c’était parce qu’il voyait qu’il n’arrivait pas à me raisonner (quand soit disant il avait donc compris ça) qu’il avait tenu des propos injurieux à l’encontre de mon défunt compagnon)
    bref à chaque fois, il évitait et me faisait porter le poids des responsabilité parce que c’est un lâche!!!

    J’ai voulu alors me venger en écrivant du coup notre histoire à sa femme; celle-ci me répond qu’elle était au courant de l’histoire et qu’il fallait pardonner; elle s’était moquée de moi en me disant que tomber amoureuse 2 ans après la disparition de mon compagnon, pour elle c’est que je n’ai pas dû l’aimer tant que ça! mais quelle garçe!!! de quel droit se permet-elle de dire ça?!?! moi qui l’ai aimé plus qu’il ne m’a aimé!! et elle alors??? pourquoi elle n’a pas tenté en 5 ans de récupérer mon cousin?! quand je tente de lui faire sortir les vers du nez elle me rétorque qu’elle n’a pas le temps de polémiquer!! elle se permet de me faire la réfléxion que je n’ai pas beaucoup aimé mon compagnon et elle qui n’en avait rien à foutre de mon cousin en ans??!! elle n’a pas été préssée de le retrouver dans le lit cette ordure!! je crois que je n’ai pas fini de leur en vouloir!!!
    LUI: pour tout le long m’avoir prise pour une imbécile, s’être comporté comme un lâche et surtout cracher sur mon défunt compagnon comme il l’a fait! j’ai l’impression qu’en fin de compte je lui ai servi de passerelle, d’intermède, etc… je me sens trahie, salie!

    ELLE: non seulement je la trouve trop conne de passer l’éponge (ce que je n’aurais pas fait moi, question de dignité, d’amour-propre) mais aussi pour son propos déplacé me concernant alors que pendant 5 ans elle n’a strictement rien fait pour récupérer mon cousin?!?! 5 ans c’est long quand même…!

    mon cousin je lui en veut doublement car on avait découvert tout le long de notre relation qu’on se ressemblait beaucoup en fin de compte et là j’ai l’impression que ça l’arrange très bien que je coupe définitivement les ponts avec lui! j’en peux plus de sa lâcheté sa mauvaise foie, et surtout qu’il n’entends rien de ce que je lui dit mais par contre moi je dois subir sa politique car il n’y a que sa politique qui compte, moi je dois subir et m’écraser à son profit

    Je n’ai pas envie de me laisser faire.

    Désolée d’avoir été aussi longue et peut-être ennuyeuse mais j’ai pensé qu’il était nécessaire de comprendre le contexte dans lequel je me trouve.

  38. MF . Chalon says:

    Chère Laura , je vois que vous avez souffert beaucoup . Vous avez , comme toute personne sensible , un grand besoin d’être aimée , et vous savez donner beaucoup d’amour : vous en avez donné beaucoup à votre compagnon qui est mort victime du cancer . Vous avez souffert d’une longue dépression , parce que cette épreuve de la maladie était très dure . Vous êtes revenue chez votre mère , celle-ci , je suppose , a voulu vous aider , et elle a sans doute été heureuse de vous avoir près d’elle . Votre cousin vit à une grande distance (Nice – Cambrais ) …vous vous connaissiez déjà dans votre enfance , je suppose …
    Parfois , quand on est enfant , on peut se sentir très attiré par un cousin (une cousine) , mais dans les familles “vieille école” on nous dit qu’il ne faut pas d’union entre cousins … enfin , je pense qu’au XXI ème siècle , on est moins bloqués qu’avant …. Votre cousin a dû vous apporter une réelle affection , et puis un amour véritable , un peu passionnel si je comprends bien , mais son attitude avec sa femme légitime me semble avoir été un peu “trouble” : manque de clarté , de netteté , probablement par lâcheté , et une espèce de soumission à la mentalité traditionnelle de sa mère. Donc , ce grand amour avec votre cousin fut freiné par “ses chaînes à lui” , mais ce qui est dommage , c’est qu’il vous a blessée en insultant votre défunt compagnon … là c’est , à mon sens , un manque évident d’éducation … malgré une mère si “traditionnelle” il semble ne pas avoir appris les bases élémentaires du RESPECT d’autrui. Cela a dû vous faire une déception fameuse , une souffrance évidente. Si vous vous sentez maintenant pour ainsi dire “méprisée” par lui , je pense que vous ne devez plus poursuivre cette relation , qui vous fait du tort.
    Vous , si je comprends bien , vous avez la conscience tranquille , vous n’avez pas été agressive et insultante envers lui . J’espère que vous avez des amies et amis avec qui vous pouvez passer des moments de détente paisible . Vous pouvez trouver du bonheur , sans doute , ailleurs que dans cette histoire avec votre cousin. Faut-il lui “rendre dent pour dent sa méchanceté ?” je crois qu’il faut surtout vous en libérer , et prendre soin de vous , vous avez encore plein de belles choses à savourer sur votre route , c’est la positive attitude , et quand on est optimiste , on attire à soi des choses positives , tandis que si on est rancunier , négatif , morose , on s’attire des misères .

  39. MF . Chalon says:

    Ce dimanche matin , je viens d’entendre à la radio cette catastrophe à Cannes , avec les eaux !!! Comme vous êtes de Nice , Laura , j’espère que votre maison et votre quartier ne sont pas touchés . C’est terrible comme le Sud de la France est frapé , de ces temps-ci , il y a eu aussi les eaux du côté de Fréjus…
    Cela n’arrivait pas autant , auparavant … est-ce dû au réchauffement climatique mondial ? Je suppose … et Barak Obama , je l’aime bien , car il a ENFIN pris position claire là-dessus …… comme sur les armes , d’ailleurs !!!! (on dénombre au moins une fusillade par jour aux USA ) : et ces fusillades , c’est quoi sinon de la méchanceté , et de la paranoïa ? on en revient au thème du forum . Parfois , c’est peut-être un cas de légitime défense , ouais , mais pas dans tous les cas , certainement .

  40. laura says:

    Je vous rassure rien ne m’est arrivé dans mon quartier, c’est gentil de vous en inquiéter; de plus avec ma mère je me situe au 5ème étage donc aucun dégât à déplorer de mon côté C’est vrai vous avez raison, avant tant de phénomènes climatiques n’arrivaient pas ou rarement; je me souviens d’une année (en 2000 ou 2001 je crois) où l’été avait duré jusqu’à la mi-octobre un peu comme l’an dernier, et du jour au lendemain on était passé de l’été à l’automne de façon assez brutale; je me souviens même pas que l’an dernier nous avions eu un printemps ou un automne, j’ai l’impression que même les saisons intermédiaires commencent à “ne plus exister”, c’est peut-être un peu exagéré mais je le ressens ainsi C’est vrai que cette histoire en Amérique, des gens qui se sentent en sécurité avec des armes….certes, les armes ne sont pas une solution, une réponse à tout, mais dans le climat qui est le leur et quand on voit toutes les agressions qui s’y passent, je peux comprendre qu’ils aient besoin d’une arme pour se protéger ou se sentir en sécurité

  41. laura says:

    Je vous le confirme mon cousin m’a faite souffrir assez en me faisant sentir que je n’étais qu’un intermède et de la façon dont il s’est pris à mon défunt compagnon, c’est pour cette raison que je lui ai dit tout le mal que je pensais de lui par rapport à son attitude à mon égard, en allant le traiter de salaud, d’ordure pour m’avoir utilisé et de fils de pute pour avoir Sali la mémoire de mon compagnon comme il l’a fait.
    Quand on s’est expliqué y a quelques jours par mail, il a osé me dire qu’au moment où il lui avait tourné le dos pendant 5 ans c’est parce qu’il faisait la crise de la quarantaine (il en a 47); je lui ai répondu alors au fond de moi “bah voyons, elle a bon dos la crise de la quarantaine fous-toi de ma gueule, je te dirais merci!”

    Mais tout le long il s’est réfugié par lâcheté dans le “foutage de gueule”!
    Moi ce qui m’intrigue surtout c’est que si elle l’aimait réellement, pourquoi durant 5 ans elle n’a rien foutu pour le récupérer? Soit disant elle est très jalouse (du reste lui aussi) elle lit TOUS les courriers qui ne lui sont pas destinés et qui viennent par la Poste.
    J’avais dit à mon cousin, à titre comparatif qu’une fois il m’était arrivé de me disputer vivement avec mon compagnon; on s’était séparés que pendant 1 semaine et c’est lui qui était revenue vers moi! Quand on tient à quelqu’un on attend pas 5 ans pour se réconcilier; 5 ans c’est long! Même si c’était pour faire une éventuelle remise en question.
    J’ai un autre cousin dont son couple lui aussi battait de l’aile et à ce stade ils avaient conclu d’un commun accord: ils s’étaient donnés 1 an tous les 2 pour vivre chacun comme il veut et de son côté, pour voir s’ils étaient réellement fait pour vivre ensemble ou non et cela comprenait aussi le fait de rencontrer quelqu’un d’autre si l’occasion se présentait.
    L’année est passée et aujourd’hui ils sont mariés et ont 3 enfants!

    Pourquoi m’avoir faite victime de ses déboires conjugaux? Il s’est montré un beau parleur comme beaucoup d’homme je crois,( divorce au bout de 6 ans le temps que son petit garçon atteigne 18 ans et qu’il prenne son envol, à ce moment-là je me suis dite que probablement la vieille école autorise la séparation du couple après que le gamin ait quitté la maison, mariage à Paris, nuit de noces à Venise, etc. sauf qu’on aurait pas eu d’enfants mais ça ne me gêne pas car je n’en veux pas…) il me donne l’impression de répondre vraiment à la pulsion du moment en étant conscient de sa lâcheté.

    J’ai l’impression d’avoir été le fruit de son manque de maturité à ce niveau-là….il n’avait pas à venir me chercher comme il l’a fait s’il savait qu’il ne pourra pas, ou qu’il n’a pas les tripes nécessaires pour se libérer de “ses chaînes” matriarcales qui imposent leur politique de vie avec ses conséquences.

    Et parce qu’aujourd’hui à cause de tout ça, il balaye le tout d’un revers de la main, si je ne fais rien c’est comme si je laissai impuni ce qu’il m’a fait subir; au nom de quoi devrait-il s’en tirer à si bons comptes? C’est du même niveau qu’un enfant qui aurait fait une grosse bêtise mais que sa mère laisse impuni? Sans lui faire la morale et il n’aura aucune conscience du niveau de gravité de sa bêtise? Où est la logique?
    Je ne suis pas un jouet qu’on range dans un coin quand on a plus envie de jouer avec ou qu’on jette parce qu’un nouveau vient le remplacer

    De toute façon il n’est pas franchement stable sur un plan psycho et il le sait et ça ne date pas d’hier; je l’ai toujours connu avec ce côté un petit peu bizarre (je me rappelle très vaguement du dernier souvenir que j’ai de lui quand, à l’époque, il était descendu nous voir avec ses parents, j’avais 4 ou 5 ans….j’en ai 37 aujourd’hui)

    Je n’ai que peu d’amies à qui je peux me confier et encore…elles ont chacune leurs problèmes, je n’ose pas trop, quand bien même elles sont au courant de ce qu’il s’est passé entre nous 2.
    Même si le temps passe, je ne peux que garder de la rancœur envers lui, il mérite pour le mal qu’il m’a fait que je lui brise son ménage (je sais que ce n’est pas votre politique d’esprit mais c’est juste pour vous mettre en évidence le degré de souffrance qu’il a provoqué en moi avec tous ses agissements et qui n’ont d’équivalent que, ce que je souhaiterai parvenir à faire).

    Je souhaite vous remercier d’avoir eu la patience de lire mon long message et de me répondre et me comprendre, j’apprécie votre humanisme

    Bien à vous,

    Laura

  42. MF . Chalon says:

    Bonsoir , Laura , je suis contente que vous n’avez pas de dégâts chez vous , car la côte d’Azur est gravement touchée. Vous dites encore que cet homme vous a fait trop souffrir , vous êtes en quelque sorte “abattue” par sa lâcheté et sa méchanceté . Je comprends votre colère . J’espère que vous allez trouver d’autres chances de bonheur sur votre route , soyez positive . je comprends que vous ayez envie de vous venger , mais ça risque de pomper toute votre énergie . Pensez à vous distraire , prendre soin de vous , rencontrer des gens “bien” (ça existe encore , par exemple des gens qui font du bénévolat , ou bien vous pouvez touver des associations pour les loisirs et la détente , ça existe aussi …) . Bon courage.

  43. laura says:

    Merci MF je vous souhaite une bonne journée

  44. MF Chalon et Laura, je respecte votre dialogue et vous envoie toute ma sympathie. :)

    PS : Attention Laura à ne pas trop vous dévoiler par des détails trop précis, d’accord ? Internet est génial pour faire des rencontres fantastiques comme avec MF Chalon mais aussi possède sa part d’ombre avec des gens peu scrupuleux…

    • laura says:

      Merci Jean-Philippe

      c’est vrai que j’aurai voulu continuer cette discussion par mail pour que cela reste un peu “confidentiel” on va dire……mais j’ai fait la bêtise de ne pas avoir demandé à MF Chalon s’il n’avait pas un mail pour lui écrire.
      Et comme içi j’étais la seule à intervenir dernièrement,à tort j’ai fini par croire que c’était devenu un lieu d’échange privé, je ne sais pas pourquoi

      Je confirme aussi que parfois se confier dans des forums, cela permet d’avoir un regard extérieur quand effectivement c’est dur d’en discuter avec l’entourage.(amis ou famille)

      • laura says:

        Quand je dis que j’étais la seule, je voulais dire la seule avec MF Chalon.

        • Je peux échanger en privé vos mails si vous êtes toutes deux d’accord ?… :)

          • laura says:

            c’est gentil de votre part mais je crois que je ne vais pas l’ennuyer d’avantage,c’était déjà très gentil de sa part de m’avoir lue entièrement et de me comprendre comme elle l’a fait

            je sais qu’on pourra pas refaire le monde mais je déplore qu’il n’existe pas une punition légitime quand on est victime comme je l’ai été d’une attitude aussi méchante et abjecte, car dans l’histoire, c’est le méchant qui gagne, qui s’en tire et moi me retrouver sans aucun outil légal pour punir ça!
            quand on est gamin et qu’on se fait attaquer, c’est facile de se rendre les coups et les méchants comprennent que c’est dans leur intérêt d’arrêter leurs agissement, mais quand ce même contexte se reproduit à l’âge adulte,la musique est différente: la victime se sent démunie car elle ne possède rien pour se défendre, face à celui qui lui a fait du mal sans scrupule!

            • Nous vivons dans un monde injuste Laura. Parfois on gagne et parfois on perd. C’est bien à nous, sans écraser les autres, de nous créer notre petite place au soleil. :)

              PS : Je note pour les emails.

  45. MF . Chalon says:

    oui , ne pas donner trop de “repérage personnel” , vous avez mille fois raison Jean-Philippe .
    Je pense que les personnes qui viennent

  46. MF . Chalon says:

    (suite) sur votre forum , c’est qu’elles ont une “tristesse” quelque part .
    Cela peut aider , de partager , avec des inconnus , car avec les proches , on a du mal , parfois …
    Mais prudence , effectivement , restons dans des réflexions assez “larges” , il vaut mieux.
    L’idéal , pour chacun , serait d’avoir un ou une ami(e) à qui on peut parler sans aucune crainte.
    Votre objectif avec ce forum , Jean-Philippe , je suppose , est d’être “pacificateur ” et d’aider les gens qui sont blessés par la méchanceté de certains … Merci à vous.

    • Exactement MF !

      En fait, j’ai voulu aller plus loin et créer un lieu de paix et de respect où chacun-e puisse s’exprimer et avancer vers ses buts. J’ai donc créé, en janvier 2011, Cloudbraining, une sorte de groupe privé où les membres peuvent partager et s’entraider. 😉

  47. MF . Chalon says:

    MERCI à vous , Jean-Philippe , pour votre optique positive.

Commentez ce billet